Skip to main content

ECJ profite d'une journée de repos avant d'affronter les Etats-Unis

LNH.com @NHL

SASKATOON - L'entraîneur de l'équipe junior canadienne, Willie Desjardins, n'a pas pris de chance mercredi.

Avant le match difficile contre les Etats-Unis qui aura lieu la veille du Jour de l'An, il a laissé ses joueurs profiter d'une journée de congé au lieu de les convoquer à une séance de patinage. Ils ont certainement mérité cette pause.

Le Canada a complètement dominé ses adversaires à ses trois premiers matchs, battant la Lettonie 16-0, la Suisse 6-0 et la Slovaquie 8-2. Mais les Américains ont eu aussi offert de solides performances, l'emportant 3-0 contre les Suisses, 7-3 face aux Slovaques et 12-1 contre les Lettons.

L'année dernière, les rivaux nord-américains avaient croisé le fer dans une situation identique à Ottawa. Les deux étaient invaincus avant leur rencontre et l'enjeu du match était un laissez-passer pour la demi-finale. Le Canada l'avait emporté 7-4.

"C'est avant tout un billet pour la demi-finale", a dit le capitaine de l'équipe, Patrice Cormier, qui faisait partie de l'équipe championne de 2009. "C'était une belle rivalité, un bon match et c'est excitant pour les partisans, mais nous voulons l'emporter simplement parce que c'est ce que nous devons faire pour atteindre la demi-finale."

Six joueurs canadiens étaient de l'édition 2009.

Cormier, Colten Teubert, Ryan Ellis, Alex Pietrangelo, Jordan Eberle et Stefan Della Rovere sont les vétérans canadiens, tandis que chez les Américains, on en compte trois, soit Tyler Johnson, Danny Kristo et Jordan Schroeder.

"Les joueurs qui sont de retour ont passé à travers l'an passé et je pense que nous pouvons partager ça avec les autres joueurs", a expliqué Cormier.

Même si les Américains sont moins expérimentés que les Canadiens, ils ne sont pas méconnus pour autant.

Le capitaine de l'équipe, Derek Stepan, un choix de deuxième tour des Rangers de New York en 2008, est à égalité en tête des pointeurs du tournoi avec huit points. Trois autres joueurs américains ont été sélectionnés au premier tour au repêchage de 2009, soit Schroeder (Canucks de Vancouver, 22e au total), Chris Kreider (Rangers de New York, 19e) et Kyle Palmieri (Ducks Anaheim, 26e).

Sept des joueurs américains faisaient partie de l'équipe qui avait battu le Canada 2-1 en demi-finale avant de remporter l'or au Championnat mondial des moins de 18 ans en avril dernier. Parmi eux, Jeremy Morin et Jerry D'Amigo, qui avaient inscrit les buts contre le Canada.

"C'est un type d'équipe un peu différent", a dit Schroeder, qui est le seul Américain à avoir participé à trois éditions du Championnat mondial junior. "L'an dernier, nous avions un peu plus de talent à l'attaque et je pense que cette année, nous avons plus de mordant, de joueurs tenaces."

Le Canada a remporté les cinq derniers tournois. Les Américains ne sont pas grimpés sur le podium depuis leur médaille de bronze en 2007 et ils n'ont remporté l'or qu'une seule fois. En 2004, ils avaient effacé un déficit de 3-1 pour vaincre le Canada 4-3 en finale.

"C'est quelque chose dont nous sommes fiers, a indiqué l'entraîneur américain Dean Blais à propos de la rivalité entre les deux pays. Nous avons élevé notre jeu à un niveau respectable, alors qu'il y a 10 ou 12 ans, nous nous battions pour faire partie du top huit."

Depuis que les Américains ont triomphé face aux Canadiens en 2004, le Canada a remporté les cinq matchs entre les deux équipes.

"Nous devrons y mettre tout notre coeur et notre détermination pour gagner ce match", a dit Schroeder.

"Vous aimeriez dire que la pression est sur eux, mais vous savez qu'ils sont les favoris et qu'ils pourront toujours dire qu'ils ont remporté cinq médailles d'or, peu importe ce qui arrive", a ajouté Blais.

Par ailleurs, Desjardins n'a pas révélé si le défenseur Calvin de Haan affronterait les Etats-Unis, mais il a indiqué que son état s'était amélioré. De Haan a raté le match de mardi contre la Slovaquie en raison d'une blessure non divulguée, qu'il a subie lors du match de lundi contre la Suisse.

En voir plus