Skip to main content

Équipe Amérique du Nord accepte son rôle d'outsider

Les joueurs et les entraîneurs sont prêts à surprendre lors de la Coupe du monde de hockey 2016

par Derek Van Diest / Correspondant LNH.com

EDMONTON -- L'entraîneur des Oilers d'Edmonton Todd McLellan serait content de rater une partie du camp d'entraînement en septembre si cela signifie un long parcours avec Équipe Amérique du Nord lors de la Coupe du monde de hockey 2016.

McLellan dirigera l'équipe composée des meilleurs joueurs canadiens et américains ayant 23 ans ou moins au tournoi, qui aura lieu au Air Canada Centre à Toronto du 17 septembre au 1er octobre.

Parmi les joueurs au sein de l'alignement d'Équipe Amérique du Nord sont les joueurs de centre des Oilers Connor McDavid, premier choix au total du repêchage 2015 de la LNH, et Ryan Nugent-Hopkins, choix no 1 en 2011.

« Nous allons nous rendre à Toronto avec Connor et Nugent-Hopkins et d'autres jeunes vedettes pour tenter de remporter la Coupe du monde », a déclaré McLellan après avoir participé à un tournoi caritatif de golf à Edmonton mercredi. « Si nous avons assez de succès, nous serons en retard [au camp d'entraînement], mais je sais que le camp sera entre de très bonnes mains quand même. »

Malgré la collection de jeune talent dans l'alignement, qui inclut le centre des Maple Leafs de Toronto Auston Matthews, premier choix du repêchage 2016 de la LNH, le centre des Sabres de Buffalo Jack Eichel, deuxième choix en 2015, et le défenseur des Flyers de Philadelphie Shayne Gostisbehere, finaliste pour l'obtention du trophée Calder la saison dernière, Équipe Amérique du Nord entamera le tournoi à titre d'outsider contre les équipes composées de vétérans plus établies dans la LNH.

C'est toutefois un rôle que McLellan accepte avec plaisir.

« Notre objectif est d'y aller et surprendre, a-t-il dit. Il y a d'autres équipes -- je parle du Canada, des États-Unis --, ces équipes-là, leur objectif est de tout gagner. Nous avons besoin de surprendre, et ça relève parfois un peu de la pression sur les jeunes joueurs. »

Les joueurs nord-américains adoptent une approche rien-à-perdre en vue du tournoi. Ils représentent l'avenir de la LNH et ils ont hâte de prouver que cet avenir est très proche.

« Je pense qu'à l'aube du tounoi, nous sommes les outsiders contre les meilleurs pays du monde, a noté Nugent-Hopkins. Ce sera un peu bizarre, mais en même temps, je crois que nous pouvons faire sentir notre présence et remporter des matchs, j'espère que nous pourrons remporter le tournoi. »

Équipe Amérique du Nord se trouve dans le Groupe B avec Équipe Finlande, Équipe Russie et Équipe Suède en ronde préliminaire. Sa premier match sera contre Équipe Finlande le 18 septembre. Les Nord-Américains vont ensuite affronter Équipe Russie le 19 septembre, puis Équipe Suède le 21 septembre.

« Ça va être magnifique, surtout avec un jeune groupe de joueurs, a déclaré Nugent-Hopkins, 23 ans. C'est toujours emballant de représenter le Canada, mais avec notre jeune groupe, ce sera du fun. Il y aura beaucoup d'énergie, beaucoup de jeunesse dans cette équipe -- je serai curieusement l'un des plus vieux joueurs dans l'équipe. Ce sera une belle expérience. »

Le personnel d'entraîneurs d'Équipe Amérique du Nord inclut McLellan, Jon Cooper (Lightning de Tampa Bay), Peter DeBoer (Sharks de San Jose), Dave Tippett (Coyotes de l'Arizona) et Jay Woodcroft (Oilers). Peter Chiarelli (Oilers) et Stan Bowman (Blackhawks de Chicago) serviront à titre de co-directeurs généraux.

Le groupe a amorcé ses préparations initiales pour le tournoi.

« Ça s'approche, a dit McLellan. Nous allons nous réunir dans un mois. Nous avons eu beaucoup de discussions par téléphone, nous les entraîneurs ont eu des réunions où nous avons discuté de notre style de jeu. Nous avons parlé un peu au sujet des combinaisons de trio. Nous verrons comment tout le monde se sent en vue du tournoi. Nous voudrions conserver la familiarité parmi les joueurs qui viennent d'une équipe commune. Nous avons maintenant un gardien qui a remporté la Coupe Stanley à sa saison recrue [Matt Murray, Penguins de Pittsburgh]. C'était un grand point d'interrogation pour nous, mais nous nous attendons à ce qu'il reprenne là où il avait laissé, et nous avons d'autres gardiens qui sont capables de prendre le relais. »

Équipe Amérique du Nord représente un nouveau concept pour le tournoi de huit équipes et il y aura beaucoup d'intérêt dans la performance de l'équipe.

« Je crois que les gens ont hâte de le voir, a dit McLellan. Je pense qu'il y a beaucoup de nouveauté là-dedans, les chandails, évidemment, le rassemblement de ces joueurs, ils n'ont jamais auparavant joué ensemble dans ce genre d'atmosphère. Il y a donc beaucoup d'excitation envers cette équipe. »

En voir plus