Skip to main content

Fenton espère ajouter les « touches finales » à la formation du Wild

Le nouveau directeur général du Minnesota affirme que l'équipe est près d'aspirer à la Coupe Stanley

par Jessi Pierce / Correspondante NHL.com

ST. PAUL, Minnesota - Paul Fenton, qui a été embauché à titre de directeur général du Wild du Minnesota lundi, affirme que l'équipe n'est pas très loin d'aspirer à la Coupe Stanley.

« Nous allons assurément devoir apporter des modifications à notre formation, a indiqué Fenton, âgé de 58 ans, mardi. En arrivant ici avec une équipe qui a participé aux séries au cours des six dernières années, je ne dois pas tout recommencer. Nous misons sur plusieurs très bons vétérans, ainsi que sur de jeunes joueurs qui arrivent à maturité, et j'ai simplement hâte d'apporter les touches finales qui vont nous aider à gagner.

« Je ne peux dire qu'il s'agit d'un processus de correction, mais ce que j'ai dit [au propriétaire du Wild Craig Leipold], c'est que cette équipe est très bonne. »

Fenton a accepté un contrat de plusieurs saisons pour devenir le directeur général et gouverneur adjoint lundi, lui qui remplace Chuck Fletcher, congédié le 23 avril après neuf saisons. Le Wild a participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley au cours des six dernières campagnes, mais n'a pas franchi la première ronde au cours des trois dernières années, s'inclinant notamment en cinq matchs contre les Jets de Winnipeg au premier tour cette saison.

Fenton a passé les 20 dernières saisons avec les Predators de Nashville, agissant à titre d'adjoint au directeur général David Poile pendant 12 ans. Dans ce rôle, Fenton a aidé les Predators à se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans 11 des 14 dernières saisons, et à atteindre la Finale de la Coupe Stanley en 2017. 

Il a fait partie de l'équipe de direction qui a sélectionné les défenseurs Roman Josi (38e au total, 2008), Ryan Suter (septième au total, 2003) et Shea Weber (49e au total, 2003), ainsi que le gardien Pekka Rinne (258e au total, 2004), et il espère aider le Minnesota à s'améliorer dès le repêchage 2018 de la LNH les 22 et 23 juin.

« Le repêchage et le développement des joueurs sont primordiaux, a souligné Fenton. Il n'y a toutefois pas de formule unique. C'est ce qui est intéressant. Vous devez regarder ce que vous avez comme éléments sous la main. Je veux conclure des transactions de hockey. Je ne veux pas conclure des transactions uniquement liées au plafond salarial. Je veux faire des échanges pour un joueur que nous voyons s'épanouir avec nous, et qui pourrait le faire rapidement. Mais nous ne savons jamais ce qui va se produire. Il faut simplement laisser le processus suivre son cours. »

Suter, qui évolue avec le Wild depuis six saisons, a vanté son nouveau directeur général.

« Les joueurs de Nashville ont toujours su qu'il était doué pour le repêchage. » 

En plus de devoir se préparer pour le repêchage, Fenton veut en priorité se familiariser avec le personnel en place. Il a mentionné que de réunir le personnel des opérations hockey et de rencontrer les entraîneurs et les joueurs allaient se trouver au sommet de sa liste de choses à faire.

« Nous avons beaucoup d'amis mutuels qui nous disent de bonnes choses à propos de l'autre, alors je ne pense pas que la transition sera difficile, a noté l'entraîneur du Wild Bruce Boudreau. Nous sommes des hommes de hockey, et lorsque nous allons nous rencontrer, nous allons parler sans cesse de hockey. C'est ce que nous aimons faire. Il a passé beaucoup de temps à observer ce qui se passe dans les ligues mineures. J'ai passé beaucoup de temps dans les ligues mineures. Je crois que nous allons développer une très bonne relation. »

Fenton veut améliorer le Wild là où il pense pouvoir le faire.

« Je n'ai jamais parlé d'un unique élément manquant, et je ne vous en parlerais pas même si je l'avais fait, a-t-il déclaré. Tout le monde va assurément donner son avis et va voir les choses de manières différentes, et c'est ce que je ferai avec notre personnel lorsque nous allons nous rencontrer.

« Il y a bien des choses à préparer, notamment d'analyser les autres équipes, quels sont leurs besoins. Je veux voir ce que le personnel en place a préparé, et je vais donner mon avis. Je suis très axé sur la communication, j'adore parler de ce sport. Je vais m'asseoir et discuter de notre analyse des joueurs et voir qui pourrait nous aider dans chacune des équipes, pour ensuite faire mon travail et voir si nous pouvons trouver un terrain d'entente avec d'autres formations. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.