Skip to main content

Entre les poteaux : Les gardiens et le maniement de la rondelle

Notre chroniqueur Mathieu Garon nous explique comment un gardien qui manie bien la rondelle peut aider son équipe

par Mathieu Garon @OuiOui_32 / Chroniqueur LNH.com

Mathieu Garon a disputé 12 saisons dans la LNH et a signé 144 victoires en 341 matchs. Il a porté les couleurs des Canadiens de Montréal, des Kings de Los Angeles, des Oilers d'Edmonton, des Penguins de Pittsburgh, des Blue Jackets de Columbus et du Lightning de Tampa Bay. Mathieu a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com chaque semaine pour nous faire découvrir l'univers des gardiens de la LNH.

Bien des entraîneurs aimeraient pouvoir envoyer trois défenseurs sur la patinoire en tout temps pour contrer les meilleurs éléments adverses et aider à relancer l'attaque.

Pour certains d'entre eux, ce souhait se rapproche de la réalité. 

En effet, que ce soit simplement pour arrêter le disque derrière le filet et le placer au bon endroit pour le défenseur ou de faire une bonne passe à un coéquipier, le gardien d'une équipe peut considérablement faciliter la sortie de zone de sa formation.

Certains gardiens excellent dans l'art de manier la rondelle autour de leur filet. La situation a toutefois bien changé depuis que la LNH a introduit en 2009 le règlement du trapézoïde derrière le filet. Le rôle des gardiens est maintenant plus limité. 

Les gardiens qui sont de bons manieurs de rondelles se risquent plus souvent à faire des jeux complexes, mais pour les autres les jeux simples sont de mises. Beaucoup de mauvais buts résultent d'une erreur commise par les gardiens. Rien ne change plus l'allure d'un match qu'une mauvaise sortie comme la suivante :

Video: STL@EDM: Sobotka profite de la gaffe des Oilers

En situation d'avantage numérique, le talent de manieur de rondelle d'un gardien peut être très profitable à une équipe. Si la rondelle est récupérée avant qu'elle franchise la ligne des buts, l'attaque peut être relancée immédiatement ce qui fait sauver de précieuses secondes à l'attaque à cinq. 

En deuxième période, lorsqu'il est plus difficile pour l'équipe adverse d'effectuer un changement en raison de l'éloignement du banc des joueurs, le gardien peut tenter une longue passe dans le but d'empêcher l'adversaire d'apporter des changements. Il peut également effectuer une passe du côté opposé du banc pour créer une échappée pendant un changement. Voici un bon exemple :
 
Video: EDM@DAL: Spezza bat Talbot en avantage numérique

Martin Brodeur est sans aucun doute le grand responsable de la règle qui interdit aux gardiens de toucher à la rondelle derrière la ligne des buts à l'extérieur du trapézoïde. À l'époque, lui et Marty Turco étaient dans une classe à part pour manœuvrer le disque autour de leurs cages. 

Dans l'optique d'augmenter le nombre de buts par match, l'idée était que ce soient les défenseurs, et non les gardiens, qui aillent chercher la rondelle dans les coins de la patinoire lors d'un dégagement. Le côté négatif de ce changement de règle, du moins jusqu'à il y a quelques saisons avant la nouvelle réglementation sur les dégagements hybrides, c'est que les joueurs défensifs étaient toujours vulnérables, et il était devenu très dangereux d'aller récupérer la rondelle. 

Plusieurs gardiens voient comme une bonne nouvelle les restrictions qui les empêchent de sortir de leur filet pour aller chercher le disque. Outre quelques gardiens dont Ben Bishop, Mike Smith et Carey Price, qui sont à mon avis les meilleurs pour manier la rondelle, la plupart des autres gardiens de la LNH se contentent de simplement intervenir minimalement dans des situations plus commodes.

Les bons gardiens sont désavantagés par le trapézoïde tandis que ceux pour qui leur force n'est pas de jouer la rondelle adorent ce règlement. Même si je comprends que la principale raison derrière cette nouvelle règle est de créer de l'offensive, je crois que l'on devrait y renoncer, et laisser davantage de liberté aux gardiens capables de manier la rondelle et les laisser démontrer leur talent. 

Les équipes qui peuvent compter sur un gardien qui fait partie de l'élite dans ce domaine et qui contrôle aisément la rondelle sont encore avantagées, mais ces gardiens se font plus rares.

Le talent de Brodeur à ce chapitre, qui lui a permis de réussir une pièce de jeu comme celle-là, a marqué les esprits à jamais:

Video: Martin Brodeur marque son premier but en carrière

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.