Skip to main content

Dominique Ducharme est en mode attente

L'entraîneur des Voltigeurs de Drummondville affirme que quelques équipes de la LNH ont démontré de l'intérêt

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Même si son nom se retrouve au cœur de nombreuses rumeurs concernant un éventuel saut chez les professionnels, Dominique Ducharme affirme ne pas s'en préoccuper plus qu'il ne le faut.

L'entraîneur-chef et directeur général des Voltigeurs de Drummondville ne veut pas soumettre sa candidature aux équipes de la LNH sur la place publique, mais il se dit tout de même prêt à faire un pas de plus dans sa carrière.

« Une chose que je sais, c'est qu'aujourd'hui je suis ici, a-t-il déclaré en dressant le bilan de son équipe, mardi. Éventuellement, c'est quelque chose que j'aimerais faire de passer chez les professionnels, je l'ai dit. Mais je vais toujours me concentrer sur mon travail et sur ce que je peux contrôler.

« C'est comme ça que je travaille avec les joueurs. C'est de cette façon qu'on aborde chaque défi. Je ne ferai pas ça différemment de ce que je leur dis. »

LIRE AUSSI: Dominique Ducharme, le prochain élu?

Les Voltigeurs (44-20-4) ont été éliminés en cinq rencontres face aux Tigres de Victoriaville au deuxième tour des séries de la LHJMQ, dimanche, mais déjà des équipes de la LNH ont démontré de l'intérêt à rencontrer Ducharme dans les prochaines semaines.

Les Canadiens de Montréal, qui viennent tout juste de relever Sylvain Lefebvre de son poste d'entraîneur avec leur club-école du Rocket de Laval, ne se sont toujours pas manifestés.

« Si les Canadiens veulent me parler, ils sont capables de trouver mon numéro, a dit Ducharme. C'est quelque chose, éventuellement, que j'aimerais faire. [...] Je ne me lève pas tous les matins en espérant avoir un message et je n'ai pas mon téléphone sur l'oreille en attendant qu'il sonne. »

Après avoir passé quatre saisons à la barre des Mooseheads d'Halifax, où il a remporté la Coupe du Président et la Coupe Memorial en 2013, Ducharme s'est amené à Drummondville pour se rapprocher de sa famille, à Joliette, avant la campagne 2016-17.

Il a orchestré une reconstruction de brillante façon et compte désormais sur une jeune formation qui risque d'être parmi les favorites dès l'an prochain. À travers ça, il a mené la formation junior canadienne à la médaille d'argent en 2017 et à la médaille d'or en janvier dernier.

Il commence à avoir fait le tour du jardin au niveau junior.

« Chaque année, on pense qu'on est prêt (à faire le saut)... On fait une autre saison et on se sent encore plus prêt, a-t-il illustré. J'ai vécu plusieurs expériences à Halifax, à Drummondville et à Hockey Canada. Oui, je me sens prêt.

« On est dans un projet ici qui m'emballe. On a presque mis les compteurs à zéro pour rebâtir de la façon dont on voulait le faire. On est dans une bonne position. Je suis bien entouré... On va voir ce qui va se passer. »

Maître du développement

Outre son impressionnante feuille de route, Ducharme démontre depuis plusieurs années qu'il est en mesure de contribuer au développement de jeunes espoirs de haut niveau, une qualité recherchée chez un entraîneur de la Ligue américaine.

Il a notamment dirigé Jonathan Drouin, Nathan MacKinnon, Nikolaj Ehlers et Timo Meier à Halifax et a donné un bon coup de main à plusieurs espoirs chez les Voltigeurs cette saison. Si trois joueurs de l'équipe apparaissaient sur la liste des joueurs à surveiller du Bureau central de dépistage de la LNH avant le début de la saison, huit Voltigeurs étaient classés sur la liste finale publiée, lundi.

Du nombre, on retrouve Joe Veleno qui a grimpé du 13e au huitième échelon après l'échange qui l'a envoyé à Drummondville en décembre.

« Ça démontre la saison que notre équipe a eue collectivement, a expliqué le pilote de 45 ans. Ça vient des efforts individuels de tout le monde qu'on assemble. On avait un bon esprit de groupe. D'être ici aujourd'hui et de voir huit joueurs sur la liste (finale), [...] ça veut dire qu'il y a de bonnes choses qui se sont passées. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.