Skip to main content

Dundon a les mains sur le volant en Caroline, pour l'instant

Le propriétaire des Hurricanes veut « remettre en question tout ce que nous faisons », à tout le moins jusqu'à ce que la recherche d'un nouveau directeur général soit complétée

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

Tom Dundon, le propriétaire des Hurricanes de la Caroline, a reçu plusieurs appels des médias, jeudi, après l'annonce, mercredi, que les Hurricanes entameraient des recherches pour un nouveau directeur général après avoir déplacé Ron Francis du poste de DG à celui de président des opérations hockey.

Avant ces appels, Dundon, qui est devenu propriétaire majoritaire en Caroline le 11 janvier, était au courant de la perception extérieure selon laquelle il veut avoir le contrôle sur toutes les décisions, incluant celles reliées aux opérations hockey. À ce sujet, il a répondu : « Je pense qu'à court terme, cette perception est juste. »

Mais ce n'est pas le plan de Dundon à long terme.

« Je pense que présentement, c'est approprié que je remette en question tout ce que nous faisons afin que nous développions une façon de travailler avec laquelle tout le monde est à l'aise, a expliqué Dundon. Une fois que ce sera fait, j'aurai moins tendance à m'impliquer dans les aspects de l'équipe qui fonctionnent bien. »

Moins de deux mois après avoir pris le contrôle des Hurricanes, Dundon est loin d'être satisfait avec la façon dont vont les choses en Caroline.

Les Hurricanes (29-27-1) ont quatre points de retard sur les Blue Jackets de Columbus et la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Est avant le match face aux Blackhawks de Chicago jeudi (20 h 30 HE, NBCSCH, FS-CR, NHL.TV). Dundon n'a pas perdu espoir de voir les Hurricanes se qualifier pour les séries éliminatoires pour la première fois depuis 2009 et il a dit que la décision de remplacer Francis n'était pas reliée à cela.

« Ce n'était pas stratégique. Nous ne nous disions pas qu'il fallait absolument faire quelque chose, a-t-il dit. « J'espère vraiment que nous commencerons à gagner. Je sais que les joueurs se soucient de l'équipe. Ils essaient. Je suis d'ailleurs très heureux de tout ça. Ils sont frustrés. Vous devez réaliser qu'ils travaillent plus fort que nous et ils font beaucoup de sacrifices. Je ne suis pas fâché contre personne. »

Mais pour ce qui est de la structure à long terme que Dundon tente d'établir, il ne croyait pas que lui et Francis, qui en était à sa quatrième saison comme DG, étaient sur la même longueur d'onde.

« Avec le temps, lui et moi avons fini par être d'accord sur le fait que nos styles faisaient en sorte que le rôle de président serait mieux pour lui et pour l'organisation, a affirmé Dundon. Il y a tellement de choses à accomplir et ça correspondait plus aux besoins de tous. »

Francis était méthodique dans sa reconstruction des Hurricanes, misant sur le repêchage et des transactions mineures, mais il n'a pas été capable de les amener en séries éliminatoires. Si Dundon a dit que lui et Francis s'entendaient sur la plupart des sujets, il a toutefois avoué qu'ils ne partageaient pas la même approche.

« Je veux quelqu'un d'agressif, coopératif, qui concordera avec la façon dont nous prendrons des décisions », a précisé Dundon lorsqu'on lui a demandé les qualités recherchées chez le prochain DG des Hurricanes. « Quelqu'un à l'aise avec le fait que nous mettrons plusieurs personnes à contribution dans l'optique de prendre des décisions d'organisation. »

« Juste qui veut acquérir de l'information, que ce soit de la part de recruteurs, d'autres DG, de gens à travers la Ligue ou par lui-même. Je veux qu'il puisse implanter un processus que nous pourrons utiliser pour continuer d'améliorer l'équipe. »

Dundon a dit être ouvert à grossir le personnel de statistiques avancées des Hurricanes, mais il a affirmé ne pas avoir besoin d'un DG expert des statistiques avancées.

« Parce que je ne crois pas que ça fonctionne, a-t-il indiqué. Je pense qu'il faut un gars de hockey qui peut collaborer avec des gens de statistiques avancées pour débattre. Par exemple, "Je pense ceci à propos d'un joueur. Peux-tu me montrer quelque chose qui prouve ou désapprouve mes dires?" »

Don Waddell, président de Gale Force Sports and Entertainment et responsable des opérations administratives des Hurricanes et du PNC Arena, mènera la recherche d'un DG en compagnie de Francis et, bien sûr, de Dundon lui-même.

« Waddell fera probablement le travail quotidien, mais je veux être certain que ce soit quelqu'un qui comprend très bien la dynamique de l'organisation, a dit Dundon. J'aime penser que nous le ferons tous ensemble. »

Dundon a dit accorder de l'importance à l'opinion et aux connaissances de Francis et il continuera de l'utiliser.

« Je sais que je veux ses opinions, et ce n'est pas une question de savoir si je pense qu'il est intelligent et qu'il a un bon jugement, a précisé Dundon. C'est une question de compatibilité sur une base quotidienne. »

Dundon a dit ne pas avoir d'échéancier pour remplacer Francis, mais en général, il aime bouger rapidement.

« En même temps, si on se retrouve avec quelqu'un d'occupé et que nous devons lui laisser plus de temps pour prendre une décision, c'est quelque chose dont nous pourrons parler, a dit Dundon. J'aimerais le faire rapidement, mais je veux également prendre la bonne décision. Si ça ne se règle pas rapidement, nous serons patients. »

Pour ce qui est de l'entraîneur Bill Peters, Dundon a dit : « Je pense qu'il fait du bon travail. Nous n'obtenons simplement pas les résultats escomptés. » Dundon a toutefois avoué que le prochain DG aurait son mot à dire à savoir si Peters reviendra la saison prochaine.

« Je mentirais si je disais que le nouveau DG n'aura pas son mot à dire, a dit Dundon. Ce ne serait pas juste d'amener un nouveau DG et de ne pas lui donner le choix. En passant, Bill a son mot à dire aussi. Il décide s'il veut rester ici, mais je l'aime. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.