Skip to main content

Des joueurs d'impact seront disponibles lors du repêchage 2018 de la LNH

Le défenseur suédois Rasmus Dahlin et l'attaquant de la USHL Andrei Svechnikov parmi les favoris pour être réclamés au premier rang

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

CHICAGO -- Dès que s'est terminé le repêchage 2017 de la LNH présenté par adidas, samedi, les équipes ont tourné leur attention vers l'an prochain.

Plusieurs joueurs d'impact devraient être disponibles en vue du repêchage 2018 de la LNH.

Le défenseur Rasmus Dahlin, qui s'aligne avec Frolunda dans la Ligue de hockey suédoise, devrait attirer l'attention d'un grand nombre de dépisteurs. Dahlin (6 pieds 1 pouce, 166 livres) a pris part au Championnat du monde junior 2017 de la FIHG avec la Suède alors qu'il n'avait que 16 ans, et on s'attend à ce qu'il soit un joueur-clé pour son pays en vue du Mondial junior 2018 qui se déroulera à Buffalo.

« Je n'ai jamais vu un joueur comme lui, en ce sens que tu lui donnes quelques occasions et quelques présences sur la glace où le niveau de jeu est supérieur, et il s'adapte facilement à ce niveau-là, a indiqué l'entraîneur de l'équipe nationale junior de la Suède Tomas Monten. Il trouve une façon de rehausser son niveau de jeu quand il affronte de meilleurs joueurs et quand le jeu est plus rapide. Il est habile et talentueux, c'est un défenseur qui nous est très utile. Il va être un bon joueur dans quelques années, c'est certain. »

Dahlin n'a pas eu beaucoup de temps de glace lors du Mondial junior 2017, mais il a quand même inscrit deux points (un but, une aide) en sept matchs après avoir obtenu un poste au sein de l'équipe aux dépens de deux joueurs qui ont été sélectionnés à l'occasion du repêchage 2017 de la LNH, soit Erik Brannstrom, qui a été réclamé au 15e rang par les Golden Knights de Vegas, et Timothy Liljegren, que les Maple Leafs de Toronto ont choisi au 17e rang. Dahlin a pris part à 26 matchs du calendrier régulier et à 14 rencontres éliminatoires avec Frolunda dans la Ligue suédoise, ainsi qu'à 24 affrontements avec l'équipe junior de Frolunda.

« C'est un défenseur intelligent qui excelle dans les deux sens de la patinoire ; c'est un excellent patineur qui contrôle bien la rondelle, a indiqué Goran Stubb, le directeur du dépistage européen pour la LNH. Il adore soutenir l'attaque et il ne craint pas le jeu robuste. Il doit apprendre à simplifier sa façon de jouer, et il va y arriver.

« Selon ce qui se dessine présentement, il sera probablement classé au premier rang », a précisé Stubb, en faisant allusion au classement des patineurs internationaux que la Centrale de dépistage de la LNH publiera en janvier prochain en vue du repêchage 2018 de la LNH.

Parmi les autres joueurs susceptibles d'être repêchés au premier tour, on retrouve le joueur de centre Joseph Veleno (6-1, 190) des Sea Dogs de Saint-Jean de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le défenseur Jared McIsaac (6-2, 209), l'ailier gauche Benoit-Olivier Groulx (6-1, 184) et le gardien Alexis Gravel (6-2, 205) des Mooseheads de Halifax (LHJMQ), ainsi que l'ailier droit Andrei Svechnikov (6-1, 188), qui évolue avec Muskegon dans la United States Hockey League.

Svechnikov est le frère cadet de l'attaquant Evgeny Svechnikov, qui a été réclamé au 19e rang du repêchage 2015 de la LNH par les Red Wings de Detroit.

« [Svechnikov] évolue tellement à un haut niveau en tant que jeune joueur dans une ligue très relevée, a noté David Gregory de la Centrale de dépistage de la LNH. Il a été dominant à 16 ans dans la USHL. Il fait beaucoup de choses bien, par exemple son coup de patin, son contrôle de la rondelle et son sens du hockey. Il fait assurément partie de la discussion en ce qui a trait au joueur qui sera choisi au premier rang l'an prochain. »

Veleno a été le premier joueur de la LHJMQ à se voir accorder le statut de joueur d'exception et il a été repêché au premier rang par Saint-Jean en 2015. Il a récolté 83 points (26 buts, 57 aides) en 107 matchs en l'espace de deux saisons avec les Sea Dogs, y allant notamment de 40 points (13 buts, 27 aides) en 45 rencontres en 2016-17.

« Je ne sais pas si son jeu a été à la hauteur des attentes que bien des gens avaient à son égard offensivement étant donné qu'il dû composer avec des blessures, mais c'est un joueur que je suivrai avec intérêt la saison prochaine, a affirmé Troy Dumville de la Centrale de dépistage de la LNH. Il jouera alors un rôle de meneur au sein d'une équipe qui compte plusieurs vétérans, si bien que la saison prochaine, il sera le joueur à surveiller et ce sera intéressant de voir jusqu'où il sera capable d'amener cette équipe.

« Veleno est un jeune très intelligent qui a un bon esprit de compétition et qui joue avec beaucoup de confiance. »

Il pourrait y avoir jusqu'à cinq joueurs du programme de développement de l'équipe nationale des moins de 18 ans des États-Unis qui seront réclamés au premier tour.

Le principal candidat est le joueur de centre Brady Tkachuk (6-2, 194), le frère cadet de l'attaquant des Flames de Calgary Matthew Tkachuk et le fils de l'ancien attaquant vedette de la LNH Keith Tkachuk. D'autres joueurs susceptibles d'être repêchés rapidement sont des défenseurs, soit Bode Wilde (6-2, 194), K'Andre Miller (6-3, 204), Mattias Samuelsson (6-3, 205), le fils de l'ancien défenseur de la LNH Kjell Samuelsson, et Adam Samuelsson (6-5, 230), le fils de l'ancien défenseur de la LNH Ulf Samuelsson.

Le principal candidat issu des rangs universitaires américains pourrait être le défenseur Quinn Hughes (5-9, 167), de l'Université du Michigan. Né à Orlando, en Floride, Hughes est capable d'être le quart-arrière du jeu de puissance, il a une bonne vision du jeu et il a un excellent coup de patin. Il a récolté 53 points (10 buts, 43 aides) en 65 matchs avec le programme américain des moins de 18 ans en 2016-17.

En voir plus