Skip to main content

Fleury pourrait être devant le filet dans le 6e match

Le gardien des Penguins n'a pas joué depuis le 31 mars en raison d'une commotion cérébrale

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

PITTSBURGH -- Les Penguins de Pittsburgh n'ont pas encore nommé un gardien partant pour le match no 6 de la série de deuxième ronde dans l'Association de l'Est face aux Capitals de Washington mardi au Consol Energy Center (20h H.E.; TVA Sports, NBCSN).

Un jour après que le gardien recrue Matt Murray a cédé trois buts sur 19 lancers dans la défaite de 3-1 des Penguins dans le match no 5 au Verizon Center, l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan n'a pas voulu confirmer que Murray sera de nouveau le partant mardi. Car les Penguins mènent la série quatre de sept 3-2, la spéculation concernant le retour potentiel du gardien Marc-Andre Fleury s'est intensifiée.

« La réalité, c'est que nous sommes chanceux d'avoir deux bons joueurs en Matt et Marc. Nous croyons fermement en nos deux gardiens et leur capacité de nous aider à remporter des matchs », a déclaré Sullivan.

Fleury n'a pas joué depuis qu'il a subi sa deuxième commotion cérébrale de la saison le 31 mars contre les Predators de Nashville. Avant la commotion, Fleury avait remporté huit de ses neuf derniers matchs et 11 de ses 14 derniers départs, ayant alloué trois buts dans chacun de ses trois derniers matchs.

Après avoir raté les cinq dernières rencontres de la saison régulière et les sept premières des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, Fleury était en uniforme pour le match no 3 contre Washington, agissant à titre d'auxiliaire à Murray. La recrue a impressionné dans ce match-là, ayant établi un sommet personnel avec 47 arrêts pour signer sa cinquième victoire en six départs en séries éliminatoires.

Si Fleury obtient le départ mardi, ce ne sera pas en raison d'un manque de confiance en Murray, qui a affiché un dossier de 6-2 avec une moyenne de buts alloués de 1,96 et un pourcentage d'arrêts de ,937.

« Je crois que Matt a extrêmement bien joué [samedi], tout comme il l'a fait dans cette série, a dit Sullivan. Il a fait tous les arrêts qu'il devait faire pour nous. Il a fait des arrêts opportuns. Il nous a donné une chance de revenir de l'arrière dans le match hier soir... je croyais que Matt était aussi solide hier soir qu'il l'est déjà depuis son arrivée ici. »

Murray croyait qu'il a pu mieux jouer dans le match no 5, mais il ne s'est pas trop critiqué.

« Je crois que j'ai travaillé dur, a déclaré Murray après le match. J'ai raté quelques arrêts, et c'est la différence. »

L'attaquant des Capitals Alex Ovechkin a battu Murray haut du côté du gant pour une deuxième fois dans cette série à 4:04 de la première période samedi. L'attaquant Nicklas Backstrom a repéré Ovechkin tout seul dans le cercle gauche, et ce dernier a logé un tir frappé dans le coin supérieur droit du filet des Penguins.

« Ça ne change pas ma mentalité, a dit Murray. C'est un bon lancer. Je croyais être dans une assez bonne position. Je n'ai pas réussi à faire l'arrêt. Tu ne peux pas lui permettre de modifier ta mentalité. Si tu te concentres trop sur Ovechkin, il remettra à un coéquipier. Je tente donc de garder la même mentalité. »

Murray demeure le gardien partant attendu du match no 6. En huit départs en séries éliminatoires, Murray a alloué moins de trois buts à cinq reprises. Ses succès l'ont permis de conserver sa place devant le filet aux dépens du gardien no 1 de la concession depuis une décennie qui a mené l'équipe à sa troisième victoire de la Coupe Stanley en 2009.

Sullivan affirme constamment qu'il modifie son alignement avant chaque match, et la décision sur le gardien partant du match no 6 ne sera pas différente.

« J'ai discuté de ces décisions avec tous nos joueurs, a expliqué Sullivan, et le personnel d'entraîneur discute toujours de nos décisions à propos de l'alignement. Ce n'est pas différent concernant la position des gardiens. [Murray] nous a donné des arrêts opportuns pendant cette série et nous croyons fermement qu'il nous donne une chance de gagner quand il est devant le filet. »

En voir plus