Skip to main content

Duchene excité à l'idée de se battre pour la Coupe Stanley avec Ottawa

Il a demandé à l'Avalanche de l'échanger afin d'éviter de se retrouver dans une autre reconstruction

par Chris Stevenson / Correspondant NHL.com

OTTAWA - Matt Duchene n'aime pas ce qu'il voit lorsqu'il examine son parcours dans la LNH jusqu'ici. 

« J'ai disputé seulement huit matchs des séries éliminatoires [de la Coupe Stanley] jusqu'ici, et ce n'est pas ce que je souhaitais à ce point de ma carrière, a indiqué Duchene, âgé de 26 ans, lundi. Je n'ai pas tout mon temps. Nous pouvons pratiquer ce sport jusqu'à ce que notre corps nous dise qu'il en a assez. »

C'est pourquoi Duchene a demandé à l'Avalanche du Colorado de l'échanger vers Noël dernier, un souhait qui a été exaucé dimanche alors qu'il a été envoyé aux Sénateurs d'Ottawa dans le cadre d'une transaction à trois équipes qui a également permis à Kyle Turris de partir d'Ottawa pour aboutir avec les Predators de Nashville. 

Les Sénateurs ont cédé le gardien Andrew Hammond, leur premier choix au repêchage 2018 de la LNH, un choix de troisième ronde en 2019, ainsi que l'attaquant Shane Bowers, repêché en première ronde (28e au total) en 2017, à l'Avalanche. Les Predators ont donné à l'Avalanche un choix de deuxième ronde en 2018, le défenseur de 19 ans Samuel Girard, et l'attaquant de 21 ans Vladislav Kamenev.

Duchene, qui s'est adressé aux médias avant que les Sénateurs ne s'envolent vers la Suède pour prendre part à la Série globale 2017 de la LNH contre l'Avalanche, a expliqué avoir demandé une transaction parce qu'il souhaitait obtenir une chance d'aspirer à un championnat, ce qu'il pense être en mesure de faire désormais. 

« [Les Sénateurs] forment une équipe qui s'est retrouvée à un but de la Finale de Coupe Stanley l'année dernière, a-t-il rappelé. S'ils y avaient participé, on ne sait pas ce qui aurait pu se passer. C'est quelque chose que je voulais, avoir la chance de me rendre jusque-là. D'être ici avec une équipe que j'estime déjà beaucoup, c'est très spécial. Il va y avoir une période d'ajustement. J'espère qu'elle sera courte, mais je veux simplement faire de mon mieux pour aider l'équipe à connaître un long parcours en séries. C'est l'objectif. »

Duchene a récolté trois mentions d'aide en six matchs avec l'Avalanche au cours d'une série de six matchs contre les Sharks de San Jose en quart de finale de l'Association de l'Ouest en 2010. En première ronde de l'Association de l'Ouest en 2014 contre le Wild du Minnesota, il a raté les cinq premiers matchs d'une série de sept rencontres en raison d'une blessure à un genou. Il a récolté trois mentions d'aide en deux matchs, mais l'Avalanche a été éliminée en sept parties.

L'Avalanche n'a pas pris part aux séries depuis, et elle a terminé la dernière saison avec 48 points, le plus faible total de la ligue. 

Duchene a indiqué qu'il n'était pas prêt à disputer une autre saison perdante, et a pris la décision de demander au directeur général du Colorado Joe Sakic de l'échanger à Noël dernier. 

« Tout d'abord, demander à être échangé par le Colorado en m'adressant à Joe Sakic, qui était mon idole quand j'étais enfant, a été la chose la plus difficile de toute ma vie, a assuré Duchene. C'est quelque chose que je considérais depuis un bon moment. Je voulais voir comment les choses allaient évoluer, et j'ai pris ma décision l'an dernier lorsque j'ai compris quelle direction allait prendre l'équipe pour le reste de la durée de mon contrat. 

« Nous avons connu une horrible saison l'an dernier, et je pouvais voir qu'une reconstruction se dessinait, et j'étais déjà passé par-là à quelques reprises, et que je ne voulais pas revivre. Je voulais participer aux séries éliminatoires. Je voulais aussi donner à Joe la chance de m'échanger avant qu'il n'ait le dos au mur et pour qu'il puisse faire ce qui est le mieux pour l'équipe. »

Duchene est sous contrat jusqu'au terme de la saison 2018-19, à un salaire annuel moyen de 6 millions $.

Le directeur général des Sénateurs Pierre Dorion a mentionné que Duchene rapprochait l'équipe de son objectif, qui est de remporter le championnat cette saison.

« Nous avons acquis quelqu'un qui, selon nous, fait des Sénateurs une meilleure équipe dès maintenant, et nous tentons de gagner immédiatement, a-t-il affirmé. Il est souvent opposé aux meilleurs défenseurs adverses. En l'ajoutant à notre formation, cela va nous donner beaucoup de flexibilité de pouvoir miser sur deux, trois ou quatre trios qui peuvent marquer. Nous pensons tous qu'il va avoir un impact important ici. 

« Il y aura une période d'ajustement… d'un autre côté, nous pensons tous, au sein de notre département hockey, notre personnel d'entraîneurs, nos dépisteurs professionnels, que nous formons une meilleure équipe aujourd'hui. »

En voir plus