Skip to main content

Erik Karlsson préfère les Panthers aux alligators

Le capitaine des Sénateurs d'Ottawa a été effrayé par le reptile sur un parcours de golf de la Floride

par Alain Poupart / Correspondant LNH.com

SUNRISE - Erik Karlsson s'attendait à voir les Panthers de la Floride cette fin de semaine. Pas un alligator de la Floride.

Karlsson a profité de la journée de congé des Sénateurs d'Ottawa, samedi, pour disputer une ronde de golf avec l'ancien capitaine de l'équipe Daniel Alfredsson et le joueur de la PGA Jesper Parnevik. Il a alors aperçu un alligator dans un étang et a décidé de prendre une photo en sa compagnie.

Encouragé par ses compagnons de jeu, Karlsson s'est approché de l'étang du terrain de golf The Medalist à Hobe Sound, en Floride. L'alligator a alors effectué un mouvement brusque qui a surpris Karlsson et sa réaction a été saisie par Parnevik dans une vidéo de 20 secondes qui est vite devenue virale.

Tweet from @JesperParnevik: Not much scares @ErikKarlsson65 but this guy did....�� @DAlfredsson11 pic.twitter.com/Fe4lXTOtY7

 « Je n'avais jamais vraiment vu un alligator sauvage auparavant », a déclaré Karlsson dimanche après l'entraînement matinal des Sénateurs en vue de leur match contre les Panthers (19h30 HE; TVA Sports, SN, SN360, FS-F, NHL.TV). 

« Il y a un contexte à tout ça. Nous allions descendre pour prendre une photo et je ne le regardais pas. Alfredsson avait dit qu'il pourrait me sauter dessus sans que je le vois. Je l'ai entendu bouger et j'ai un peu paniqué. Je suis aussi resté pris. Plusieurs choses ont mal tourné et je ne savais pas que Jesper filmait. Je l'ai réalisé après. »

Karlsson a été questionné à savoir si cette frousse avait affecté le reste de sa ronde de golf.

« Le coup de départ suivant n'a pas été mon meilleur, a-t-il raconté. Mon coeur battait plus fort, mais c'était somme toute une belle journée reposante. Quand j'ai réalisé qu'il avait replongé dans l'eau, je me suis calmé, mais ça m'a pris quelques secondes pour comprendre ce qu'il faisait. »

Malgré cette petite mésaventure, Karlsson ne se privera pas de disputer d'autres rondes de golf en Floride.

« Je suis un vétéran maintenant, a-t-il rigolé. Je vais être correct. Je sais comment gérer ça. C'était amusant et c'est bien que ça soit sur vidéo. »

En voir plus