Skip to main content

Des retrouvailles payantes pour Niemi et le Tricolore

Le gardien a redoublé d'ardeur en renouant avec son ancien entraîneur Stéphane Waite

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les retrouvailles entre Antti Niemi et l'entraîneur des gardiens Stéphane Waite donnent de bons résultats pour les Canadiens de Montréal.

Niemi est méconnaissable depuis qu'il a joint l'organisation après avoir connu une désastreuse amorce de campagne chez les Penguins de Pittsburgh et n'avoir fait que passer chez les Panthers de la Floride, en début de saison.

« Renaissance n'est pas le bon mot. Je dirais plutôt que c'est comme si j'avais recommencé à zéro, presque », a précisé le vétéran gardien finlandais après avoir guidé les siens vers la victoire contre les Ducks d'Anaheim (5-2) grâce à une performance de 43 arrêts.

Niemi a signé son deuxième succès d'affilée après avoir subi six défaites. En quatre départs avec le Tricolore, il n'a pas accordé plus de trois buts dans un match. Il avait fait bonne impression à ses débuts malgré un revers de 3-2 aux tirs de barrage contre les Predators de Nashville.

Les Canadiens ont échangé Al Montoya aux Oilers d'Edmonton afin de le garder comme second de Carey Price. Niemi est sous contrat jusqu'à la fin de cette saison tandis que Montoya est sous contrat pour une autre saison.

« Je suis plus à l'aise et confiant à chacune des séances d'entraînement. C'est la principale différence d'avec mon séjour chez les Penguins », a indiqué Niemi.

Niemi a souligné que tout le travail additionnel qu'il fait avec Waite avant les séances d'entraînement rapporte des dividendes.

« Nous faisons des répétitions de choses simples, mais essentielles, a-t-il précisé. L'agilité de mes pieds n'a jamais été mon principal atout. Nous pratiquons beaucoup les poussées latérales et les déplacements d'un poteau à l'autre et c'est bénéfique. »

On a pu le constater sur la séquence où Ryan Kessler a tenté de le déjouer à courte distance pendant une attaque massive des Ducks en deuxième période.

Video: ANA@MTL : Niemi frustre Kesler sur le retour

Niemi et Waite ont travaillé ensemble chez les Blackhawks de Chicago. Ils ont même gagné la Coupe Stanley ensemble en 2010. Niemi est le premier gardien finnois vainqueur de la Coupe Stanley.

L'entraîneur Claude Julien peut témoigner des efforts que Niemi fait.

« C'est pour dire qu'on peut analyser les statistiques d'un gardien tant qu'on veut, ça dépend de la situation dans laquelle il se retrouve », a d'abord mentionné Julien.

« En ce qui me concerne, il a toujours été bon quand nous avons fait appel à ses services. Il nous permet d'espérer de gagner des matchs. Son niveau de compétitivité et ses habitudes de travail sont exemplaires.

« Il ne craint pas de se retrousser les manches et son attitude vaillante lui vaut d'être récompensé. Nous sommes récompensés par le fait même. Nous sommes satisfaits de son rendement. »

Scherbak plait à Julien

Julien a également eu de bons mots à l'endroit du jeune attaquant Nikita Scherbak, qui a été rappelé de l'équipe-école de Laval vendredi.

« J'ai apprécié sa performance, a analysé l'entraîneur. Il a grandement amélioré son coup de patin depuis la saison dernière. Son rythme est plus rapide. Il a bien fait dans tous les aspects du jeu. Il a fait preuve d'une belle patience sur la séquence du but de Joe Morrow avant de remettre la rondelle à Victor Mete. Il possède une bonne tête de hockey et je suis très satisfait de ce qu'il a montré. »

Scherbak, âgé de 22 ans, a dit être plus à l'aise et confiant qu'à ses premiers coups de patins dans la LNH, la saison dernière.

« C'est beaucoup plus facile. Les gars sont gentils avec moi. Ils m'aident énormément. Sur la glace, j'essaie de garder les choses simples. J'ai le sentiment d'être plus proche que je l'étais de la Ligue nationale. J'ai acquis de la maturité. Je deviens un meilleur professionnel », a résumé le premier choix de l'équipe en 2014 (26e au total).

« Dans la Ligue américaine, je me concentre simplement à être meilleur à chacune des journées et à tous les chapitres. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.