Skip to main content

Douzième au classement dans l'Est, le Lightning s'accroche à l'espoir

LNH.com @NHL

TAMPA - La fin de semaine à Montréal n'a pas dû être trop éprouvante pour Vincent Lecavalier, qui a pris part à la séance d'entraînement du Lightning, lundi après-midi, dès son arrivée à Tampa.

"Je suis venu à l'aréna directement de l'aéroport", a confié Lecavalier, qui avait le choix de se présenter ou non au St.Pete Times Forum. Son coéquipier Martin Saint-Louis, qui a aussi pris part au match des étoiles, ne s'est pas entraîné, comme les quatre étoiles du Canadien.

"Je n'ai pas beaucoup sué, a repris Lecavalier, qui avait hâte de rentrer chez lui. Le rythme a été lent pendant toute la fin de semaine, je tenais à participer à la séance d'entraînement."

Cela dit, le grand numéro quatre a répété avoir apprécié l'expérience au plus haut point, affirmant qu'elle s'inscrit comme "une des plus belles de ma vie".

Le capitaine du Lightning est de retour en Floride confiant d'aider l'équipe à poursuivre sur sa modeste lancée des dernières semaines. Et qui sait, lui permettre peut-être d'accéder aux séries éliminatoires.

"On a des chances légitimes de réussir, a-t-il avancé. On est une équipe transformée depuis un mois et demi. Si on continue dans cette voie, en abordant les matchs un à la fois, on ne sait pas ce qui peut arriver."

On s'accroche

Douzième au classement de l'Association Est, à neuf points des Hurricanes de la Caroline qui occupent le huitième rang, le Lightning ne peut faire autrement que de s'accrocher à l'espoir.

"En raison du mauvais début de saison qu'on a connu, on n'a pas le luxe de connaître une seule période léthargique d'ici la fin, a prévenu l'entraîneur Rick Tocchet.

"On va composer avec un calendrier plus favorable, en livrant huit de nos 11 prochains matchs à domicile. On ne joue pas pour 0,500 à la maison (7-8-7), mais le moment est arrivé d'amorcer une série de succès. Les joueurs commencent à y croire."

Lecavalier a mentionné que l'équipe préconise un style nettement plus stucturé depuis l'arrivée en poste de Tocchet, qui montre un dossier de 10-14-6 depuis qu'il a remplacé Barry Melrose, le 14 novembre.

"Les stratégies ne sont pas si différentes. Mais avec Rick et son adjoint Mike Sullivan, c'est blanc ou noir. On sait ce qu'on doit faire et ce qu'on ne peut pas. C'est la raison pour laquelle on joue mieux collectivement. On a un plus grand souci du détail."

Tocchet a expliqué qu'il met l'accent sur l'enseignement, tout en élaborant des séances d'entraînement rythmées.

"On va poursuivre dans cette voie, on n'a pas le choix. Les gars vont devoir pousser plus fort parce que les équipes élèvent leur jeu de quelques crans dans le dernier droit de la saison. On va redoubler d'ardeur."

L'entraîneur a relevé que l'équipe a principalement réalisé des progrès sur le plan défensif, et c'est en misant sur un groupe de défenseurs en santé, selon lui, qu'elle va améliorer ses chances d'atteindre les séries.

Le Lightning va d'ailleurs saluer contre le Canadien, mardi, le retour au jeu de Paul Ranger, après une absence de cinq matchs. Il va également réaccueillir le géant attaquant Evgeny Artyukhin, qui a purgé une suspension de deux matchs. Artyukhin, qui a blessé sérieusement Alex Tanguay à une épaule à l'aide d'une dure mise en échec, le 30 décembre, a été puni pour avoir donné un coup de genou à Ville Peltonen, des Panthers de la Floride, le 17 janvier.

En voir plus