Skip to main content

Jonathan Drouin brille de tous ses feux en séries

Le jeune attaquant du Lightning est en voie de faire oublier la saison tumultueuse qu'il a connue

par Corey Long / Correspondant NHL.com

TAMPA - L'attaquant Jonathan Drouin du Lightning de Tampa Bay a patienté longtemps avant de marquer son premier but en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Mais l'attente en a valu le coup!

 

Le but de Drouin à 11:55 de la première période a procuré l'avance 2-0 aux siens. La réussite allait s'avérer celle de la victoire, le Lightning défaisant les Islanders de New York 4-1 dans le match no 2 de la série de deuxième tour de l'Association de l'Est entre les équipes au Amalie Arena, samedi.

La série quatre de sept, qui est à égalité 1-1, se déplace au Barclays Center de Brooklyn, où sera disputée la troisième rencontre mardi (19h HE; TVA Sports, CBC, NBCSN).

Drouin, troisième espoir de la séance de repêchage 2013 de la LNH, est le plus jeune joueur de l'histoire de la concession qui réussit un but gagnant en séries éliminatoires, à l'âge de 21 ans et 34 jours, selon la firme de statistiques sportives Elias Sports Bureau. Il a amassé six aides jusqu'à maintenant, un sommet à égalité avec Tyler Johnson chez le Lightning.

« Il ne cesse de s'améliorer, a mentionné Johnson. Il est tellement jeune et talentueux. Il est emballant à voir dès qu'il est en possession de la rondelle. » 

Les aptitudes à l'attaque de Drouin n'ont jamais été mises en doute, mais son rendement globalement représente une agréable surprise en séries éliminatoires.

Il a démontré qu'il peut se tirer d'affaire dans un style de jeu physique et qu'il peut faire sa part en défense en bloquant des lancers ou en utilisant sa grande rapidité.

« Il côtoie des joueurs professionnels depuis quelques saisons maintenant et c'est un athlète futé », a commenté l'entraîneur du Lightning Jon Cooper. « Il possède une excellente compréhension du jeu et, avant de saisir ce que vous pouvez faire ou ne pas faire, il vous faut avoir du millage quelque peu. »

Drouin est en voie de faire oublier la saison tumultueuse qu'il a connue, qui a été marquée de sa rétrogradation à Syracuse, dans la Ligue américaine de hockey (LAH), du dévoilement d'une demande de transaction par son conseiller ainsi que de sa suspension subséquente par l'équipe.

Drouin a réintégré les rangs de l'équipe-école le 20 mars, le directeur général Steve Yzerman insistant pour dire que les deux parties étaient prêtes à tourner la page sur les événements peu édifiants.

Maintenant, il fait partie intégrante des succès du Lightning en séries éliminatoires et on dirait bien qu'il est redevenu un rouage important de l'avenir de l'organisation.

« Je suis très reconnaissant à l'endroit de mes coéquipiers parce qu'ils m'ont fait sentir à l'aise dès mon retour, a relevé Drouin. Ça va mieux à chacun des matchs. C'était un match très important pour nous et mon but en a été un gros. »

Cooper a soumis que le style de jeu de Drouin complique joliment la tâche des adversaires du Lightning parce qu'il peut accomplir tellement de choses en possession de la rondelle.

« Nous utilisons le mot insaisissable. Il est insaisissable, a résumé Cooper. C'est comme si vous alliez à la pêche et que vous tentiez d'attraper un poisson à mains nues. Il est comme ça sur la glace. C'est difficile de l'attraper. Quand il manie la rondelle dans le territoire adverse, il est si rusé et habile que vous ne savez pas ce qu'il va faire. »

En voir plus