Skip to main content

Evgeni Malkin, des Penguins, remporte le trophée Conn Smythe

LNH.com @NHL

DETROIT - Evgeni Malkin s'est vu décerner le trophée Conn Smythe, remis au joueur le plus utile à son équipe dans les séries de la LNH, vendredi, à l'issue de la victoire de 2-1 des Penguins de Pittsburgh contre les Red Wings de Detroit dans le septième et décisif match de la finale de la Coupe Stanley.

Malkin a totalisé 36 points (14-22) en route vers le championnat des pointeurs dans les séries. Il a connu une bien meilleure finale que l'an dernier, alors qu'il était affecté par la fatigue, la maladie... et la nervosité sans doute. Cette année, il a pris les rênes de l'équipe face aux Red Wings en amassant huit points, soit deux buts et six aides.

Son total de 35 points est le plus élevé dans les séries depuis que Wayne Gretzky a enregistré 40 points (15-25) en 24 matchs pour les Kings de Los Angeles en 1993.

Malkin a donc été couronné champion pointeur des séries et du calendrier régulier, un doublé que seuls Wayne Gretzky, Mario Lemieux, Guy Lafleur et Phil Esposito ont réalisé depuis l'expansion de 1968.

Malkin a été le meilleur dans les présentes séries aux chapitres des aides (22), des buts en avantage numérique (7) et des points avec l'avantage d'un homme (16).

Il s'est également illustré au chapitre des revirements. Il en avait provoqué 26, un sommet dans les séries, avant le match de vendredi. Puis un autre dans le septième match, qui a mené au premier but de Talbot.

Malkin est le deuxième joueur dans l'histoire des Penguins à rafler ce trophée. Mario Lemieux en avait été le récipiendaire en 1991 et 1992.

"Il a été exceptionnel", a dit Talbot du parcours de son joueur de centre habituel au cours des séries. "C'est lors du troisième match de la série contre Washington qu'il a vraiment commencé à rehausser son niveau de jeu. Même tout le long, et en fin de saison, il a été exceptionnel. Il n'a pas été le meilleur pointeur pour rien.

"C'est un gros bonhomme qui n'hésite pas à aller dans la circulation. Ce n'est pas le genre de joueur à se contenter de manier le bâton en périphérie, il fonce au filet. C'est un joueur complet, il peut faire des passes et marquer. C'est comme ça qu'il faut qu'il joue et c'est comme ça qu'il a joué pour nous."

Sidney Crosby aurait également pu s'avérer un choix défendable. Ce dernier a connu d'excellentes séries, mais Malkin a davantage produit que son capitaine en finale. Crosby a terminé au deuxième rang des pointeurs dans les séries (15-16-31), mais il a été limité à un but et deux aides dans la série contre les Wings.

"La liste de ses qualité est longue. C'est un grand leader, sur la glace et en dehors, a indiqué l'attaquant des Penguins Ruslan Fedotenko au sujet de Crosby. Il ne laisse pas son statut de super-vedette lui monter à la tête, il est encore terre à terre. On peut lui parler en dehors de la glace, sur la patinoire aussi. C'est un grand joueur et je suis content de l'avoir dans mon équipe."

En voir plus