Skip to main content

En cinq points: Golden Knights vs Sharks, match no 2

Vegas en quête d'un meilleur départ; San Jose veut que ses défenseurs continuent d'être actifs

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

GOLDEN KNIGHTS vs SHARKS
22 h 30 (HE); NBCSN, SN360, TVAS2, NBCSCA, ATTSN-RM
San Jose mène la série quatre de sept 1-0


Les Sharks de San Jose vont tenter de prendre les devants 2-0 dans leur série contre les Golden Knights de Vegas au cours du match no 2 de la série de premier tour de l'Association de l'Ouest au SAP Center vendredi.

À LIRE AUSSI: Erik Karlsson prêt pour un long parcours en sériesGusev pourrait se joindre à Vegas

Les Sharks ont remporté le match no 1 par la marque de 5-2, dominant les Golden Knights 33-26 dans la colonne des lancers.

Les équipes qui remportent les deux premiers duels d'une série quatre de sept dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley ont remporté la série dans 86,4 pour cent des cas (318-50). Cette statistique grimpe à 88,9 pour cent (241-30) lorsque ces deux victoires ont été signées à domicile.

Voici les cinq points à surveiller dans le match no 2:


1. Départ en force


Les Sharks ont porté une attention particulière à connaître un bon départ dans le match no 1, et ça leur a rapporté lorsque le quatrième trio a provoqué une punition et que le jeu de puissance en a profité pour porter la marque 1-0. Il est beaucoup plus facile de jouer en ayant les devants que de jouer du hockey de rattrapage.

Video: VGK@SJS, #1: Pavelski ouvre la marque en AN

« Lorsque nous avons affronté cette équipe par le passé, nous avons très souvent tiré de l'arrière au pointage, a souligné l'entraîneur des Sharks Peter DeBoer. Vous ne pouvez connaître un départ parfait, mais ce fut un excellent départ pour nous. J'ai aimé notre première période. Nous avons pris les devants, ce qui nous a permis de jouer avec un peu moins de pression ainsi que d'impliquer la foule. »


2. Jeu hermétique


Les Sharks ont enlevé de la pression des épaules du gardien Martin Jones en embouteillant les Golden Knights dans les trois zones. Après deux périodes, les Sharks menaient 4-1 en plus d'avoir le dessus 22-10 au chapitre de tirs.

Ils ont toutefois levé le pied en troisième, alors qu'ils ont écopé de punitions et qu'ils ont vu les Golden Knights mener 16-11 dans la colonne des tirs en troisième. Jones a dû frustrer Reilly Smith en échappée pour préserver l'avance des siens 4-2 avec 2:32 à écouler. 

Les Golden Knights vont connaître de bonnes séquences, surtout s'ils doivent effacer un retard tard dans la rencontre. La clé pour les Sharks sera toutefois de continuer à bien exécuter leur plan de match le plus longtemps possible.


3. Jouer à 5-contre-5


Le pointage final a été de 5-2 pour San Jose. Mais à 5-contre-5, le score fut de 1-1.

Les Sharks ont marqué à 5-contre-4, 4-contre-4, 3-contre-3 et dans un filet désert. Les Golden Knights ne peuvent se permettre de donner cinq jeux de puissance aux Sharks à nouveau, ou de donner à Brent Burns et Erik Karlsson - les meilleurs défenseurs offensifs de la ligue - autant d'espace pour patiner avec la rondelle.

Video: VGK@SJS, #1: Burns double l'avance des Sharks

Vegas a marqué en avantage numérique en plus de toucher la cible tout juste après la fin d'un jeu de puissance. Les Golden Knights sont toutefois à leur mieux lorsqu'ils utilisent quatre trios et trois paires de défenseurs à 5-contre-5.


4. Forcer Burns et Karlsson à jouer dans leur zone


Burns a inscrit un but et une passe. Karlsson a récolté deux mentions d'aide. Le défenseur des Sharks Marc-Édouard Vlasic a obtenu un but et une passe après avoir récolté trois buts et 28 passes à ses 124 matchs précédents en séries.

Video: VGK@SJS, #1: Vlasic complète le jeu de Thornton

L'une des forces de Vegas est l'échec-avant. Les Golden Knights doivent envoyer la rondelle aux bons endroits, forcer la défensive des Sharks à aller la récupérer et passer plus de temps en zone offensive. Ils doivent toutefois d'abord se rendre jusque-là, ce qui signifie qu'ils doivent faire un meilleur travail pour sortir de leur propre territoire et pour utiliser leur vitesse en zone neutre.


5. Effort au rendez-vous


Les Sharks n'étaient pas prêts à affronter les Golden Knights dans le match no 1 de la deuxième ronde l'an dernier, et ils se sont inclinés 7-0. Il semble que ce fut au tour des Golden Knights, qui ont éliminé les Sharks en six matchs dans cette série, qui n'étaient pas prêts pour les Sharks dans le match no 1 cette année.

San Jose s'était bien repris dans le match no 2 la saison dernière, l'emportant 4-3 en deuxième période de prolongation. Ce sera à Vegas de faire la même chose cette année.

« Ils ont travaillé bien plus fort que nous, a reconnu l'entraîneur des Golden Knights Gerard Gallant. C'est ce qui a représenté le plus gros problème pour moi, et il peut être réglé très rapidement. »

Formation prévue des Golden Knights
Jonathan Marchessault -- William Karlsson -- Reilly Smith
Max Pacioretty -- Paul Stastny -- Mark Stone
Tomas Nosek -- Cody Eakin -- Alex Tuch
William Carrier -- Pierre-Edouard Bellemare -- Ryan Reaves

Nate Schmidt -- Deryk Engelland
Brayden McNabb -- Shea Theodore
Jon Merrill -- Colin Miller

Marc-Andre Fleury
Malcolm Subban

Retranchés: Ryan Carpenter, Nick Holden, Jimmy Schuldt, Brandon Pirri, Valentin Zykov
Blessés: Erik Haula (bas du corps)

Formation prévue des Sharks
Timo Meier -- Logan Couture -- Joe Pavelski
Evander Kane -- Tomas Hertl -- Gustav Nyquist
Marcus Sorensen -- Joe Thornton -- Kevin Labanc
Michael Haley -- Barclay Goodrow -- Melker Karlsson

Marc-Edouard Vlasic -- Brent Burns
Brenden Dillon -- Erik Karlsson
Joakim Ryan -- Justin Braun

Martin Jones
Aaron Dell

Retranchés: Joonas Donskoi, Tim Heed, Lukas Radil
Blessés: Radim Simek (genou)

Dans le calepin

Pavelski va jouer après avoir reçu une rondelle au visage dans le match no 1. ... L'entraîneur de Vegas Gerard Gallant a indiqué que « quelques » joueurs allaient faire l'objet d'une décision avant la rencontre, mais n'a pas voulu confirmer de modifications à sa formation.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.