Skip to main content

Équipe Finlande misera sur la jeunesse et la fougue

Barkov et Ristolainen devraient être les figures de proue de la Finlande à la Coupe du monde

LNH.com @NHL

La conquête de la médaille d'or par l'équipe nationale des moins de 21 ans aux Championnats du monde juniors 2016 a provoqué un déferlement de joie en Finlande, en début d'année.

 

Environ 2,5 millions de téléspectateurs ont suivi les prouesses de leurs jeunes compatriotes vainqueurs de la Russie dans le match de championnat présenté à Helsinki. L'espoir des Maple Leafs de Toronto Kasperi Kapanen a tranché en prolongation.

Les amateurs finlandais ont été envoûtés par le brio des étoiles montantes Jesse Puljujarvi, Patrik Laine et Sebastian Aho. Puljujarvi et Laine sont identifiés comme des espoirs de premier plan en vue de la séance de repêchage 2016 de la LNH.


Laine et Aho ont fait leurs débuts au sein de l'équipe nationale sénior à l'occasion du tournoi « Euro Hockey Tour » en Suède et ils pourraient faire partie d'Équipe Finlande lors du Championnat du monde qui aura lieu en Russie ce printemps.


Il reste à voir maintenant si les jeunes loups pourraient obtenir leur place parmi l'élite du pays en vue de la Coupe du monde de hockey qui sera disputée à Toronto l'automne prochain.

Lauri Marjamaki, entraîneur de Karpat dans la Ligue élite finlandaise, prendra les rênes de l'équipe nationale à la conclusion de la saison. Il fera ses débuts au Championnat du monde.



La Finlande ne compte pas sur pléiade de joueurs étoiles actuellement, mais l'effort collectif et la constance ont été ses principaux atouts sur la scène internationale lors des dernières années.

Voici à quoi pourrait ressembler la formation d'Équipe Finlande (par ordre alphabétique) pour le tournoi, qui se déroulera du 17 septembre au 1er octobre:

ATTAQUANTS

Aleksander Barkov, Panthers de la Floride, C -- Barkov, âgé de 20 ans, est un rouage important des succès des Panthers cette saison. Il fait paraitre le hockey comme une ballade au parc par moments. Barkov pivote une unité très menaçante avec Jonathan Huberdeau et Jaromir Jagr. Il a subi une commotion cérébrale lors du match contre les Red Wings de Detroit lundi. Équipe Finlande et les Panthers souhaitent que son absence soit de courte durée.



Valtteri Filppula, Lightning de Tampa Bay, C - Filppula représente en quelque sorte une déception chez le Lightning cette saison, par rapport aux succès qu'il avait connus la saison dernière. Il demeure un joueur de centre fiable, qui peut être efficace tant à l'attaque qu'en défense. Sa vaste expérience dans des tournois majeurs ainsi que sa force mentale sont des morceaux importants du casse-tête.



Joonas Kemppainen, Bruins de Boston, C -- Kemppainen connaît une saison en montagnes russes à ses débuts dans la LNH. Il l'a bien commencée, avant de subir une blessure au haut du corps et d'être cédé dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Kemppainen représente un candidat de choix afin de pivoter le quatrième trio d'Équipe Finlande. Marjamaki l'a côtoyé à Karpat, ce qui est un avantage.

Mikko Koivu, Wild du Minnesota, C -- Koivu, capitaine du Wild, affiche beaucoup de maturité dans son jeu. Il connaît peut-être sa saison la plus fructueuse de sa carrière sur ce plan, à l'âge de 32 ans. Le moment est arrivé pour lui d'occuper une place plus importante au sein de l'équipe nationale, à la suite de la retraite de son frère aîné Saku.

Jori Lehtera, Blues de St. Louis, C - Le talentueux joueur a eu beaucoup de succès la saison dernière en compagnie de Vladimir Tarasenko. Cette saison, Lehtera est appelé à s'acquitter de taches plus importantes en défense, étant même utilisé en infériorité numérique. Sa polyvalence sera fort appréciée au sein de l'équipe nationale.



Mikael Granlund, Wild du Minnesota, AG -- Granlund est un joueur de centre naturel, mais il peut aussi être utile à l'aile. Il est moins à l'aise à cinq-contre-cinq contre de plus imposants rivaux, mais sa créativité sur le jeu de puissance est un gros atout le favorisant.

Jussi Jokinen, Panthers de la Floride Panthers, AG -- Jokinen connait une excellente saison, affichant beaucoup de constance dans tous les aspects du jeu. Il n'a rien d'une super-vedette, mais il est fort respecté de ses compatriotes. Un bon modèle pour les jeunes joueurs des Panthers, il pourrait jouer un rôle semblable pour Équipe Finlande.

Leo Komarov, Maple Leafs de Toronto, AG - Le représentant des Maple Leafs au Match des étoiles 2016 Honda de la LNH, Komarov est le meilleur marqueur de son équipe. Il n'est pas qu'un travailleur infatigable, comme il a toujours eu la réputation, mais il peut tomber sur les nerfs de ses adversaires quand il le veut.

Teuvo Teravainen, Blackhawks de Chicago, AG - Après s'être fait remarquer au cours des séries de la Coupe Stanley 2015, que les Blackhawks ont couronnées par la conquête de la coupe contre le Lightning de Tampa Bay, Teravainen, 21 ans, en est à sa première véritable saison dans la LNH. Il possède tous les outils à l'attaque et il ne peut que s'améliorer avec le temps. La maturité physique qu'il va acquérir lui permettra de mieux composer avec le style de jeu plus physique en Amérique du Nord.

Joonas Donskoi, Sharks de San Jose, AD - Joueur qui s'est développé tardivement, Donskoi, 23 ans, s'affirme à mesure que la saison de la LNH avance. Il est un exceptionnel manieur de rondelle, doté d'un grand sens du jeu. Comme Kemppainen, Donskoi a évolué sous les orders de Marjamaki à Karpat dans la Ligue élite finlandaise.



Lauri Korpikoski, Oilers d'Edmonton, AD - Sa première saison chez les Oilers est truffée d'adversité et Korpikoski doit de plus composer avec les blessures. Sa force physique, son puissant coup de patin et ses aptitudes en infériorité numérique demeurent indéniables.

Teemu Pulkkinen, Red Wings de Detroit, AD - Écoulant la dernière saison de son contrat d'entrée dans la LNH, Pulkkinen arrive à un stade crucial de sa carrière. Un début de saison prometteur a été interrompu par une blessure à une épaule. Son tir sur réception est un atout important sur le jeu de puissance.

Iiro Pakarinen, Oilers d'Edmonton, AD - Une des plus agréables surprises parmi les joueurs finlandais de la LNH cette saison, Pakarinen est très polyvalent ayant passé du temps au sein des deuxième, troisième et quatrième trios des Oilers, ainsi que sur les unités spéciales. Pakarinen a remporté le concours du tir le plus puissant chez les Oilers, atteignant 103,4 milles à l'heure.

DÉFENSEURS

Juuso Hietanen, Dynamo de Moscou (KHL) -- Hietanen, 30 ans, peut s'avérer un septième défenseur adéquat. Il n'a jamais joué dans la LNH, possiblement en raison de sa petite taille (cinq pieds 11 pouces, 187 livres). Ça n'enlève rien à son talent et il a prouvé qu'il peut tenir son bout sur la scène internationale.

Jyrki Jokipakka, Stars de Dallas -- Jokipakka est fait sur mesure pour le troisième duo de défenseurs d'Équipe Finlande. Il a pris du galon à l'attaque cette saison chez les Stars, même si on le projette davantage comme un défenseur à caractère défensif.

Petteri Lindbohm, Wolves de Chicago (LAH) -- Lindbohm fondait de grands espoirs de mériter un poste chez les Blues de St.Louis au camp d'entraînement. Mais il a passé la majorité de la saison dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Équipe Finlande manque de défenseurs ayant un bagage d'expérience en Amérique du Nord, ce qui joue en sa faveur.



Esa Lindell, Texas Stars (LAH) - Un des jeunes défenseurs prometteurs de la Finlande, Lindell a pu goûter au jeu de la LNH en livrant quatre matchs chez les Stars avant d'être retourné dans la LAH.



Olli Maatta, Pittsburgh Penguins -- Maatta a été grandement affecté par les blessures la saison dernière, mais il rattrape admirablement le temps perdu cette saison. Maatta, 21 ans, en est déjà à sa troisième saison dans la LNH. Après avoir affiché beaucoup de sang-froid aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014, il devrait être un rouage très important au sein du groupe de défenseurs de la Finlande.


Rasmus Ristolainen, Sabres de Buffalo -- Ristolainen fait la lutte à Barkov pour le titre de meilleur Finlandais dans la LNH cette saison. Le défenseur numéro un des Sabres joue à profusion dans toutes les situations. Il a réalisé des progrès immenses en défense et il peut influencer à lui-seul le déroulement d'un match à l'attaque.

Sami Vatanen, Ducks d'Anaheim -- Vatanen n'a qu'un but en supériorité numérique cette saison, une déception pour un joueur de sa trempe. Mais les Ducks ont en général de la difficulté à marquer des buts. Il est suffisamment talentueux pour être un défenseur dominant dans la LNH et c'est ce qu'on s'attendra de lui chez Équipe Finlande.

GARDIENS

Tuukka Rask, Bruins de Boston - Après avoir éprouvé des problèmes en début de saison, Rask a commencé à retrouver son rythme de croisière. Il était le gardien numéro un de la Finlande à Sotchi, il y a deux ans, et il devrait le demeurer pour la Coupe du monde.

Pekka Rinne, Predators de Nashville -- Rinne est mécontent de son rendement cette saison. Mais son éloquent palmarès fait de lui un candidat de choix dans les plans des dirigeants d'Équipe Finlande.

Joonas Korpisalo, Blue Jackets de Columbus -- Korpisalo est issu de la nouvelle génération de gardiens finlandais. Korpisalo a saisi sa chance chez les Blue Jackets à la suite de la perte de Sergei Bobrovsky. Il a montré de belles aptitudes et une grande maturité pour une verte recrue. Acquérir de l'expérience avec l'équipe nationale dans un tournoi majeur est l'étape suivante de son cheminement.

En voir plus