Skip to main content

Cinq clés du deuxième match: Red Wings vs Lightning

Les Red Wings doivent contenir le trio de Johnson et les vedettes comme Datsyuk et Zetterberg doivent mieux jouer contre le Lightning

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

TAMPA - Les Red Wings de Detroit et le Lightning de Tampa Bay disputeront le deuxième match de la série quatre de sept de la première ronde de l'Association de l'Est au Amalie Arena vendredi (19h ET; TVA Sports, CBC, CNBC, FS-F, FS-D). Le Lightning mène la série 1-0. 
Voici les cinq clés:

 

1. Contenir le trio de Tyler Johnson : L'an dernier, la ligne composée de Tyler Johnson, de Nikita Kucherov et d'Ondrej Palat a mené le Lightning à la victoire contre les Red Wings en première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley quand Johnson avait marqué six buts dans la série. Cette année dans le premier match, le trio de Johnson, avec Alex Killorn qui remplace Palat, a mené le Lightning en inscrivant tous les buts dans le gain de 3-2. Les Red Wings veulent limiter les chances de ce trio.
« Il faut les ralentir, a déclaré le défenseur des Red Wings Niklas Kronwall. On doit se coller à eux avant même qu'ils prennent possession de la rondelle. De cette manière, il leur sera difficile de prendre de la vitesse. Nous devons donc les épier partout sur la patinoire. »
2. Profiter des occasions: Quand les Red Wings commettent des erreurs, le trio de Johnson doit en profiter. Sur le premier but dans le match initial, le défenseur du Lightning Braydon Coburn a envoyé la rondelle sur la rampe gauche. La recrue des Red Wings, Dylan Larkin, s'est avancé alors qu'il aurait dû se replier et Killorn s'est emparé de la rondelle pour amorcer une montée à 3-contre-2. Johnson a remis à Kucherov, qui a tiré sur réception pour déjouer le gardien Jimmy Howard.
« Ils ont foncé sur nous, on les a surpris et soudainement, nous avons eu trois joueurs à pleine vitesse, a expliqué l'entraîneur-chef du Lightning Jon Cooper. Nos joueurs sont difficiles à rejoindre et leurs [défenseurs] ont reculé. Cela a donc donné de l'espace à de talentueux joueurs. On doit profiter de ces occasions, car elles n'arrivent pas très souvent. Ça arrive quelques fois dans un match. »
3. Prendre soin des détails: Larkin n'a pas été le seul à commettre des erreurs. Les Red Wings ont laissé Kucherov seul devant le filet sur le deuxième but du Lightning, lui laissant même le temps de s'emparer de la rondelle non pas une, mais deux fois. Sur le but victorieux, ils n'ont pu contenir l'échec avant du Lightning. L'attaquant Darren Helm, des Red Wings, a perdu la rondelle face à Kucherov profondément dans sa zone. Les défenseurs Kyle Quincey et Danny DeKeyser ont laissé Killorn seul devant le filet et il a pu dévier la rondelle derrière Howard.
« On leur a souvent donné la rondelle alors que nous en avions possession, a mentionné Kronwall. On se doit d'être un peu plus calme, se parler un peu plus et s'entraider un peu plus que dans le premier match. »
4. Les vedettes doivent se mettre en marche: Les vedettes des Red Wings n'ont pas marqué dans le premier match. Henrik Zetterberg n'a pas marqué à ses 12 derniers matchs et a inscrit un seul but à ses 25 derniers. Pavel Datsyuk n'a pas de buts en 11 rencontres. Gustav Nyquist en a marqué un seul à ses 18 derniers matchs. Tomas Tatar a inscrit qu'un but en 11 matchs. Ça aiderait s'ils pouvaient marquer en avantage numérique. Les Red Wings ont été 0-en-5 en 6:18 de supériorité numérique dans la première rencontre. Ils doivent également pénétrer dans la boîte.
« Si tu ne marques pas, tu peux contrôler le jeu qui va te donner des occasions », a expliqué l'entraîneur-chef Jeff Blashill.
5. Demeuré disciplinés: Ce ne sont pas deux équipes robustes, mais ce sont des rivaux de la section Atlantique qui se sont affrontés dans les séries éliminatoires l'année dernière et certains de ces joueurs se sont affrontés en finale de la Coupe Calder en 2013. Dans le premier match, les arbitres ont décerné 18 mineures pour avoir cinglé, robustesse, assaut et double échec.
« On voit cela au début de chaque série, a prétendu l'attaquant Ryan Callahan, du Lightning. Il y a toujours des coups vicieux, mais ils diminuent à mesure que la série progresse. Personne ne veut évidemment se retrouver au banc des pénalités.
Voici les alignements prévus des Red Wings et du Lightning :

RED WINGS
Justin Abdelkader - Pavel Datsyuk - Henrik Zetterberg
Gustav Nyquist - Riley Sheahan - Tomas Tatar
Darren Helm - Brad Richards - Dylan Larkin
Andreas Athanasiou - Luke Glendening - Joakim Andersson

Danny DeKeyser - Jonathan Ericsson
Niklas Kronwall - Alexey Marchenko
Mike Green - Kyle Quincey

Jimmy Howard
Petr Mrazek

Blessés: Drew Miller (genou), Johan Franzen (commotion cérébrale)
Rayés de la formation: Brendan Smith, Tomas Jurco, Teemu Pulkkinen

LIGHTNING
Alex Killorn - Tyler Johnson - Nikita Kucherov
Ondrej Palat - Valtteri Filppula - Jonathan Drouin
J.T. Brown - Cedric Paquette - Ryan Callahan
Vladislav Namestnikov - Brian Boyle - Mike Blunden

Victor Hedman - Matthew Carle
Jason Garrison - Andrej Sustr
Braydon Coburn - Nikita Nesterov

Ben Bishop
Andrei Vasilevskiy

Blessés: Anton Stralman (jambe gauche fracturée), Steven Stamkos (caillots de sang) 
Rayés de la formation: Jonathan Marchessault, Matt Taormina, Erik Condra

En voir plus