Skip to main content

Fleury continue de ressentir des symptômes

Le gardien demeure un cas incertain pour le début de la deuxième ronde alors qu'il se remet d'une commotion cérébrale

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

PITTSBURGH - Le gardien des Penguins de Pittsburgh Marc-Andre Fleury continue de ressentir des symptômes liés à sa deuxième commotion cérébrale de la saison.

Fleury a participé à l'entraînement optionnel des Penguins lundi auquel ont pris part cinq patineurs et deux gardiens, mais il ne sait toujours pas s'il sera disponible pour le match no 1 de la série de deuxième ronde de l'Association de l'Est contre les Capitals de Washington. Il n'a pas joué depuis qu'il a subi une commotion cérébrale contre les Predators de Nashville le 31 mars.

« Je ne fais que revenir sur la glace, a noté Fleury. Je tente de suer un peu et d'arrêter quelques rondelles. »

Fleury a patiné à six reprises pendant la victoire de Pittsburgh 4-1 en première ronde contre les Rangers de New York en première ronde de l'Association de l'Est, et son statut faisait l'objet d'une décision d'avant match dans les deux premières parties. Avant lundi, il n'avait pas patiné depuis le 18 avril, soit la veille du match no 3.

Tout au long de la semaine, l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan a maintenu que Fleury « traversait un processus » et qu'il était encore réévalué quotidiennement. Sullivan a ajouté qu'il n'allait pas dévoiler les détails de la blessure de Fleury.

« Nous avons confiance que notre personnel médical fait tout ce qu'il peut afin de remettre nos gars sur pied, peu importe quelle est leur blessure, a noté Sullivan. Nous suivons donc les conseils de nos médecins et de notre personnel médical. Ce sont des gens intelligents. Ils savent ce qu'ils font. »

À la suite de son dernier entraînement il y a une semaine, Fleury a exprimé sa frustration liée au rythme de sa récupération. Il a mentionné que rien n'était devenu plus facile, mais qu'il tentait de demeurer positif.

« Il s'agit de l'une des choses les plus difficiles que j'ai eues à traverser, a admis Fleury. Il y a de bonnes journées où l'on pense que nous allons être de retour, ainsi que de mauvaises journées où on pense ne jamais guérir. Ce sont beaucoup de hauts et de bas.

« C'est tellement un beau moment de l'année pour jouer au hockey, alors que chaque partie est intense et importante. C'est difficile de se contenter de regarder, mais je dois composer avec la situation et encourager les gars. C'est ce que je tente de faire. C'est tellement un beau sport à regarder. Ça me rend intense et je suis plus stressé que lorsque je joue. »

Les gardiens Jeff Zatkoff et Matt Murray ont remplacé Fleury pendant la première ronde. Zatkoff a remporté un de ses deux départs avant que Murray ne revienne au jeu à la suite d'une blessure au haut du corps dans le troisième match, alors qu'il a remporté ses trois premiers départs en séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour permettre à Pittsburgh d'atteindre la deuxième ronde.

Murray, âgé de 21 ans, a remporté ses 10 dernières décisions, incluant sept en saison régulière après être venu en relève à Fleury. Il a accordé un but en 48 tirs à ses deux premiers départs avant de réaliser 38 arrêts dans un gain de 6-3 des siens contre les Rangers dans le cinquième match.

Fleury a été impressionné par la recrue et s'attend à ce que Murray fasse du bon travail s'il n'est pas en mesure de revenir.

« Il est très mature. C'est un gars qui fait très bien en ce moment, a souligné Fleury. En ce moment, il est de toute évidence très calme. Il voit très bien la rondelle, alors c'est une bonne chose pour nous. »

Ayant affronté les Capitals une fois en séries éliminatoires, Fleury a partagé quels conseils il prodiguerait à Murray avant le début de la série.

« Je pense que je peux lui dire que [le capitaine des Capitals Alex Ovechkin] aime lancer, a blagué Fleury. Je suis persuadé qu'il est déjà au courant. »

En voir plus