Skip to main content

En cinq points : Sharks vs Golden Knights, match no 3

Jones a besoin de soutien à San Jose; Vegas doit éviter le banc des pénalités

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

SHARKS vs GOLDEN KNIGHTS
22 h HE; TVA Sports, NBCSN, SN, SN360, ATTSN-RM, NBCSCA

La série quatre de sept est égale 1-1

Les Sharks de San Jose et les Golden Knights de Vegas croiseront le fer pour prendre les devants 2-1 dans la série de première ronde de l'Association de l'Ouest lors du match no 3, dimanche au T-Mobile Arena.

San Jose a remporté le match no 1 au compte de 5-2. Vegas a remporté le deuxième match 5-3.

À LIRE AUSSI : Gusev se joint aux Golden Knights pour les sériesThornton laisse sa marque sur le présent et le futur des SharksFleury s'est dressé devant le but de Vegas dans le match no 2

Quand une série quatre de sept est égale 1-1, le gagnant du match no 3 a remporté la série dans une proportion de 67,9 pour cent (212-100).


Voici cinq points à surveiller pour le match no 3 :


1. Soutenir Martin Jones


Les Sharks se sont assurés que le gardien Martin Jones ne constitue pas l'histoire du match no 1 en resserrant leur jeu défensif et en prenant soin de la rondelle. Ils ne l'ont pas fait dans le match no 2. Jones a accordé trois buts en sept tirs et a été retiré de la rencontre après 6:39 de jeu en première période.

Jones a été retiré d'un match cinq fois en 15 rencontres face aux Golden Knights, si l'on combine la saison régulière et les séries éliminatoires, et c'est la première fois qu'il est retiré aussi rapidement.

 

Il a été retiré trois fois en six sorties au T-Mobile Arena, quoiqu'il a bien joué à son dernier match là-bas, stoppant 36 lancers dans un gain de 3-2 le 10 janvier.


2. Remplacer Vlasic


Le défenseur des Sharks Marc-Édouard Vlasic a quitté le match no 2 tôt en deuxième période après avoir été atteint par un lancer et il n'a pas participé à l'entraînement matinal avant le match no 3. L'entraîneur Peter DeBoer a indiqué qu'une décision serait prise tout juste avant la rencontre à savoir si Vlasic jouera ou non.

Le défenseur Tim Heed a toutefois mentionné qu'il ferait ses débuts en séries éliminatoires dans le match no 3, ce qui indique vraisemblablement que Vlasic sera à l'écart. À l'entraînement, les duos défensifs étaient les suivants : Joakim Ryan et Brent Burns, Brenden Dillon et Erik Karlsson et Heed et Justin Braun.

« Nous devons comprendre que nous formons une bonne équipe, et un seul joueur ne fait pas en sorte que nous sommes bons, surtout en défensive, a dit Dillon. Quand nous jouons du hockey digne des Sharks et que nous faisons les bonnes choses, tout le monde est efficace en échec-avant. »


3. Continuer à causer des pénalités


Les Sharks ont bénéficié de 13 jeux de puissance et de 21:05 avec l'avantage d'un homme lors des deux premiers matchs. C'est en partie en raison de l'indiscipline des Golden Knights, mais également de l'agressivité de San Jose, qui a frustré les Golden Knights en les plaçant dans de mauvaises positions en défensive.

Video: VGK@SJS, #1: Pavelski ouvre la marque en AN

« Ils jouent beaucoup en homme à homme, donc si tu bouges tes pieds et que tu attaques les espaces libres, tu les forces à prendre des punitions, a dit DeBoer. Et je pense que c'est ce que l'on voit. »


4. Rester loin du banc des punitions


Les Golden Knights s'en sont sortis dans le match no 2. Ils ont limité les Sharks à un but en huit occasions en avantage numérique et ont inscrit deux filets en désavantage numérique en plus d'afficher un rendement de 1-en-3 avec l'avantage d'un homme.

C'est insoutenable.

Video: VGK@SJS, #2: Miller bat Jones en infériorité

« Nous devons demeurer hors du banc des punitions », a lancé le défenseur Nate Schmidt. « Si tu leur donnes autant de chances, ils vont te dominer dans une série. Ce jeu de puissance est très bon. »

Les Sharks se sont classés au sixième rang dans la LNH au chapitre de l'efficacité en avantage numérique (23,6 pour cent) cette saison.


5. Tout le monde doit se mettre en marche


Les Golden Knights sont à leur mieux à 5-contre-5, utilisant leurs quatre trios et leurs trois paires défensives. Passer tellement de temps en désavantage numérique a brisé leur rythme tout en empêchant certains joueurs de s'impliquer autant que voulu.

Vegas en veut plus de l'attaquant Jonathan Marchessault (aucun point, deux tirs, moins-3). Il avait obtenu neuf points (quatre buts, cinq passes) et affiché un différentiel de plus-7 en six parties contre les Sharks au deuxième tour l'année dernière.

Formation prévue des Sharks

Timo Meier -- Logan Couture -- Joe Pavelski
Evander Kane -- Tomas Hertl -- Gustav Nyquist
Marcus Sorensen -- Joe Thornton -- Kevin Labanc
Micheal Haley -- Barclay Goodrow -- Melker Karlsson

Joakim Ryan -- Brent Burns
Brenden Dillon -- Erik Karlsson
Tim Heed -- Justin Braun

Martin Jones
Aaron Dell

Retranchés : Joonas Donskoi, Lukas Radil
Blessés : Marc-Edouard Vlasic (non divulgué), Radim Simek (genou)

Formation prévue des Golden Knights

Jonathan Marchessault -- William Karlsson -- Reilly Smith
Max Pacioretty -- Paul Stastny -- Mark Stone
Tomas Nosek -- Cody Eakin -- Alex Tuch
William Carrier -- Pierre-Edouard Bellemare -- Ryan Reaves

Nate Schmidt -- Deryk Engelland
Brayden McNabb -- Shea Theodore
Jon Merrill -- Colin Miller

Marc-Andre Fleury
Malcolm Subban

Retranchés : Nikita Gusev, Ryan Carpenter, Nick Holden, Jimmy Schuldt, Brandon Pirri, Valentin Zykov
Blessé : Erik Haula (bas du corps)

Dans le calepin

Les Golden Knights conserveront la même formation que dans le match no 2. … Gusev devrait s'entraîner avec Vegas, lundi, après avoir signé un contrat d'un an dimanche.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.