Skip to main content

Dubois: une récompense pour son travail acharné

L'espoir nord-américain classé numéro un parle de ce qui le motive, de ses joueurs préférés et de leadership

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Il a suffi d'un peu de confiance et de motivation pour propulser l'attaquant Pierre-Luc Dubois des Screaming Eagles du Cap-Breton de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

L'ailier gauche qui mesure six pieds deux pouces et qui pèse 202 livres s'est hissé au premier rang du classement final des joueurs nord-américains admissibles au repêchage 2016 de la LNH du Bureau central de dépistage. Il a gravi six échelons après avoir pris le septième rang du palmarès précédent.

 

Dubois, qui est assez polyvalent pour évoluer aux trois positions à l'avant, a amassé 42 buts et 99 points en 62 matchs pour le Cap-Breton en saison régulière.

Le fait d'être l'un des derniers joueurs retranchés de l'équipe canadienne avant le Championnat mondial junior 2016 a été un important facteur de motivation pour lui.

« C'était un immense honneur d'être invité au camp de sélection de l'équipe junior [en décembre], a-t-il admis. Et le fait d'être retranché m'a peut-être fouetté pour montrer que j'aurais dû faire partie de la formation. Je crois que [Hockey Canada] a pris la bonne décision, mais je voulais leur prouver que je méritais un poste. »

Dubois a inscrit 30 buts et 68 points lors des 46 premières parties de la saison pour une moyenne de 1,47 point par match. Après une belle performance au Match des meilleurs espoirs de la LCH/LNH à Vancouver le 28 janvier, il a compté 12 buts et 31 points dans les 16 dernières rencontres du calendrier régulier, soit une moyenne de 1,93 point par rencontre.

« Un de mes objectifs cette saison était de continuer de m'améliorer. J'avais travaillé très fort pendant l'été afin de connaître une bonne saison, a-t-il mentionné. La première moitié est importante, mais la deuxième et les séries éliminatoires le sont davantage. Je suis le genre de joueur qui se sent mieux plus la saison avance. »

Dubois a récemment accepté de répondre aux questions de LNH.com:

LNH.com : Tu étais septième dans le classement de janvier des joueurs nord-américains du Bureau central de dépistage. Qu'est-ce que ça te fait d'être grimpé au sommet en avril?
Dubois : « Quand on est jeune, on joue au hockey pour le plaisir. Puis, plus on progresse, plus ça devient comme un travail. J'étais très honoré et impressionné d'être aussi haut. Mon principal objectif était de grimper au classement au cours de l'année. Mon père [Éric Dubois, l'entraîneur adjoint de l'Océanic de Rimouski] a dirigé Samuel Morin [11e choix des Flyers de Philadelphie] à son année d'admissibilité au repêchage [2013]. Sam a grimpé au classement dans la deuxième moitié de saisons, alors je voulais faire la même chose. Je n'étais pas premier [au classement intérimaire], alors j'ai redoublé d'ardeur pour monter plus haut. On verra bien ce qui arrivera au repêchage. Mon père m'a toujours dit de m'amuser et c'est quand je m'amuse que je joue le mieux. Même quand j'étais plus jeune, j'étais toujours du genre à m'améliorer plus la saison avançait. Il m'a simplement dit de garder le rythme. »

LNH.com : À quelle position es-tu le plus à l'aise à l'attaque? Et qui sont tes compagnons de trio pendant les séries de la LHJMQ?
Dubois : « J'aime jouer au centre, mais si je devais évoluer à l'aile, je préfèrerais l'aile droite. Peu importe où on a besoin de moi, je suis prêt à jouer n'importe où. On a une bonne équipe et on a fait plusieurs bonnes transactions en décembre. Donc, le fait de jouer avec des joueurs très talentueux m'a aidé. Présentement, je joue avec Evgeny Svechnikov (19e choix du repêchage 2015, Red Wings de Detroit) et Maxim Lazarev. C'est facile de jouer avec eux. Ils jouent ensemble depuis longtemps, alors ils ont développé une bonne cohésion. Je me suis joint à eux et je crois qu'on forme un très bon trio. »

LNH.com : Comment définis-tu le leadership et est-ce que tu te considères comme un leader?
Dubois : « Oui, je me considère comme un leader. Je crois qu'un leader est quelqu'un qui montre l'exemple à ses coéquipiers sur la glace et à l'extérieur de la patinoire. C'est quelqu'un qui est déterminé et passionné par ce qu'il fait. Il se doit d'être un bon coéquipier. »

LNH.com : Qui est ton joueur préféré de la LNH et pourquoi?
Dubois : « J'aime [le capitaine des Stars de Dallas] Jamie Benn et [le capitaine des Flyers] Claude Giroux. J'aime Benn parce que je trouve que mon style ressemble au sien. Giroux est tellement passionné et déterminé, c'est quelque chose que j'admire aussi. »

LNH.com : As-tu des souvenirs de l'époque où tu jouais au hockey en Allemagne quand tu étais plus jeune, vers la fin de la carrière de joueur de ton père?
Dubois : « Non, je ne me rappelle pas de grand-chose. Je me souviens que les entraîneurs me criaient après en allemand et que je ne comprenais rien. Ensuite, je me souviens d'avoir joué des matchs avec une balle orange au lieu d'une rondelle. Heureusement que mon père était là. Sans lui, je crois qu'ils auraient continué de me parler en allemand et j'aurais été encore plus confus. J'avais trois ans quand j'ai commencé à jouer, alors j'étais très jeune. J'ai commencé à jouer en Amérique du Nord à cinq ans. »

LNH.com : Que penses-tu de Julien Gauthier de Val-d'Or, un autre attaquant de la LHJMQ? Il a pris le 12e rang du classement final des joueurs nord-américains du Bureau central de dépistage.
Dubois : « C'est un très bon joueur et il est très imposant (six pieds trois pouces, 225 livres). Il utilise bien son gabarit, il est rapide et il a un bon lancer. Si vous regardez ses statistiques, il a prouvé qu'il était capable de marquer des buts cette année. »

LNH.com : Te considères-tu comme étant un joueur pouvant être utilisé dans toutes les situations?
Dubois : « Je veux être un joueur complet. Je veux évoluer sur le jeu de puissance, en infériorité numérique et en fin de match quand on a besoin d'un but ou de protéger une avance. Je retire beaucoup de fierté du fait de pouvoir jouer à toutes les positions et dans toutes les situations. »

 

En voir plus