Skip to main content

Repêchage 2019: Cole Caufield se fait de plus en plus remarquer

L'attaquant de 5 pieds 7 pouces représente un espoir de taille, lui qui a déjà marqué 22 buts en 28 matchs cette saison

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

Tous les jeudis, LNH.com donne un aperçu du repêchage 2019 de la LNH en publiant un reportage sur un des principaux espoirs admissibles.

Cole Caufield, du programme de développement de l'équipe nationale américaine des moins de 18 ans, pourrait s'avérer un des meilleurs buteurs admissibles lors du repêchage 2019 de la LNH.

L'ailier droit de 5 pieds 7 pouces et 155 livres a certes convaincu son compagnon de trio, le joueur de centre Jack Hughes qui, selon les observateurs, pourrait être réclamé au tout premier rang du repêchage de 2019.

« Il est probablement le franc-tireur le plus pur des joueurs admissibles cette année, a noté Hughes. Ce n'est pas tant qu'il réussit à avoir le dessus sur les gardiens adverses par la puissance de ses tirs, c'est plutôt parce qu'il a le sens du but. C'est très facile de jouer avec un joueur comme lui. Tu mets la rondelle sur la lame de son bâton et ça aboutit la plupart du temps dans le filet, alors je n'ai rien de mal à dire à son sujet! »

Caufield est le meneur au sein du programme de développement américain cette saison avec une production de 22 buts, dont six en avantage numérique. Il est deuxième pour les tirs au but avec 111 et troisième pour les points (30). Il a disputé 28 matchs.

Selon l'entraîneur de l'équipe américaine U-18 John Wroblewski, Caufield est le joueur qui a les meilleures mains au sein du programme.

« Les mains les plus pures, ça, c'est certain, a dit Wroblewski . Quand il se retrouve avec la rondelle, il est capable de se préparer et de décocher son tir si rapidement, et c'est précis comme un laser chaque fois. Il a tendance à surprendre par la façon dont il utilise son corps parce qu'il se sert beaucoup de la force de ses abdominaux pour en tirer un avantage malgré sa petite taille. »

À LIRE AUSSI : Ryan Suzuki veut sortir de l'ombre de son frère Nick | Vilardi blessé, Lafrenière rejoint Équipe Canada junior

Il y a un an, Caufield a marqué 54 buts pour les équipes U-17 et U-18. Il est venu à un but d'égaler le record du programme de développement américain au chapitre des buts marqués en une saison, qu'Auston Matthews (aujourd'hui membre des Maple Leafs de Toronto) a établi en 2014-15.

« J'y pensais à ce record, c'est certain, mais avant tout j'essayais d'aider l'équipe à aller chercher la victoire », a souligné Caufield.

Caufield, qui aura 18 ans le 2 janvier, a eu droit à la cote A de la part du Bureau central de dépistage de la LNH lorsque celui-ci a dressé sa liste de joueurs à surveiller en novembre, ce qui fait de lui un joueur susceptible d'être réclamé au premier tour lors du repêchage 2019. Le fait qu'il ait un petit gabarit n'affecte pas son niveau de confiance sur le plan offensif.

« Le hockey est en train de changer et la taille n'est plus un facteur aussi important, il faut plutôt avoir de la vitesse et des habiletés, a noté Caufield. Il faut avoir le sens de la compétition et de bonnes habitudes de travail . Tu dois peut-être en donner plus que ton voisin, mais j'ai composé avec cette réalité toute ma vie et je n'ai jamais laissé ça me déranger.

« Mon père (Paul Caufield) m'a appris comment tirer; la dégaine rapide, c'est ça le truc. Je trouve aussi que je suis plutôt bon pour faire des passes et bien que je ne le montre peut-être pas assez, j'ai le sentiment que je peux jouer avec de bons joueurs et les rendre meilleurs. »

Caufield s'est engagé à jouer pour l'Université du Wisconsin la saison prochaine, là où il aura l'occasion de jouer avec son frère Brock. Paul, son père, a disputé quatre saisons (1989-92) avec l'équipe de l'Université du Wisconsin-Stevens Point et il demeure à ce jour le meilleur marqueur dans l'histoire de l'institution en vertu d'une récolte de 254 points (126 buts, 128 passes).

« Durant mon enfance, Brock est celui qui m'a appris à aimer le hockey parce qu'il restait sur la glace jusqu'à la dernière minute possible », a indiqué Caufield.

Brock Caufield, qui a 19 ans, estime que son frère cadet est le meilleur joueur offensif des deux.

« Cole a davantage la touche d'un marqueur, il a un instinct offensif plus prononcé que le mien, il a des habiletés spéciales qui le distinguent des autres, a affirmé Brock. Je suis davantage un joueur qui est solide sur l'ensemble des 200 pieds de la patinoire et bien qu'il fasse attention à cet aspect du jeu lui aussi, il possède en plus ce don à l'attaque qui fait de lui un joueur vraiment spécial. »

Les frères Caufield se sont affrontés quatre fois la saison dernière, quand Cole a partagé son temps entre les équipes américaines U-17 et U-18 et que Brock a joué pour Green Bay dans la United States Hockey League. Le programme de développement a remporté les quatre rencontres et Cole a amassé six points (quatre buts, deux aides) tout en dirigeant 16 tirs au but. Brock a inscrit deux buts et décoché sept tirs.

« Sa façon de réfléchir est tellement bonne. Il sait où se trouve l'espace libre et il réussit à trouver les endroits où il aura plus de temps à sa disposition, a indiqué Brock. Il n'est pas intimidé et il a la mentalité de quelqu'un qui travaille fort. Il ne recule pas devant les joueurs plus costauds et il n'a pas peur de se frotter à des joueurs qui sont plus vieux et plus forts que lui parce qu'il a ce sens de la compétition qui le distingue des autres. »

Brock a dit avoir hâte au repêchage 2019 pour avoir la chance de voir son frère être choisi au premier tour.

« Je sais que ce sera quelque chose de très spécial pour lui si ça arrive. Mais ce le sera aussi pour moi, parce que je sais à quel point il a travaillé fort tout au long de sa vie pour arriver à ce point, a dit Brock. Puisque je sais ce qu'il a dû affronter, les obstacles, je sais à quel point c'est un joueur de hockey spécial, une personne spéciale. Je serais très content si ça lui arrivait. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.