Skip to main content

Entre les poteaux : Mouvement possible à l'approche de la date limite

Notre chroniqueur Mathieu Garon nous parle des gardiens qui pourraient changer d'adresse, et des équipes qui ont besoin d'aide devant le filet

par Mathieu Garon @OuiOui_32 / Chroniqueur LNH.com

Mathieu Garon a disputé 12 saisons dans la LNH et signé 144 victoires en 341 matchs. Il a porté les couleurs des Canadiens de Montréal, des Kings de Los Angeles, des Oilers d'Edmonton, des Penguins de Pittsburgh, des Blue Jackets de Columbus et du Lightning de Tampa Bay. Mathieu a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com chaque semaine pour nous faire découvrir l'univers des gardiens de la LNH.

Avec la date limite des transactions de la LNH qui arrive à grands pas (26 février, 15 h (HE)), j'ai décidé de faire un survol des gardiens qui pourraient potentiellement changer d'adresse bientôt ainsi que des équipes ayant besoin d'un gardien à court et à long terme. Même si on s'attend a beaucoup de changements chaque année, la réalité est que plusieurs clubs ont les mains liées par le plafond salarial et ne peuvent faire de grands changements durant la saison.

Candidats possibles

Cam Ward des Hurricanes de la Caroline et Jonathan Bernier de l'Avalanche du Colorado pourraient être de très bonnes acquisitions pour une équipe qui aspire aux grands honneurs et qui n'a pas beaucoup de profondeur devant leur cage. Pour l'instant, ces deux gardiens luttent encore pour une place dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley et jouent un rôle important dans les succès de leur équipe respective. Il serait surprenant de les voir partir tant et aussi longtemps qu'il y a encore une lueur d'espoir. Ce sont deux gardiens d'expérience qui ont déjà une bague de la Coupe Stanley.

Video: ANA@COL: Bernier vole un but à Kesler avec son bâton

Ryan Miller des Ducks d'Anaheim pourrait s'avérer être une bonne prise pour une équipe à la recherche d'expérience, mais le fait qu'il ait encore une autre saison à son contrat fera réfléchir certains directeurs généraux. Reto Berra s'est bien débrouillé en tant qu'auxiliaire à John Gibson, ce qui pourrait inciter les Ducks à laisser partir Miller si une offre raisonnable se présente.

Avec le retour imminent de Roberto Luongo, les Panthers devront prendre une décision en ce qui concerne le statut de Harri Sateri, qui deviendra joueur autonome sans compensation au terme de la campagne. James Reimer a en main un contrat valide pour trois autres saisons, alors que Luongo est quant à lui sous contrat jusqu'en 2022. Je ne serais pas surpris de voir une équipe exclue des séries tenter sa chance pour acquérir le Finlandais. Il n'a pas beaucoup d'expérience et on le connaît peu, mais pourquoi ne pas lui donner une chance et l'évaluer pendant le prochain mois?

Video: VAN@FLA: Sateri vole Eriksson avec le patin

Équipes dans le besoin

Les Islanders de New York sont sans aucun doute une équipe qui pourrait causer une grande surprise au printemps. Par contre, sans un nouveau gardien, il leur sera difficile d'obtenir un laissez-passer pour les séries éliminatoires. Avec la deuxième meilleure attaque et la pire défensive dans l'Association de l'Est, il est impossible de ne pas pointer leurs gardiens du doigt pour leur rendement en deçà des attentes. 

Avec la blessure à Cory Schneider, les Devils du New Jersey tenteront sans aucun doute de trouver un gardien de location pour leur permettre de demeurer dans la lutte si la blessure de leur partant continue de le tenir à l'écart du jeu. Depuis qu'il fut appelé à prendre les rênes, Keith Kinkaid a semblé manquer de confiance.

J'imagine que les Sénateurs d'Ottawa voudraient bien se débarrasser du contrat d'un de leurs gardiens, eux qui sont liés pour deux saisons avec Craig Anderson (salaire annuel moyen de 4,75 millions $) et Mike Condon (salaire annuel moyen de 2,4 millions $). Avec la campagne très décevante que ceux-ci connaissent, il serait surprenant de trouver preneur. Il sera intéressant de voir comment les Sénateurs géreront le dossier de leurs portiers d'ici le début de la prochaine campagne.

Pour ce qui est des Coyotes de l'Arizona, des Sabres de Buffalo, des Canucks de Vancouver et des Red Wings de Detroit, il serait étonnant de les voir bouger devant le filet avant la date limite, mais ils devront tous songer à s'améliorer durant la saison morte. Sans un meilleur rendement entre les poteaux, aucune de ces organisations ne pourra devenir une aspirante sérieuse aux grands honneurs, et ce ne sera que partie remise l'an prochain.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.