Skip to main content

Faire le bon choix entre Chychrun et Juolevi

Des dépisteurs analysent les qualités de deux des meilleurs défenseurs disponibles lors du prochain repêchage

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Le défenseur des Knights de London Olli Juolevi croit qu'il est le meilleur joueur disponible à sa position en vue du repêchage 2016 de la LNH.

 

« Je suis le plus intelligent des [défenseurs]; c'est là quelque chose qu'il est difficile d'enseigner, a souligné Juolevi. C'est une de ces qualités naturelles ; tu l'as ou tu ne l'as pas. Tu peux toujours travailler sur ton tir, ton coup de patin ou des choses du genre, mais améliorer son intelligence du hockey, c'est plus difficile à faire. »

Le défenseur du Sting de Sarnia Jakob Chychrun adorerait qu'on lui donne l'opportunité d'être le premier défenseur réclamé.

 

« Évidemment, tu souhaites être le premier défenseur choisi. Mais je n'ai pas connu une saison idéale, pas celle que je désirais, et je comprends que [Juolevi et le défenseur des Spitfires de Windsor Mikhail Sergachev] font partie des discussions et ont connu de grandes saisons, alors on verra ce qui va arriver, a déclaré Chychrun. Je ne vais pas trop m'en faire avec ça. Je veux juste savourer la journée du repêchage. La seule chose qui importe, c'est ce que je vais faire après le repêchage. »

 

Le débat concernant Juolevi et Chychrun et lequel des deux devrait être le premier défenseur sélectionné s'est avéré fort animé. Juolevi est un joueur doué quand il est en possession de la rondelle et son quotient intellectuel en matière de hockey est très élevé. Chychrun est un adolescent au physique déjà développé qui est considéré comme un des meilleurs patineurs défensifs du groupe admissible à la séance de cette année.

 

« Le simple fait que Chychrun est un excellent patineur ne signifie pas nécessairement qu'il va afficher de formidables statistiques offensives, mais si tu peux te défaire de la pression qu'on cherche à t'imposer dans ta propre zone, faire circuler la rondelle en dehors de ta zone et provoquer un jeu de transition rapide, c'est une façon de contribuer à l'attaque et c'est ce que fait Jakob », a dit Craig Button, analyste de hockey au réseau TSN, à LNH.com.

 

Button favorise Juolevi, qui selon lui ressemble beaucoup au défenseur des Sharks de San Jose Marc-Édouard Vlasic.

 

« Juolevi est très discret, c'est un joueur complet ; il ne va pas te dominer dans un aspect du jeu ou l'autre, mais en bout de ligne tu te rends compte tu ne parviendras pas non plus à avoir le dessus sur lui, a noté Button. Je crois qu'il peut faire le travail offensivement, mais défensivement il n'a pas autant de panache que Chychrun. Reste que je suis d'avis que Juolevi offre un jeu plus complet. »

 

Les 49 points récoltés par Chychrun cette saison (11 buts, 38 aides) lui ont donné le quatrième rang chez les défenseurs de la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL). Il a 27 buts et 82 points en 104 matchs en carrière dans la OHL. Les 42 points de Juolevi (neuf buts, 33 aides) lui ont permis de prendre le 13e rang chez les arrières de la OHL, et il a ajouté trois filets et 14 points en 18 rencontres éliminatoires. À la Coupe Memorial, Juolevi a terminé premier chez les défenseurs pour les aides (sept) et les points (sept), tout cela en quatre matchs.

 

Chychrun (6 pieds 2 pouces, 200 livres) est quatrième au classement final des patineurs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH, tandis que Juolevi (6-2, 188) est cinquième.

« Au bout du compte, il reviendra aux équipes de la LNH de décider qui, selon elles, s'insérera le mieux dans leur alignement, mais [la Centre de dépistage de la LNH] est d'avis que Juolevi a fait très forte impression cette saison, a indiqué Matt Ryan de la Centrale de dépistage de la LNH, qui évalue les espoirs de la OHL. Chychrun avait fait aussi forte impression à sa première saison [en 2014-15] et son niveau de jeu a continué de s'améliorer à sa deuxième campagne dans la OHL.

 

« Ce sont deux espoirs qui se démarquent. »

 

LNH.com a demandé l'avis de 11 dépisteurs de la LNH qui ont épié les deux joueurs cette saison, et Juolevi a eu le dessus huit votes contre trois. Les dépisteurs ont promis de donner leur opinion sincère à la condition qu'on ne révèle pas leur identité.

 

Les dépisteurs qui favorisent Juolevi:

 

« Chychrun est un spécimen sur le plan physique et il est probablement le meilleur défenseur du repêchage dans les situations à un contre un, alors que son jeu de pieds est excellent, donc il y a évidemment plusieurs choses qu'on aime chez lui. Je crois que les deux ont le potentiel pour jouer au sein d'un premier duo d'arrières dans une équipe, mais selon moi le sens du hockey qu'a Juolevi est hors du commun. Je vois beaucoup des qualités d'Oliver Ekman-Larsson en Juolevi. Je vois en lui le potentiel pour devenir un défenseur no 1 et le quart-arrière du jeu de puissance de son équipe au niveau de la LNH. Il a joué en compagnie de joueurs de premier plan comme Patrik Laine et Jesse Puljujarvi avec la Finlande (au Championnat du monde junior 2016 de la FIHG), il est capable de réfléchir rapidement et de rivaliser à ce niveau. Il réalise des jeux que peu de joueurs de son âge sont capables de réussir.»

 

« J'adore tout simplement son sens du hockey. »

 

« Chychrun va se présenter au camp d'entraînement d'une équipe en septembre et les dirigeants vont alors se dire, 'Wow, il pourrait jouer ici cette saison'. Mais dans cinq ans, Juolevi pourrait être le meilleur des deux. Je peux comprendre comment, tout dépendant de l'équipe qui détient le choix, on peut justifier le fait de choisir un ou l'autre. Je pense que dans le cas de Chychrun, les atouts qu'il a sont déjà évidents. Mais il faut regarder à long terme dans ce cas-ci. Je crois que dans quelques années, quand Juolevi sera plus fort et aura atteint sa maturité sur le plan physique, il sera un meilleur joueur. »

 

« Juolevi offre une plus grande variété d'atouts. C'est un joueur capable de bien faire en défense, de récolter beaucoup de points et d'être le meilleur marqueur chez les défenseurs de son équipe pendant plusieurs années. Je vois Chychrun devenir un joueur plus efficace dans les deux sens de la patinoire, sans toutefois avoir les qualités offensives que possède Juolevi. »

 

 

Les dépisteurs qui favorisent Chychrun:

 

« J'ai vu Chychrun jouer à un âge très jeune au Championnat du monde des moins de 17 ans (en 2013-14). Je l'ai vu jouer à un très jeune âge à Sarnia et cette saison, je l'ai vu cinq ou six fois encore. J'aurais de la difficulté à le laisser filer. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais ce que je sais, c'est qu'il est grand, il est fort et il fait plusieurs choses bien. Son jeu de pieds est excellent. Juolevi va être bon, mais je crois que ça va lui prendre plus de temps pour atteindre son apogée. Il est très bon, mais j'aurais de la difficulté à laisser passer Chychrun; il se trouve très haut sur ma liste. »

 

« Chychrun est un monstre tandis qu'il est possible de malmener Juolevi physiquement ; c'est facile de jouer contre lui. »

 

« Si Chychrun n'avait pas joué au (Championnat du monde U-18 pour le Canada) en avril, j'aurais certainement dit Juolevi. Mais je crois que Chychrun a amené bien des gens à modifier leurs listes en raison de la façon dont il a joué pour le Canada. Il a été très bon au North Dakota (en raison d'une production d'un but, quatre points et 27 tirs au but en sept matchs). »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.