Skip to main content

Drouin, un des rares rayons de soleil d'une autre difficile soirée

Le trio pivoté par le jeune attaquant a fait des étincelles contre les Maple Leafs

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

QUÉBEC - Claude Julien n'a pas voulu tirer la sonnette d'alarme, mercredi, à l'issue de la sixième défaite d'affilée des Canadiens de Montréal au camp d'entraînement. 

« Ce serait inquiétant si la même chose se produisait en saison régulière », a rétorqué l'entraîneur quand on a évoqué le fait que les Maple Leafs de Toronto ont présenté une formation du calibre de la Ligue américaine de hockey (LAH) ou à peu près.

Julien a plutôt choisi de verser dans le positivisme en soulignant que les joueurs déjà assurés d'un poste sont sur la bonne voie et que leur rendement n'est pas le principal facteur des déboires de l'équipe. 

« Il faut regarder le portrait global. Nous avons une vision qui est celle de s'assurer que les joueurs qui vont faire partie de l'équipe soient prêts. Quelques-uns d'entre eux s'en vont dans la bonne direction », a-t-il affirmé, sans trop être convaincant. 

Julien a souligné l'effort du trio de Jonathan Drouin, avec Max Pacioretty et Brendan Gallagher, le retour au jeu d'Andrew Shaw, ainsi que le duo de défenseurs formé de Victor Mete et de Shea Weber qui a de nouveau été solide. 

Cela dit, il a admis être encore à la recherche de joueurs désireux de se tailler un poste dans l'équipe. Il s'est également dit confiant de trouver six défenseurs de calibre en vue du match inaugural, le 5 octobre. 

C'est dans sept jours, ça! 

L'attaque bat de l'aile, n'ayant pas réussi plus de deux buts dans un match jusqu'à maintenant. Ce n'est pas le principal souci de Julien qui a dit voir de belles choses dans les combinaisons mises à l'essai. La situation en défense est assurément la plus grande source de préoccupation. 

Si la saison commençait jeudi, Shea Weber, Karl Alzner, Jeff Petry, Jordie Benn et David Shlemko, qui n'a pas encore pris part à un match présaison, seraient de la partie. Il resterait donc une place pour six prétendants, incluant le jeune Victor Mete qui est actuellement le meilleur du groupe. 

« Il mérite encore d'être avec nous, a dit Julien. S'il est encore avec nous, au moment de prendre des décisions finales, ce sera positif pour lui. » 

Mark Streit, Éric Gélinas, Joe Morrow, Brandon Davidson, Jakub Jerabek sont les autres. 

« Nous devons analyser la situation avec du recul et froidement, a continué l'entraîneur. Nous ferons revêtir l'uniforme aux six meilleurs défenseurs pour le premier match et je suis convaincu que nous allons en trouver six. » 

À l'attaque, la performance de Jonathan Drouin mercredi a représenté le principal aspect réconfortant. Drouin en était à sa deuxième sortie en matchs hors-concours, après avoir soigné une légère blessure musculaire au haut du corps.

« J'ai aimé notre trio. Brendan (Gallagher) est un travailleur acharné et Max (Pacioretty) est un marqueur naturel, a commenté Drouin. Nous avons créé de bonnes choses en zone offensive. Nous avons fait des jeux et provoqué des chances de marquer. 'Gally' a failli marquer quelques buts sur des retours de lancers. » 

Drouin a dit ne pas trop s'en faire avec la série de revers de l'équipe. 

« Il y aurait lieu de s'inquiéter, si on ne voyait pas d'amélioration ou si nous n'étions pas contents de notre jeu, a-t-il opiné. Nous ne nous faisons pas surclasser, nous ne jouons pas mal. Nous avons eu des chances. Carey (Price) a été très bon, mais malchanceux. Il s'agit de gagner un match d'ici à la fin pour nous permettre de commencer la saison du bon pied. »

En voir plus