Skip to main content

Detroit dispose d'une confortable avance de 2-0 en route pour le Colorado

LNH.com @NHL

DENVER - Peter Forsberg n'est pas revenu au jeu après 10 mois d'absence pour devoir regarder du haut de la passerelle une série contre les Red Wings de Detroit.

Néanmoins, l'attaquant de l'Avalanche du Colorado est prudent alors qu'il se remet d'une blessure à l'aine. Quand on lui demande s'il sera du match 3, Forsberg répond simplement: "On verra".

Il est frustré d'avoir dû assister aux deux défaites des siens de la galerie de la presse, à Detroit. Forsberg a ensuite ressenti le besoin d'expliquer sa décision de ne pas prendre part à ces matchs.

"Je tente de donner le meilleur de moi-même à chaque match, et si je ne peux jouer, c'est malheureux. Personne ne veut jouer plus que moi, mais que suis-je sensé faire? Si je joue et que j'aggrave ma blessure et suis sorti pour le reste des séries, ça n'aide en rien."

L'Avalanche prendrait Forsberg peu importe sa condition cependant. Il compte tant que ça pour eux.

"En jouant sur une jambe, il serait meilleur que plusieurs d'entre nous sur deux, a dit John-Michael Liles. Il pourrait jouer avec une marchette qu'il pourrait marquer."

Le statut de Forsberg préoccupe un peu les Red Wings, mais ils ne perdent pas trop de temps à y penser.

"Il est évidemment l'un des meilleurs joueurs à avoir joué dans la LNH, a déclaré Chris Chelios. Sans vouloir lui manquer de respect, on doit s'occuper de nous d'abord."

Les Red Wings n'ont cependant pas beaucoup de soucis présentement. Mais ils savent également que cela peut changer rapidement. Les Red Wings menaient 2-0 contre les Predators de Nashville en huitième de finale d'association, avant de voir la formation du Tennessee remporter deux matchs à domicile pour niveler la série. Les Red Wings les ont finalement éliminés en six parties.

"On n'y pense pas, mais on se rappelle les leçons que nous a appris cette série", a déclaré le gardien Chris Osgood, qui a remplacé Dominik Hasek dans le quatrième match de la série. Il n'a pas quitté le filet depuis. "Nous avons très bien joué contre Nashville. Mais on s'est fait surprendre et nous sommes un peu écroulés. On doit garder notre calme, demeurer intelligents."

L'Avalanche pourra compter sur un José Théodore en santé dans le filet, après qu'il se soit finalement débéarassé du virus qui l'affligeait pendant les deux premières parties. Théodore a été retiré du match les deux fois.

"Ce virus n'est pas une excuse, a dit Théodore. Ca ne sera jamais une excuse. De toute évidence, je n'ai pas joué de la façon dont je le souhaitais. Je sais que je peux mieux jouer. Si nous voulons avoir une chance de l'emporter, je devrai mieux jouer. Ce n'est pas un secret."

En voir plus