Skip to main content

Fleury et les Golden Knights confondent les sceptiques

Vegas remporte ses deux premiers matchs sur la route grâce au brio de son gardien

par Jean-François Giguère / Collaborateur LNH.com

Ceux qui ont parié que les Golden Knights de Vegas allaient remporter les deux premiers matchs de l'histoire de la concession sur les patinoires étrangères ont sûrement empoché un joli magot.

Le 6 octobre, les Golden Knights sont venus de l'arrière pour l'emporter 2-1 et gâcher le match d'ouverture local des Stars de Dallas. Le lendemain, ils refaisaient le même coup aux Coyotes de l'Arizona en s'imposant par le pointage de 2-1 après un but en prolongation de James Neal.

La saison est encore très jeune, mais qui aurait osé prédire que la 31e équipe de la LNH aurait plus de points au classement que les Penguins de Pittsburgh et les Predators de Nashville, les deux équipes qui se sont affrontées lors de la dernière finale de la Coupe Stanley, après la première semaine d'activités du calendrier régulier?

Vegas doit une fière chandelle à son gardien Marc-André Fleury pour cet excellent départ. L'ancien cerbère des Penguins a été nommé la deuxième étoile de la semaine et il a conservé une moyenne de buts accordés de 0,98 ainsi qu'un pourcentage d'arrêts de ,973 lors de ces deux victoires historiques.

Vegas a été dominé lors du premier match à Dallas, mais Fleury a tenu le fort et Neal s'est chargé de l'attaque en inscrivant un doublé en troisième période. 

« On savait que ce serait difficile, mais pour être franc, notre gardien m'a impressionné. Fleury nous a gardés dans le match », a déclaré l'attaquant des Golden Knights Pierre-Édouard Bellemare à propos de son gardien. 

« Il a fermé la porte en deuxième période et ça nous a donné la chance de revenir en troisième. » 

L'équipe a mieux joué en Arizona, mais il a fallu un but égalisateur tardif de Nate Schmidt au troisième vingt et un autre filet victorieux de Neal, en prolongation cette fois-ci, pour permettre aux Golden Knights de signer un deuxième gain en deux rencontres. 

« Personne ne croit que [Fleury] va faire tous les arrêts. Du moins, moi, je ne le crois pas. On a une équipe qui est capable de générer de l'attaque et qui peut bien jouer défensivement. On a un gardien extraordinaire, mais on ne veut pas se fier uniquement à lui, sinon on va l'épuiser beaucoup trop vite. », a ajouté Bellemare.

Fleury semble donc vouloir reprendre là où il avait laissé l'an dernier. À la suite d'une blessure subie par Matt Murray, le gardien partant des Penguins, Fleury a dû prendre la relève lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley et il a présenté un excellent dossier de 9-6 avec une moyenne de buts accordés de 2,56 et un pourcentage d'arrêts de ,924 avant le retour de Murray. Tous s'entendaient pour dire qu'il était le meilleur gardien disponible pour la nouvelle formation du Nevada et George McPhee, le directeur général des Golden Knights, n'a surpris personne en le sélectionnant lors du repêchage d'expansion. Les performances du gardien québécois ont sûrement de quoi le réjouir jusqu'à présent.

Toutefois, Fleury tient à souligner que ces deux victoires initiales ne sont pas seulement le fait d'un seul joueur. 

« Lors des deux parties, on a tiré de l'arrière presque tout le temps, mais les gars ont fait preuve de beaucoup de persévérance. Ils se sont battus pour aller chercher un but et on a pu venir de l'arrière les deux fois. Ça démontre qu'il y a beaucoup de caractère dans ce vestiaire », a-t-il précisé.

Maintenant, à l'approche du match inaugural au T-Mobile Arena de Las Vegas, l'ambiance n'est pas nécessairement à la fête. Oui, l'équipe a entamé la campagne de belle manière en récoltant quatre points sur la route, mais les récents événements assombrissent quelque peu les débuts des Golden Knights dans leur domicile. Rappelons que 58 personnes ont trouvé la mort quand un tireur fou a ouvert le feu sur une foule assistant à un concert de musique en plein air à Las Vegas.

« On veut bien jouer pour la population de Las Vegas et pour qu'elle soit fière de son équipe, surtout après ce qui vient d'arriver. Si on peut aider les gens à se changer les idées pendant quelques heures et si on peut leur redonner le sourire un peu, ce sera très bien », a révélé Fleury.

Bien entendu, une victoire à la maison ferait le plus grand bien aux partisans des Golden Knights. Cependant, le simple fait de pouvoir encourager leur nouvelle équipe de la LNH devrait mettre un peu de baume sur leurs blessures.

En voir plus