Skip to main content

Erik Johnson surpris par la démission de Patrick Roy

Le défenseur de l'Avalanche affirme que la majorité des joueurs aimaient jouer pour l'ancien entraîneur

par LNH.com @NHL / LNH.com

La démission de Patrick Roy de son poste d'entraîneur et vice-président des opérations hockey de l'Avalanche du Colorado, jeudi, a complètement surpris le défenseur Erik Johnson et ses coéquipiers.

« Je patinais au complexe d'entraînement et quand j'ai quitté la glace, j'ai vu que j'avais raté quelques appels de [Roy] et je pensais, "Oh mon Dieu, j'ai été échangé, où vais-je?" », a dit Johnson sur les ondes d'Altitude Sports Radio 950 à Denver. « Je suppose que je n'ai jamais imaginé que la nouvelle serait la démission de Patty, mais j'en ai discuté avec lui au téléphone. Il m'a juste dit que le moment était arrivé pour lui de quitter l'équipe, il ne m'a pas donné beaucoup plus de détails. »

Johnson, 28 ans, a passé les six dernières saisons avec le Colorado après avoir été acquis dans une transaction avec les Blues de St. Louis le 19 février 2011. Il a été sélectionné par les Blues avec le premier choix du repêchage 2006 de la LNH.

« Après que la nouvelle se fut répandue, j'ai reçu beaucoup d'appels d'autres joueurs et tout le monde était extrêmement déçu parce que nous aimions tellement jouer pour Patty, et ce sera assurément difficile, il y aura un ajustement, a confié Johnson. Au bout du compte, les joueurs doivent être déçus d'eux-mêmes. Je suis fâche contre moi-même, je suis sûr qu'il y a beaucoup de joueurs fâchés contre eux-mêmes, parce que si nous avions mieux joué pour gagner, cela ne serait pas arrivé.

« Je ne veux pas partager trop de détails à propos de nos discussions, mais de la perspective des joueurs, la mienne et probablement celle de 90 pour cent de mes coéquipiers -- ce qui est beaucoup pour n'importe quelle équipe parce qu'aucun entraîneur ne sera aimé par tout le monde --, je peux vous dire qu'au moins 90 pour cent des gars aimaient jouer pour Patty. Nous l'avons respecté, nous pensions qu'il était un excellent entraîneur et il nous manquera beaucoup. »

Johnson a marqué 39 buts et récolté 90 aides avec un différentiel de moins-27 en 326 matchs de saison régulière pour l'Avalanche. Il a amassé 89 points (32 buts) pendant ses trois saisons passées sous les ordres de Roy. Johnson lui accorde du crédit pour avoir remis sa carrière sur les rails, mentionnant qu'une des forces de Roy était sa capacité d'adapter son approche selon chaque joueur sur une base individuelle.

Quant au nouvel entraîneur, Johnson n'a pas voulu spéculer sur des remplaçants potentiels derrière le banc de l'Avalanche, mais il a indiqué qu'il doute qu'il y ait un manque d'entraîneurs intéressés par l'opportunité.

« Je présume que les entraîneurs vont venir en masse pour avoir la chance de diriger cette équipe, a commenté Johnson. Même si nous n'avons pas réalisé les performances souhaitées au cours des dernières années, le talent y est encore et si vous regardez nos trois meilleurs attaquants, notre défensive, notre gardien, on y retrouve beaucoup de talent qui appartient à l'élite et je crois que beaucoup d'entraîneurs voudraient avoir la chance de faire de nous l'équipe gagnante que je sais que nous pouvons être. »

En voir plus