Skip to main content

Domi : « Tout le monde veut recommencer à jouer »

L'attaquant des Canadiens est prêt à reprendre du service s'il peut le faire en toute sécurité

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Max Domi affirme que ses pairs et lui n'auront aucune réticence à reprendre le collier pourvu qu'on leur assure qu'ils puissent le faire dans un milieu sécuritaire.

« Tout le monde veut recommencer à jouer. Si c'est sécuritaire, tout le monde voudra jouer », a soutenu l'attaquant des Canadiens de Montréal au cours d'une conférence téléphonique, jeudi.

« Il y a tellement d'inconnu », a-t-il enchaîné, en parlant de la COVID-19 qui est venue interrompre les activités de la LNH, le 12 mars. « Tant qu'on ne pourra pas déterminer si c'est sécuritaire, tout n'est que spéculations. J'ai confiance aux gens de la LNH et de l'Association des joueurs impliqués dans le dossier. Ils sauront prendre des décisions éclairées. »

À LIRE AUSSI : Hillis accepte un contrat de recrue de trois ans avec les CanadiensNCAA : Caufield nommé recrue de l'année de sa section

Domi a dit ne pas s'en faire outre mesure en vue d'un éventuel retour parce qu'il doit de plus gérer le diabète dans sa vie de tous les jours. 

« Ça suscite des inquiétudes, mais on ne sait pas tout de la COVID-19. Ça change tous les jours, on essaie encore de comprendre. On ne sait pas quelles pourraient être les conséquences. Comme diabétique de type 1, ça ne change rien à ma vie actuellement. Je demeure tranquille chez moi et je garde la forme. »

Le contrat, ça ne presse pas

Domi pourrait avoir d'autres préoccupations, comme celle de la renégociation de son contrat, qui arrive à échéance à la fin de la saison.

« Ça n'occupe pas mes pensées, mais pas du tout », a assuré le Torontois âgé de 25 ans. « Il y a des choses pas mal plus importantes dans le monde que le renouvellement de mon contrat. Le plus important, c'est mon bien-être et celui de ma famille. Je centre tout là-dessus. Le contrat, on en parlera le moment venu. »

Précisant que les pourparlers entre son conseiller et le CH ne s'étaient pas réellement mis en branle, Domi a néanmoins réitéré son fort désir de demeurer à Montréal.

« J'adore l'équipe, mes coéquipiers et les partisans. Je veux rester ici longtemps. »

Domi, qui touche un salaire de 3,15 millions $ à sa dernière année contractuelle, était en voie de connaître une deuxième saison décevante dans l'uniforme du Tricolore, avec seulement 44 points à son dossier. Il avait atteint des sommets personnels à sa première saison grâce à une fiche de 28 buts et de 44 passes pour 72 points.

Video: CAR@MTL : Byron alimente Domi dans l'enclave

Utilisé comme joueur de centre depuis son acquisition par le CH, dans l'échange d'Alex Galchenyuk en 2018, il a mentionné que c'est à cette position qu'il veut maximiser son potentiel. 

« Je prends plaisir à jouer au centre. Je n'aurais jamais pensé obtenir la chance après avoir joué à l'aile pendant toute ma carrière. Dès que j'y ai goûté, j'ai fait 'wow, c'est le fun'. »

Domi a toutefois avoué avoir encore des croûtes à manger.

« Il y a des ajustements à faire, il faut du temps, a-t-il opiné. C'est une approche complètement différente. On est plus impliqué dans le jeu, on touche à la rondelle plus souvent et on peut déployer plus de vitesse. Moi, j'aime manier la rondelle et patiner.

« Dans le style de jeu que nous préconisons, les tâches en défense sont interchangeables, a-t-il élaboré. Le premier joueur en repli est appelé à seconder les efforts des défenseurs près de notre but. »

Il a souligné qu'il lui reste à mieux maîtriser l'art des mises au jeu, lui qui doit se frotter à des joueurs de centre aguerris.

« La possession de la rondelle est devenue un facteur tellement important. J'essaie de prendre les bouchées doubles afin de combler le retard que j'ai sur des gars qui font ça depuis qu'ils jouent au hockey. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.