Skip to main content

Drouin rebondit avec un but dans le match no 4

L'attaquant aide Tampa Bay à niveler la finale de l'Association de l'Est contre les Penguins

par Corey Long / Correspondant LNH.com

TAMPA - Si l'attaquant du Lightning de Tampa Bay Jonathan Drouin était déçu à l'approche du match no 4 de la finale de l'Association de l'Est contre les Penguins de Pittsburgh, il ne s'est pas permis de le demeurer bien longtemps.

Drouin a marqué en avantage numérique pour aider le Lightning à signer un gain de 4-3 et ainsi niveler la série quatre de sept 2-2. La cinquième rencontre aura lieu au Consol Energy Center de Pittsburgh dimanche (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

 

« Ce fut très important, car je n'étais pas satisfait de la manière dont j'avais joué dans le troisième match, a noté Drouin. J'ai été très soulagé de marquer ce but. »

La séquence de Drouin qui est demeurée en mémoire au cours du match no 3 mercredi est celle où il a perdu la rondelle près de la rampe en zone offensive, un revirement qui a mené à un but de Pittsburgh avec 10 secondes à écouler à la deuxième période.

Vendredi, Drouin a procuré au Lightning une avance de 3-0 à 14:38 du deuxième vingt. Il a également distribué deux mises en échec et a frustré les Penguins avec sa détermination en repli défensif.

Par le passé, Drouin, le troisième choix au total du repêchage 2013 de la LNH, avait de la difficulté à placer ses erreurs derrière lui, et il a admis qu'il ressentait la pression de se racheter immédiatement, ce qui a souvent mené à d'autres problèmes. Il a appris comment oublier un mauvais match, et à ne pas permettre aux sentiments négatifs de perdurer.

« Je pense que personne n'était satisfait de la manière dont nous avons joué dans le match no 3 (un revers de 4-2), mais si vous continuez à vous concentrer là-dessus, cette rencontre ne quittera pas votre tête, a expliqué Drouin. Nous voulions placer cette défaite derrière nous. »

La dureté du mental de Drouin a été remarquée par ses coéquipiers depuis son retour avec l'équipe le 7 avril. Il a fourni une étincelle en attaque avec le capitaine Steven Stamkos sur la touche. L'attaquant de 21 ans a récolté quatre buts et 12 points depuis le début des présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

« Il nous aide à gagner des matchs de hockey, alors c'est très cool, a souligné l'attaquant Brian Boyle. Nous aimons cela. Il travaille fort. Nous l'avons répété encore et encore, il a agi en grand professionnel depuis son retour, et il s'est imposé de grandes responsabilités. Il en attend beaucoup de lui-même, et il fait une différence dans les matchs de séries. C'est quelque chose de spécial, surtout pour un jeune joueur. Il est passé à travers bien des choses cette saison, et ce fut très plaisant de le voir prendre de la maturité de la sorte, car c'est une chose qui est difficile à faire. »

Drouin a mérité la confiance de son entraîneur Jon Cooper, qui a été prompt à prendre sa défense après le match no 3, et qui a continué à louanger son attaquant après son effort de vendredi.

« Les joueurs font tout le temps des erreurs, a souligné Cooper. Jonathan a toutefois accompli bien plus de choses positives que négatives. Il n'y a aucune chance que nous le gardions sur le banc, lui ou n'importe qui, en raison d'une erreur ou deux dans un match. Ce jeune est cependant solide mentalement, et il l'a prouvé tout au long de cette saison et maintenant en séries. »

 

En voir plus