Skip to main content

Evgeni Malkin doit s'imposer en l'absence de Sidney Crosby

Le joueur de centre devient un élément central de la série face aux Capitals avec la blessure à Crosby

par Wes Crosby / Correspondant NHL.com

CRANBERRY - Sans Sidney Crosby, les Penguins de Pittsburgh sont préparés à faire confiance à l'attaquant Evgeni Malkin.

Crosby ratera le quatrième match de la série de deuxième ronde dans l'Est contre les Capitals de Washington après avoir reçu un diagnostic de commotion. Son état de santé sera réévalué quotidiennement, a ajouté Sullivan.

Les Penguins mène la série 2-1 alors que le match no 4 aura lieu au PPG Paints Arena de Pittsburgh, mercredi (19h30 HE; TVA Sports, NBCSN, CBC).

Après la rencontre, Malkin a été aperçu en train de patiner seul et a aussi pris part à l'entraînement optionnel de l'équipe au UPMC Lemieux Sports Complex, mardi, mais n'a pas parlé aux médias par la suite.

Ce sont plutôt ses coéquipiers qui ont parlé pour lui.

« Il patine. Il fait des choses uniques avec la rondelle, a déclaré l'attaquant Patric Hornqvist. Il est détendu. Il est tout un joueur. »

Malkin mène la LNH avec 15 points (quatre buts, 11 aides) en huit matchs éliminatoires. Ses 72 points et 33 buts sont le deuxième plus haut total chez les Penguins, derrière Crosby (89 points, 44 buts). Malkin a cependant raté 20 matchs en raison de diverses blessures.

Ce ne sera pas la première fois que Malkin jouera le rôle de leader alors que Crosby est sur la touche. En 2011-12, quand Crosby a joué 22 matchs en raison d'une commotion, Malkin a établi un sommet personnel avec 50 buts et ses 109 points représentaient son deuxième plus haut total dans sa carrière de 11 saisons. Il a aussi gagné les trophées Hart et Art-Ross.

« Je crois qu'il est un joueur élite et qu'il a cette capacité, a dit Sullivan à propos du jeu de Malkin en l'absence de Crosby. Il a été un très bon joueur pour nous depuis le début des séries et nous allons nous fier sur lui davantage. Nous croyons qu'il peut faire le travail pour nous.

« Je ne crois toutefois pas que cette responsabilité repose seulement sur lui. C'est un effort collectif. C'est l'essence de cette équipe. Mais Malkin devra jouer son meilleur hockey pour nous aider à l'emporter. »

Quand les Penguins ont gagné la Coupe Stanley en 2009, Malkin a remporté le Conn Smythe avec 36 points (14 buts, 22 aides) en 24 matchs.

En 132 matchs éliminatoires, le Russe totalise 144 points (52 buts, 92 aides) pour une moyenne de 1,09 point par match. Il maintient une moyenne de 1,88 point par match au cours du présent tournoi printanier même s'il a raté les 13 derniers matchs du calendrier régulier en raison d'un blessure au haut du corps.

Malkin est revenu au jeu contre les Blue Jackets de Columbus lors du premier match de la série de première ronde et a récolté deux aides. Il a amassé au moins un point dans sept des huit matchs de séries dont six de plus d'un point. Cela inclut le match no 2 contre les Capitals quand il a marqué avec 1:53 à faire en troisième période et qu'il a récolté une aide sur le but de Justin Schultz 48 secondes plus tard pour créer l'égalité et forcer la tenue de la prolongation.

Les Penguins savent qu'ils peuvent avoir confiance en Malkin, mais ils veulent aussi que Malkin puisse se fier sur eux.

« Nous ne pouvons pas simplement mettre le poids de l'équipe sur ses épaules, a dit le gardien Marc-André Fleury. Nous devons le faire en tant qu'équipe, mais ce sera plaisant de le voir aller. Le connaissant, sachant ce qu'il sait faire. Il est un joueur dominant et j'ai hâte de le voir jouer demain. »

En voir plus