Skip to main content

Keith a présenté des excuses à Coyle

Le défenseur des Blackhawks est déçu de rater le début des séries, mais il dit accepter la sanction qu'on lui a imposée

par Brian Hedger / Correspondant NHL.com

CHICAGO -- Duncan Keith a pris part à la séance d'entraînement facultative des Blackhawks de Chicaco samedi et il s'est adressé aux journalistes pour la première fois depuis qu'il a écopé d'une suspension de six matchs qui va le contraindre à rater le premier match de l'équipe en séries éliminatoires.

Keith, qui a été sanctionné pour un bâton élevé à l'endroit de l'attaquant Charlie Coyle du Wild du Minnesota au Xcel Energy Center le 29 mars, s'est dit déçu de manquer une rencontre en séries, mais il a dit comprendre pour quelles raisons on lui a imposé la suspension.

 

« Au final, c'est un sport rapide et j'ai réagi trop promptement et mon action méritait une sanction, a-t-il avoué. Nous en parlons ensemble au sein de l'équipe. Il y a une limite qu'on ne doit pas franchir et je dois bien l'identifier. Cela dit, je regarde vers l'avant. »

 

L'incident s'est produit à 9:27 de la première période du match que le Wild a remporté 4-1. C'était la cinquième confrontation cette saison entre les deux équipes. Coyle a projeté Keith sur la patinoire et le défenseur a balancé son bâton dans les airs, atteignant son rival au visage.

 

Keith a reçu une pénalité d'inconduite de match pour bâton élevé et Coyle a complété la rencontre après avoir quitté temporairement l'action.

 

« Je lui ai présenté mes excuses, a confié Keith. Je l'ai contacté et lui ai laissé un message. Il m'a rappelé, j'ai apprécié qu'il le fasse. C'est révélateur du type d'athlète et de gars qu'il est. C'est à peu près tout. Les joueurs du Wild forment une bonne équipe et ils jouent bien dans le moment. Je lui ai souhaité la meilleure des chances par la suite. »

 

Keith a purgé le premier match de la suspension vendredi. Les Blackhawks ont vaincu les Jets de Winnipeg 5-4 en prolongation. Il va rater les quatre dernières rencontres de l'équipe en saison régulière, incluant celle face aux Bruins de Boston dimanche (12h30 HE; NBC, TVAS, SN).

 

Il s'agit de la troisième suspension de Keith dans la LNH. Il a reçu une première peine de cinq matchs en 2012 pour un coup de coude à l'endroit de Daniel Sedin des Canucks de Vancouver. Sa deuxième suspension, d'un match celle-là, a été pour un geste (un bâton haut) à l'endroit de Jeff Carter en séries éliminatoires en 2013, au cours du quatrième match de la finale de l'Ouest contre les Kings de Los Angeles.

 

« J'ai commis un geste dangereux. J'ai été heureux de voir que Coyle ait pu revenir et qu'il s'en soit tiré sans trop de mal, a mentionné Keith. J'essaie de jouer durement, je me défonce sur la patinoire. Je ne me soucie guère de la réputation que je peux avoir. Tout le monde veut avoir une bonne réputation, celle d'un joueur qui respecte les règles. Il y a une ligne à ne pas franchir. Je dois être plus avisé et me le rappeler. »

 

Crawford sur patins

 

Les Blackhawks pourraient saluer le retour au jeu du gardien montréalais Corey Crawford avant la fin de la saison régulière.

 

Crawford (haut du corps) s'est entraîné sous la supervision de l'entraîneur des gardiens Jimmy Waite, avant la séance d'entraînement de l'équipe.

 

Crawford a manqué les sept derniers matchs et il pourrait rejoindre le groupe à l'entraînement sous peu.

 

« Nous espérons qu'il puisse disputer un match avant les séries éliminatoires, a affirmé l'entraîneur Joel Quenneville. Il s'est bien senti au cours des derniers jours. C'est positif de le voir sur la glace. Il paraissait bien et il se portait bien après. C'est un pas dans la bonne voie. »

 

Crawford était en voie d'établir une marque personnelle en ce qui a trait aux matchs joués (59) avant de tomber au combat. Il montre une fiche de 35-18-4 assortie d'une moyenne de buts accordés par match de 2,32 et d'un taux d'efficacité tirs-arrêts de 0,926.

 

« Il est un rouage important pour nous, a continué Quenneville au sujet de Crawford. Il connaît une super saison et l'importance du gardien est multipliée par 10 en séries éliminatoires. Nous avons hâte qu'il revienne."

 

L'attaquant des Blackhawks Marian Hossa était de retour à l'entraînement après avoir raté une rencontre en raison de la maladie. Andrew Shaw était absent. Il a quitté le match de vendredi face aux Jets, touché au haut du corps, et il ne sera pas de la partie dimanche contre les Bruins.

En voir plus