Skip to main content

Dure soirée au bureau pour Lindgren

Le gardien réserviste des Canadiens n'est toutefois pas à blâmer pour la défaite des siens, mercredi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL -- Charlie Lindgren a connu une dure soirée au bureau, mercredi. Le gardien réserviste des Canadiens de Montréal a cédé quatre fois sur 28 lancers.

Il n'est toutefois pas à blâmer pour la défaite de 4-1 face aux Blackhawks de Chicago, même si la soirée s'est mal amorcée pour lui.

À LIRE AUSSICrawford et Chicago intraitables à Montréal | Crawford a encore le numéro des Canadiens

Un manque de communication entre Tomas Tatar et lui a provoqué le premier but des visiteurs. Ç'a paru scier les jambes des Canadiens, qui sont retombés à plat après avoir obtenu deux victoires.

« Ç'a peut-être été notre pire match des 10 derniers », a soumis l'entraîneur Claude Julien. « Ça arrive, même si ce n'est pas acceptable. Je suis extrêmement déçu de notre performance, a-t-il avoué. Ce ne sont pas toujours les mêmes gars qui sont à blâmer. Il y avait des joueurs importants qui n'étaient pas dans une bonne soirée, et ç'a fait boule de neige. »

Pour revenir à Lindgren, il a été impliqué dans un but inusité en deuxième période. Pendant un jeu de puissance des Blackhawks, il a perdu son bloqueur et son bâton au moment où Patrick Kane cognait à la porte du but. Il a même tenté de récupérer la rondelle de sa main nue, avant que l'action ne se poursuive.

Lindgren a pu récupérer son bâton, que le défenseur Shea Weber lui a redonné, mais pas son bloqueur. En mode survie, il a laissé tomber son bâton afin de placer sa main derrière son dos. Les Blackhawks ont marqué dans les secondes suivantes en tirant haut du côté… de la mitaine.

« Je ne me rappelle même pas comment j'ai perdu mon bloqueur, a relaté Lindgren. Tout s'est passé très rapidement, j'espérais qu'on arrête le jeu. On a expliqué à des gars qu'il aurait fallu qu'on reprenne le contrôle de la rondelle. »

Video: CHI@MTL: DeBrincat déjoue Lindgren sur réception

En vertu des règlements, les arbitres stoppent l'action uniquement quand le gardien perd son masque.

« C'est dommage, mais c'est le règlement, a noté Julien. Il faudrait peut-être qu'on revoie la réglementation. Le masque c'est important, mais les gants le sont également. Ça pourrait être dangereux pour un gardien de faire face à un lancer sur réception sans un de ses gants. »

En deuxième période également, Lindgren a tenté de relancer une attaque massive des siens avec un de ses patins. Son bâton était à la droite du but, fracassé. Un gardien peut jouer avec un bâton brisé, mais Lindgren a expliqué qu'il avait voulu faire savoir à ses coéquipiers qu'il ne pouvait plus utiliser son bâton parce qu'il était brisé dans le manche.

Lindgren a encaissé un troisième revers en autant de sorties cette saison. C'est une saison difficile pour les gardiens réservistes des Canadiens. Keith Kinkaid, qu'on avait engagé afin de seconder Carey Price, n'a gagné qu'un match en cinq départs.

Le jeune Cayden Primeau a signé l'autre victoire d'un gardien réserviste, en deux départs.

Kinkaid et Primeau partagent la tâche au sein de l'équipe-école du Rocket de Laval, dans la Ligue américaine.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.