Skip to main content

Devan Dubnyk est le favori dans la course au Vézina

Le gardien du Wild est le choix d'un panel du LNH.com à l'aube du dernier quart de la saison

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

À l'aube du dernier quart de la saison 2016-17, le LNH.com procède cette semaine à sa troisième édition de la Course aux trophées. Aujourd'hui, nous nous tournons vers la course au trophée Vézina.

Le Wild du Minnesota savait qu'il lui faudrait compter sur leur gardien et leur défensive s'il voulait avoir une chance de gagner dans une section Centrale extrêmement compétitive.

C'est ce qui se produit depuis le match d'ouverture. Devan Dubnyk, qui cherchait simplement à décrocher un poste dans la LNH il y a trois ans, est devenu depuis l'un des meilleurs gardiens de la ligue. En 46 matchs cette saison, Dubnyk, âgé de 30 ans, montre une fiche de 33-11-3 avec une moyenne de buts alloués de 2,05, un pourcentage d'arrêts de ,931 et cinq blanchissages.

C'est pourquoi Dubnyk fait consensus au sein du panel de 13 journalistes du LNH.com à titre de favori pour remporter le trophée Vézina remis au meilleur gardien de la ligue à l'aube du dernier quart de la saison. 

« Je vais les regarder de temps à autre, a admis Dubnyk en parlant de ses statistiques. J'imagine que j'ai appris à trop le faire. Je ne vais pas tenter de prétendre que je ne connais pas mes statistiques ou que j'y suis indifférent. J'ai simplement appris à ne pas trop m'en soucier. De toute évidence, lorsque vous obtenez un contrat à long terme avec une bonne équipe, tous vos efforts sont dirigés vers l'obtention de ces statistiques, vous n'avez plus à vous soucier d'obtenir des statistiques pour signer un nouveau contrat ou en fonction de ce que les autres vont en penser. Vous tentez simplement d'obtenir les meilleures statistiques possible.

« Je connais de toute évidence une très bonne saison de ce côté, et c'est amusant puisque je n'ai pas le sentiment d'avoir fait quelque chose de magique ou d'avoir apporté un ajustement ou accompli quelque chose que je ne peux maintenir pour le reste de la saison. »

Dubnyk a terminé avec 64 points, 15 de plus que son plus proche poursuivant, Braden Holtby des Capitals de Washington. Le gardien des Blue Jackets de Columbus Sergei Bobrovsky, qui était le meneur à la mi-saison, a terminé au troisième rang avec 39 points.

La constance de Dubnyk lui permet de mener la ligue au chapitre des victoires et du pourcentage d'arrêts. Il est deuxième derrière Holtby au chapitre de la moyenne de buts alloués. Holtby, Peter Budaj du Lightning de Tampa Bay et Tuukka Rask des Bruins de Boston sont les seuls gardiens à avoir signé plus de blanchissages que lui.

Son rendement est probablement la plus grande raison qui explique pourquoi le Wild se trouve trois points devant les Blackhawks de Chicago au sommet de la section Centrale et de l'Association de l'Ouest avec deux matchs en main. L'avantage de la glace en séries éliminatoires de la Coupe Stanley pourrait être crucial pour le Wild, qui n'a jamais atteint la Finale de la Coupe Stanley.

Résultat du scrutin (points accordés sur une base 5-4-3-2-1) : Devan Dubnyk, Wild, 64 points; Braden Holtby, Capitals, 49 points; Sergei Bobrovsky, Blue Jackets, 39 points; Carey Price, Canadiens de Montréal, 9 points; Peter Budaj, Lightning de Tampa Bay, 7 points; John Gibson, Ducks d'Anaheim, 7 points; Cam Talbot, Oilers d'Edmonton, 5 points; Matt Murray, Penguins de Pittsburgh, 5 points; Tuukka Rask, Bruins, 4 points; Craig Anderson, Sénateurs d'Ottawa, 3 points; Robin Lehner, Sabres de Buffalo, 3 points.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.