Skip to main content

Drouin s'est entraîné à l'aile en vue du duel contre les Bruins mercredi

Le jeune attaquant du CH pourrait former un trio avec Jacob de la Rose et Alex Galchenyuk

par LNH.com @LNH_FR

BROSSARD - L'entraîneur des Canadiens Claude Julien mettra vraisemblablement sur pause l'expérimentation de l'utilisation de Jonathan Drouin à la position de centre au cours du périple de deux matchs de l'équipe.

Pour la première fois cette saison, Drouin s'est entraîné à l'aile droite mardi avant le départ du CH pour Boston. C'est la position qu'il devrait patrouiller face aux Bruins, mercredi (19h HE, RDS, SN, NBCSN), avec Alex Galchenyuk dans un trio que piloterait Jacob de la Rose.

« Je voulais voir de mes propres yeux à l'entraînement », a expliqué Julien, en se gardant une porte de sortie. « Nous partons à l'étranger et je me prépare parce que je n'aurai pas le dernier mot dans les changements de joueurs. Je soupèse les possibilités et nous verrons. Je voulais avoir une idée. »

Après avoir amassé 21 points en 39 matchs comme joueur de centre, Drouin accueille positivement l'initiative d'un retour à la position à laquelle il a principalement évolué dans l'organisation du Lightning de Tampa Bay.

Video: NYI@MTL: Drouin profite d'un retour pour marquer

« Ça ne veut pas dire que je ne rejouerai plus au centre, a-t-il fait remarquer. On m'a donné le défi à mon arrivée. J'étais animé des meilleures intentions. Je savais qu'il y aurait des matchs difficiles. Ça n'a pas été nécessairement bien, mais je suis content du rendement que j'ai donné. L'expérimentation ne pourra qu'être bénéfique pour l'avenir, comme l'a dit Marc Bergevin (le directeur général). »

Avec de la Rose qui est très responsable en défense, Drouin et Galchenyuk pourront donner libre cours à leur créativité à l'attaque.

Dans le camp des Canadiens, on espère que de côtoyer deux joueurs très doués ravivera l'instinct offensif qui dort à poings fermés chez le jeune Suédois.

« Il a joué à un jeune âge dans la Ligue professionnelle élite de la Suède et on l'a utilisé dans un quatrième trio. Ça lui a peut-être enlevé un peu de ses atouts offensifs, a soumis Julien. Nous espérons qu'il les retrouve parce qu'on sait qu'il est capable. Le jeune a du potentiel. Il patine bien, il possède un bon physique et un bon lancer. Il faut parfois travailler avec ces gars-là afin de les faire sortir de leur zone de confort. »

Les Canadiens ont sûrement leur part de responsabilités à accepter parce que de la Rose en est à sa quatrième saison dans l'organisation. Ils ont tellement vanté les qualités en défense du jeune qu'il en est peut-être venu à se complaire dans son rôle.

Toutes les fois en tout cas qu'on aborde de la Rose, il martèle qu'il ne modifiera pas son style de jeu.

« Ils (Drouin et Galchenyuk) sont deux des joueurs les plus talentueux de la ligue. Je ne changerai rien parce que je jouerai avec eux, a-t-il réaffirmé mardi. J'espère leur créer de l'espace grâce à ma vitesse et peut-être leur permettre de se concentrer davantage sur leur jeu en zone offensive. »

En 26 matchs cette saison, il a réussi un but et trois passes. En 89 rencontres dans la LNH, il totalise 11 points (cinq buts, six passes). Il n'est âgé que de 22 ans.

De la Rose avait bien paru dans un trio à caractère offensif en l'absence de Drouin plus tôt cette saison.

Drouin a dit que pour bien connaître de la Rose, qu'il a affronté au Championnat mondial junior et dans d'autres tournois, il sait qu'il peut s'acquitter de la tâche.

Video: Jonathan Drouin à propos de Jacob de la Rose

« C'est un bon joueur de centre. Il possède de belles aptitudes à l'attaque, que nous n'avons pas assez vues ici. Pour nous, de jouer avec un gars comme lui qui est excellent sur toute la longueur de la patinoire, ça ne peut qu'être positif. Il va nous créer des occasions en provoquant des revirements. Je ne vois pas pourquoi sa présence ne nous aiderait pas. »

Logan Shaw, on verra

On ne sait pas si la nouvelle acquisition de l'équipe au ballottage, l'attaquant Logan Shaw anciennement des Ducks d'Anaheim, fera ses débuts contre les Bruins. Shaw devait rejoindre le groupe à son arrivée à Boston.

« Il n'est pas assuré de jouer. Je vais le rencontrer avant de prendre une décision », a mentionné Julien.

À l'entraînement, Byron Froese était de retour au centre au sein du quatrième trio en compagnie de Nicolas Deslauriers et de Daniel Carr.

Hudon à l'essai au centre?

Paul Byron était de nouveau au centre du trio de Max Pacioretty avec Charles Hudon. Face aux Islanders de New York lundi, le trio a préconisé une approche hybride avec Hudon qui est venu en aide à Byron sur les mises au jeu.

Le Tricolore pourrait-il voir en Hudon un joueur de centre sur une base régulière? La possibilité effleure l'esprit des dirigeants.

« Il a peut-être le potentiel, a agréé Julien. En fin de compte, on verra où nous serons rendus (au classement). Lundi, il nous a aidés sur les mises au jeu. Au début, il a été bon, ça l'a rattrapé par après (7-en-14, taux de réussite de 50 pour cent). Les mises au jeu, c'est un défi pour nous présentement. On fait confiance à Paul Byron parce qu'on oppose le trio aux meilleurs des adversaires et que nous voulons miser sur un joueur de centre plus expérimenté. » 

Hudon a évolué à la position de centre au cours de ses deux premières saisons dans l'équipe-école de la Ligue américaine de hockey (LAH), à Hamilton. La saison dernière, il a surtout été utilisé à l'aile droite.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.