Skip to main content

Erik Karlsson sera du match no 1 de la finale d'association

Le défenseur des Sénateurs qui joue malgré une blessure mène tous les joueurs au chapitre du temps de glace en séries

par Chris Stevenson / Correspondant LNH.com

OTTAWA - Le défenseur des Sénateurs d'Ottawa Erik Karlsson a quitté la glace du Centre Canadian Tire environ cinq minutes après le début de l'entraînement vendredi, mais il sera en uniforme pour le match no 1 de la finale de l'Association de l'Est contre les Penguins de Pittsburgh au PPG Paints Arena samedi (19 h (HE); TVA Sports, CBC, Sportsnet, NBC).

Karlsson, qui a joué malgré deux fêlures au talon gauche subies à la fin du mois de mars, a affirmé qu'il n'y avait aucune raison d'être inquiet.

« J'essayais simplement une nouvelle paire de patins, et c'est ce qui était prévu depuis le début (de quitter l'entraînement rapidement) », a affirmé Karlsson, qui est le joueur le plus utilisé en moyenne par match depuis le début des séries (28:56). « Il ne faut pas en tirer d'autres conclusions. »

Karlsson, qui est probablement dans la course pour l'obtention du trophée Conn Smythe remis au joueur le plus utile des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, mène les Sénateurs avec 13 points (deux buts, 11 passes) en 12 matchs depuis le début du tournoi printanier, et il a été dominant au cours de la série de deuxième ronde des Sénateurs contre les Rangers de New York. Il inscrit le but gagnant dans les matchs no 1 et 6, en plus de préparer le but égalisateur dans les matchs no 2 et 5.

Au cours de la victoire des siens dans le match no 6, qui a mis un terme à la série, alors que les Sénateurs protégeaient une avance de 3-2 en troisième période, Karlsson a été utilisé pendant 6:27 des dernières 8:24 de jeu, et il a terminé sa soirée avec un temps de glace de 28:44. 

« La fatigue est toujours présente, mais tout le monde fait ce qu'il a à faire pour aider l'équipe à gagner, a souligné Karlsson. J'ai apporté ma contribution, comme tous les autres joueurs de l'équipe. Que je joue plus que quiconque, je ne crois pas que cela explique pourquoi nous avons gagné. »

Si les Sénateurs veulent vaincre les Penguins et atteindre la Finale de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 2007, Karlsson devra vraisemblablement être le meilleur joueur de la série.

« Ils forment une bonne équipe, a reconnu Karlsson. Ils se trouvent dans cette position parce qu'ils forment une bonne équipe. Ils ont tout gagné l'an dernier. Ils possèdent énormément d'expérience. Ils savent ce qu'ils doivent faire pour connaître du succès. Ce sera à nous de nous concentrer sur ce que nous avons à faire et à accomplir les choses que nous croyons devoir faire pour connaître du succès et les neutraliser.

« Ils se sont retrouvés dans cette position à plusieurs reprises auparavant et ils ont de toute évidence gagné, pas une seule fois, mais plusieurs. Ce sera un bon défi pour nous, ce sera très amusant et nous allons en tirer de l'expérience. Nous sommes en plein processus d'apprentissage, et nous allons apprendre comment remporter cette série. »

Le PPG Paints Arena est l'endroit où Karlsson a subi une importante coupure au tendon d'Achille lorsque l'ancien attaquant des Penguins Matt Cooke l'a atteint avec son patin le 13 février 2012.

Karlsson avait raté 31 matchs dans cette saison de 48 parties, mais était revenu au jeu à temps pour les séries éliminatoires, alors que les Sénateurs avaient été éliminés en cinq matchs par les Penguins.

« Il s'agit d'un amphithéâtre comme un autre, a assuré Karlsson. J'ai subi des dommages permanents en raison de cet incident, mais il n'y a rien que je peux faire pour changer cela désormais. Je ne peux renverser le cours des choses. Il faut simplement aller de l'avant. C'est ce que j'ai fait il y a longtemps. Si je me souviens bien, nous les avions affrontés cette année-là en séries, et j'étais déjà passé à autre chose à l'époque. »

En voir plus