Skip to main content

Kuznetsov rétrogradé au troisième trio des Capitals

Les champions de la Coupe Stanley tentent de brasser la soupe afin de mettre un terme à une séquence de quatre revers consécutifs

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

ARLINGTON, Va - Si les joueurs des Capitals n'avaient pas saisi le message de leur entraîneur Todd Reirden à propos de l'importance de rapidement faire tourner rapidement le vent, il s'est assuré que ses gestes parlent encore plus fort que ses mots.

Reirden a procédé à un remodelage complet de ses trois premiers trios, ce qui incluait de rétrograder Evgeny Kuznetsov sur la troisième ligne de l'équipe avec Andre Burakovsky et Brett Connolly. Alex Ovechkin, Nicklas Backstrom et T.J. Oshie ont été réunis sur le premier trio alors que Lars Eller est passé de la troisième à la deuxième unité au centre de Jakub Vrana et Tom Wilson.

Après une défaite de 2-0 à domicile vendredi face aux Islanders de New York, qui sont maintenant dirigés par l'entraîneur qui avait mené Washington à la Coupe Stanley l'an dernier, Barry Trotz, les Capitals (27-15-5) se devaient d'apporter des changements à la veille de leur duel face aux Blackhawks de Chicago, dimanche (12h30 H.E.; NBC, TVAS, NHL.TV).

Les Capitals viennent de perdre quatre matchs de suite (0-3-1) pour la première fois depuis le mois de mars 2017, et leur fiche est de 3-5-2 à leurs 10 dernières sorties. 

« Surtout après hier soir, c'était une défaite difficile et on savait ce qui était à l'enjeu pour ce match, a souligné Reirden. C'est un match où nous aurions aimé faire mieux, donc je m'attends à ce qu'on réponde très fort demain. »

Reirden, qui a été promu d'entraîneur associé au poste d'entraîneur-chef lorsque Trotz a quitté l'équipe après la dernière saison, fait face à ses premières difficultés depuis qu'il est à la barre de l'équipe. Avec leur victoire vendredi, les Islanders sont passés devant les Blue Jackets de Columbus et les Capitals en première place de la section Métropolitaine. De plus, les Penguins ne sont plus qu'à un point de rattraper les Blue Jackets et les Capitals.

On dirait bien que le lendemain de veille de la Coupe Stanley, dont plusieurs parlaient, est finalement arrivés pour les Capitals, qui jouent du hockey peu inspiré depuis 10 rencontres.

« On dirait que nous ne sommes pas aussi efficaces dans plusieurs sphères de notre jeu, a expliqué Oshie. Quand tu accumules toutes ces petites choses, ça fini par nous coûter des buts, des revirements, et ça devient des matchs pas très beaux à voir pour nous. On doit donc régler quelques affaires et on va être corrects. »

Depuis quatre parties, les Capitals n'ont inscrit qu'un but à cinq-contre-cinq et durant cette séquence de quatre défaites consécutives, ils n'ont que quatre filets au compteur. Les modifications aux trios pourraient créer l'étincelle tant désirée.

« On va voir comment ça va aller demain, mais quand tu ne marques que quatre fois en quatre parties, ça ne va pas bien, a souligné Kuznetsov. On doit réussir nos jeux. On a des joueurs talentueux et on peut rivaliser avec n'importe quelle équipe. »

Kuznetsov est le quatrième marqueur des Capitals avec 38 points (huit buts, 30 aides) en 40 matchs, mais n'a fait bouger les cordages qu'une fois, en plus d'accumuler six passes, à ses 15 derniers matchs. Il n'a d'ailleurs qu'un but à cinq-contre-cinq cette saison. 

« Il est un morceau si important de notre équipe, a rappelé Reirden. On a besoin de lui avec le pied au plancher pour que l'équipe ait du succès et c'est la même chose pour tous nos joueurs clés. »

Les Capitals ont trois matchs à l'horaire avant la pause du Match des étoiles 2019 présenté par Honda au SAP Center de San Jose, le 26 janvier. Le premier sera dimanche sur la route face aux Blackhawks de Chicago, puis à la maison contre les Sharks de San Jose, mardi, et face aux Maple Leafs de Toronto, mercredi. 

« Ce sont trois bonnes équipes que nous allons affronter et on devra être prêts et avoir hâte de disputer ces matchs, a martelé Eller. On doit retrouver le plaisir de marquer des buts, notre confiance, mais en même temps, on doit jouer un peu mieux sans la rondelle et c'est ce qui va nous permettre de créer plus d'offensive. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.