Skip to main content

Dubois a pris Texier sous son aile

Les deux attaquants des Blue Jackets de Columbus sont rapidement devenus amis

par Nicolas Ducharme @NicolasDucharme / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Nouvelle équipe, nouvelle ligue, nouveau continent, les choses se sont précipitées pour Alexandre Texier lorsqu'il a fait le saut chez les Blue Jackets de Columbus en fin de saison dernière. Fort heureusement, son nouveau coéquipier, Pierre-Luc Dubois, l'a pris sous son aile.

À LIRE AUSSI : Texier en mode apprentissageTortorella « essaie d'être patient » avec les jeunes Blue JacketsWeber devrait être a son poste malgré un virus

La langue commune des deux hommes a peut-être facilité les choses, mais les deux coéquipiers se sont rapidement trouvé des atomes crochus. Mardi, avant l'affrontement face aux Canadiens de Montréal au Centre Bell (19 h HE.; RDS, TSN2, FS-O, ESPN+, NHL.TV), leur casier dans le vestiaire était situé l'un à côté de l'autre. Ils sont même allés jusqu'à partager un costume thématique du film Anchorman lors de l'Halloween.

« Il est très souvent chez moi et on joue souvent aux jeux vidéo », a raconté Dubois mardi matin. « C'est quelqu'un qui aime rire et avoir du fun. On soupe ensemble, au restaurant ou chez moi, et il est souvent chez moi. »

Dubois a rapidement pris Texier sous son aile, bien qu'il soit son aîné de seulement 15 mois. Avec 181 matchs d'expérience dans la LNH en saison régulière, Dubois est devenu une figure de proue des Blue Jackets. Texier, lui, n'en compte que 15. Mentor, ami, grand frère? C'est un peu tout cela, a expliqué l'attaquant originaire de Grenoble, en France.

« Nous avons une bonne relation, et il m'a beaucoup aidé avec les choses en dehors de la glace, a dit Texier. Il m'aide toujours avec les choses que je dois apprendre. C'était plus simple pour moi au début avec la langue. On passe du bon temps ensemble et il aime s'amuser aussi. »

Les choses se sont précipitées pour Texier. Après avoir disputé la dernière saison avec KalPa dans la Liiga, en Finlande, les Blue Jackets, qui en avaient fait leur choix de deuxième ronde (45e au total) au Repêchage 2017 de la LNH, l'ont rappelé afin qu'il se joigne à leur club-école de la Ligue américaine de hockey (LAH). Sept matchs plus tard avec les Monsters de Cleveland, Texier avait amassé sept points, ce qui lui a permis de faire le saut dans la LNH et de disputer deux rencontres avec les Blue Jackets. Puis, une fois en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, l'entraîneur-chef John Tortorella lui a fait confiance en l'utilisant dans huit des 10 parties de l'équipe avant de subir l'élimination face aux Bruins de Boston en deuxième ronde. 

Cette saison, Texier doit avant tout s'habituer au rythme de vie de la LNH. Ce n'est plus un sprint comme celui qu'il a vécu l'an dernier.

« On parle souvent d'un marathon, a noté Dubois. C'est cliché, mais il y a une raison pour laquelle on décrit la saison comme ça. Tu vas jouer beaucoup de matchs, et tu ne seras pas toujours en mesure de jouer ton meilleur match, mais tu dois trouver un moyen de contribuer aux succès de l'équipe. » 

Jusqu'à présent cette saison, Texier a amassé deux buts et une passe en 13 rencontres. Il a aussi subi une légère blessure à un genou qui lui a fait rater quatre rencontres. Il a bien compris le conseil de son ami.

Video: CAR@CBJ: Texier complète la passe de Bemstrom

« C'est différent de la Finlande, a noté Texier. Je suis encore jeune, j'essaye de profiter de chaque jour et de ne pas me projeter trop loin en plus de progresser. C'est sûr, il y a beaucoup de matchs et c'est intense. Je sais que je dois gagner ma place à chaque match, chaque entraînement. J'essaye d'en profiter au maximum et de ne pas trop me prendre la tête. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.