Skip to main content

DG: changement recommandé au processus de contestation pour obstruction

L'ultime responsabilité serait transférée à la salle de révision de Toronto; le Bureau des gouverneurs et le comité de compétition de la LNH/AJLNH doivent approuver ce changement

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

BOCA RATON, Floride - L'ultime responsabilité de toutes les contestations des entraîneurs pour obstruction sur le gardien sera transférée à la salle de révision des opérations hockey de la LNH à Toronto, si la recommandation faite par les directeurs généraux de la LNH pour changer le règlement est approuvée.

La recommandation pour le changement du règlement, que les DG ont effectué mercredi lors de la dernière journée de leur rencontre annuelle du mois de mars au Boca Beach Club, propose qu'un membre de l'équipe de gestion de l'arbitrage de la LNH, composée de six arbitres à la retraite, soit dans la salle de révision pour échanger avec le personnel des opérations hockey afin de les aider à prendre une décision finale.

En vertu du changement de règle, la décision finale, pour tous les cas d'obstruction sur le gardien qui seront revus, ne reviendrait plus aux arbitres sur la glace, mais ils seront tout de même consultés pour toutes les décisions.

La proposition des DG stipule qu'aucun changement ne sera apporté aux critères qui définissent l'obstruction sur le gardien, ou encore aux critères qui justifient une modification de la décision prise sur la glace.

La LNH a besoin de l'approbation du Bureau des gouverneurs de la LNH ainsi que du comité de compétition de la LNH/AJLNH pour que le changement au règlement devienne officiel. L'espoir est de mettre en place le changement avant la fin de la saison régulière.

« Le consensus du groupe est que, alors que nous avons eu près de 170 révisions - dont seulement une demi-douzaine ont été problématiques et ont reçu plus d'attention - le fait demeure que nous aimerions nous approcher le plus possible de la perfection. Nous croyons que nous obtiendrons plus de constance en ayant un ancien arbitre qui coopérera avec le Département des opérations hockey lors du processus de révision pour nous amener au bon résultat », a commenté le commissaire de la LNH Gary Bettman. « Nous avons besoin de toutes les approbations, mais nous nous attendons à mettre en place le changement pour le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Pendant l'été, si nous pensons avoir besoin d'ajuster quelques petits éléments, c'est quelque chose que nous pourrons évaluer avant la saison prochaine. »

Le commissaire adjoint de la LNH Bill Daly a précisé que l'Association des joueurs de la LNH tenait une conférence téléphonique, mercredi, pour survoler la recommandation, mais selon les premières indications reçues, l'approbation du comité de compétition de la LNH/AJLNH ne devrait pas être un problème.

L'approbation du Bureau des gouverneurs de la LNH se ferait via un vote électronique. La Ligue a besoin de l'approbation unanime du Bureau pour que le changement devienne officiel.

Daly a confirmé que la Ligue a déjà reçu l'approbation de l'Association des arbitres de la LNH, qui était représentée par son président, Dan O'Halloran, lors des rencontres. Daly a dit que les arbitres et les DG étaient en faveur de poster un ancien arbitre dans la salle de révision.

« Je pense qu'avoir un arbitre permet de guider la conversation », a expliqué Daly.

Le commissaire Bettman a toutefois mentionné que le changement est recommandé pour remédier à une minorité de révisions seulement.

Il a expliqué que sur environ 170 révisions pour obstruction sur le gardien cette saison, le personnel des opérations hockey dans la salle de révision aurait infirmé seulement six décisions finales prises par les arbitres sur la glace.

« Je pense que ce sera une amélioration, parce que les DG et même les entraîneurs recherchaient de la constance. Les opérations hockey doivent assumer la décision, peu importe laquelle, donc ils auront le dernier mot », a dit le commissaire Bettman. « Si vous demandez au [vice-président des opérations hockey Colin Campbell] et aux arbitres, en général, les arbitres et les gens à Toronto étaient toujours d'accord. En général. Cela dit, seulement quelques décisions ont attiré l'attention et si nous pouvons régler ces quelques décisions problématiques, nous le ferons. »

Daly a dit que la Ligue continuerait d'étudier les mots qui définissent la règle d'obstruction sur le gardien pour voir si quelque chose doit être modifié.

Il a également dit que les DG ont discuté d'imposer une pénalité mineure de deux minutes dans les cas où une équipe qui conteste une décision d'obstruction sur le gardien ne réussirait pas à faire infirmer la décision, dans le but de réduire le nombre de contestations.

La Ligue a commencé à imposer une pénalité mineure pour les contestations de hors-jeu négatives et elle a vu une réduction de près de 50% du nombre de contestations.

« On voulait plutôt reporter ça à cet été pour voir comment nous voulions approcher la règle, a dit Daly. C'est une possibilité. »

En plus de la recommandation pour le changement de cette règle, Daly a dit que les DG avaient été informés que les règles en place lors du Repêchage d'expansion de l'an dernier avec les Golden Knights de Vegas seraient les mêmes si la Ligue décidait d'ajouter une équipe à Seattle.

« C'est encore loin », a indiqué Daly.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.