Skip to main content

Des équipes de l'Ouest visent un retour en séries

Les six équipes de l'Association de l'Ouest qui ont manqué les séries la saison dernière espèrent s'y tailler une place cette saison

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Pour les six équipes de l'Association de l'Ouest qui ont raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley de 2017, l'objectif, depuis la deuxième semaine d'avril, consiste à trouver comment prolonger leur saison en mai, ou même en juin, comme les champions de la Coupe Stanley, les Penguins de Pittsburgh. 

LNH.com examine comment ces six formations peuvent franchir la prochaine étape et prendre part au tournoi printanier cette saison. 

JETS DE WINNIPEG 

Saison dernière : 40-35-7, 87 points, à sept points de la deuxième place de quatrième as. 

Fin de saison : Le 4 mars, une victoire de 6-1 face à l'Avalanche du Colorado les rapprochait à deux points de la deuxième place de quatrième as, mais des défaites lors des quatre matchs suivants (0-3-1) les ramenaient dix points derrière. 

Changement principal pendant la saison morte : Le 1er juillet, le gardien Steve Mason a signé un contrat de deux ans, d'une valeur de 8,2 millions de dollars. Les Jets ont accordé 31 tirs au but par match la saison dernière, le 11e total en importance de la ligue, et les gardiens Connor Hellebuyck (,907) et Michael Hutchinson (,903) ont terminé respectivement au 45e et au 48e rang au chapitre du pourcentage d'arrêts parmi les 54 gardiens ayant disputé au moins 20 rencontres. Mason apporte l'expérience du vétéran, et il a conclu la dernière campagne en force, affichant un dossier de 9-4-2, avec une moyenne de buts alloués de 2,22 et un pourcentage d'arrêts de ,922 dans les 15 matchs suivant le 1er mars, avec les Flyers de Philadelphie. 

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si… Les Jets ont marqué en moyenne trois buts par match (septième rang), malgré le fait qu'ils aient terminé au 21e rang de la ligue pour le pourcentage de mises au jeu (48,5), et au même rang pour le pourcentage de tentatives de tir (49,27). Si les Jets gagnent plus de mises au jeu, ils pourront contrôler la rondelle plus souvent, ce qui créera plus de chances de marquer pour leur excellent groupe d'attaquants, mené par Mark Scheifele, Nikolaj Ehlers, Patrik Laine et Blake Wheeler. Avec Mason comme dernier rempart, les Jets sont prêts à remonter le classement de la section Centrale et à batailler pour une place de quatrième as. 

KINGS DE LOS ANGELES 

Saison dernière : 39-35-8, 86 points, à huit points de la deuxième place de quatrième as. 

Fin de saison : Les Kings se trouvaient à trois points de la deuxième place de quatrième as le 12 mars, avant d'entreprendre une séquence de dix jours conclue avec une fiche de 1-3-1. Ils accusaient donc un retard de huit points le 23 mars, et n'ont jamais pu réduire cet écart. 

Changement principal pendant la saison morte : L'entraîneur Darryl Sutter et le directeur général Dean Lombardi ont été congédiés le 10 avril. L'assistant de Lombardi, Rob Blake l'a remplacé le jour même, et l'adjoint John Stevens a été promu entraîneur le 23 avril. Le défenseur Drew Doughty a été l'un des joueurs à soutenir qu'il y a une meilleure ambiance au sein de l'équipe avec Blake et Stevens en poste. 

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si… Le gardien Jonathan Quick semble en santé après avoir raté 59 matchs la saison dernière en raison d'une blessure à l'aine. Le centre Anze Kopitar semble revigoré et prêt à rebondir après une saison en deçà des attentes (12 buts et 52 points, ses totaux les plus faibles en une saison de LNH complète), et une première campagne comme capitaine qui a été difficile pour lui. L'attaquant Tyler Toffoli est en santé après avoir subi une chirurgie, cet été, visant à soigner une blessure au genou gauche qui l'a limité à 63 matchs. Tanner Pearson a connu sa meilleure saison dans la LNH, avec 44 points (24 buts, 20 passes) en 80 rencontres. Doughty, Jake Muzzin et Alec Martinez sont au coeur d'une solide unité défensive, et si les Kings peuvent maintenir le meilleur pourcentage de tentatives de tirs de la ligue (54,99) tout en améliorant leur pourcentage de tirs (7,8) bon pour le 28e rang, ils devraient lutter pour une des trois premières places de la section Pacifique. 

STARS DE DALLAS 

Saison dernière : 34-37-11, 79 points, à quinze points de la deuxième place de quatrième as. 

Fin de saison : Les Stars ont entamé le mois de février à trois points d'une place de quatrième as, mais ont présenté un dossier de 1-7-0 lors des huit premiers matchs du mois, et après un revers de 3-1 face au Wild du Minnesota le 16 février, l'écart était creusé à sept points. 

Changement principal pendant la saison morte : Ken Hitchcock a été embauché comme entraîneur le 13 avril, quatre jours après le congédiement de Lindy Ruff. L'arrivée de Hitchcock signifie que les Stars présenteront chaque match une structure et un plan bien établis, que les joueurs devront adopter, au risque d'être laissés de côté. Hitchcock a mené les Stars à la Coupe Stanley en 1999 et à la finale en 2000, et avec ses 781 victoires, il ne lui en manque qu'une pour rejoindre Al Arbour au troisième rang de tous les temps. 

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si… Les Stars ont acquis le gardien Ben Bishop à la suite d'une transaction avec les Kings de Los Angeles le 9 mai, et lui ont consenti un contrat de six ans trois jours plus tard, afin de combler leur lacune la plus importante. Bishop a été candidat au trophée Vézina deux fois au cours des quatre dernières campagnes. Avec Kari Lehtonen et Antti Niemi les deux dernières saisons, les Stars ont accordé 488 buts, le quatrième total en importance de la ligue. Lehtonen occupera le poste de gardien substitut, puisque le contrat de Niemi, qui en était à sa dernière année, a été racheté. Les Stars ont aussi équilibré leur attaque pour alléger le fardeau des attaquants Jamie Benn et Tyler Seguin en accordant un contrat de cinq ans à Alexander Radulov, le 3 juillet. Il évoluera probablement à la droite de Benn et de Seguin pour former l'un des trios les plus dévastateurs de la ligue. Dallas a aussi consenti un contrat de trois ans au centre Martin Hanzal, qui devrait se joindre à Jason Spezza, Devin Shore et Radek Faksa pour présenter une offensive plus diversifiée. Hanzal et le défenseur Marc Methot, acquis lors d'un échange avec les Golden Knights de Vegas, amélioreront l'unité de désavantage numérique, qui était la dernière de la ligue à 73,9 %. Les Stars se sont penchés sur leurs points faibles et devraient être au plus fort de la lutte pour une des trois premières places de la difficile section Centrale. 

COYOTES DE L'ARIZONA 

Saison dernière : 30-42-10, 70 points, à 24 points de la deuxième place de quatrième as. 

Fin de saison : Un dossier de 3-11-2 en décembre a repoussé les Coyotes à treize points d'une place de quatrième as à la fin du mois. 

Changement principal pendant la saison morte : Le 23 juin, les Coyotes ont acquis le défenseur Niklas Hjalmarsson des Blackhawks de Chicago en retour du défenseur Connor Murphy et de l'attaquant Laurent Dauphin, et ils ont obtenu le centre Derek Stepan et le gardien Antti Raanta des Rangers de New York en retour du défenseur Anthony DeAngelo, et du 7e choix au repêchage de 2017 de la LNH. Le directeur général John Chayka a mentionné avoir trouvé un centre no 1, un gardien no 1, et un solide défenseur de première paire grâce aux deux échanges. 

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si… Hjalmarsson apporte du leadership et une présence rassurante à une unité défensive qui compte sur Oliver Ekman-Larsson et Alex Goligoski, deux joueurs à l'esprit offensif. Raanta pourrait jouer un rôle important avec les Coyotes, à l'instar d'un autre ancien substitut des Rangers, Cam Talbot, qui a hérité du poste de no 1 avec les Oilers d'Edmonton. Les Coyotes devront compter sur leurs jeunes attaquants. Max Domi (22), Tobias Rieder (24) et Christian Dvorak (21) ont fait partie des six meilleurs pointeurs la saison dernière. Les attaquants Brendan Perlini (21), Christian Fischer (20), Dylan Strome (20) et Clayton Keller (19) devraient se joindre à eux à temps plein cette saison. Ils ont tous été très performants dans les ligues mineures; ils doivent maintenant produire dans la LNH. Le nouvel entraîneur Rick Tocchet aura la tâche de garder tout le monde concentré malgré les hauts et les bas d'une saison de 82 matchs. Les compétences d'enseignant de Tocchet ont été soulignées durant son passage comme assistant avec les Penguins de Pittsburgh, et comme entraîneur du Lightning de Tampa Bay (2008-10). S'il peut garder une approche positive et si les jeunes joueurs peuvent atteindre leur plein potentiel, les Coyotes auront la possibilité de lutter pour une place de quatrième as, ou même une des trois premières places de la section Pacifique.

CANUCKS DE VANCOUVER 

Saison dernière : 30-43-9, 69 points, à 25 points de la deuxième place de quatrième as. 

Fin de saison : Un gain de 3-2 contre l'Avalanche du Colorado le 25 janvier donnait la deuxième place de quatrième as aux Canucks, mais ils ont montré une fiche de 3-9-1 au cours des treize prochains matchs, et ils se retrouvaient à huit points d'une place en séries à la fin du mois de février. 

Changement principal pendant la saison morte : Travis Green a été embauché comme entraîneur le 26 avril, en remplacement de Willie Desjardins, qui a été congédié le 10 avril après trois saisons. Les Canucks souhaitent se rajeunir, et c'est pourquoi Green, qui a passé les quatre dernières saisons comme entraîneur d'Utica, la filiale des Canucks dans la ligue américaine de hockey, et qui connaît la majorité des joueurs de l'équipe, a été le seul candidat interviewé pour le poste. 

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si… Henrik Sedin et Daniel Sedin ont 36 ans, et ils entament la dernière saison de leurs contrats. Ils seront motivés de prouver que leurs ennuis de la dernière campagne étaient une anomalie. Les 50 points de Henrik représentaient son plus faible total lors d'une saison complète depuis 2003-04 (42 points), et il en était de même pour les 15 buts de Daniel, depuis 2002-03 (14). Le centre Bo Horvat, qui a mené les Canucks avec 52 points (20 buts, 32 passes) et qui a signé un contrat de six ans, d'une valeur de 33 millions de dollars le 8 septembre, et l'attaquant Brock Boeser, le 23e choix du repêchage de 2015 de la LNH, qui a marqué quatre buts en neuf matchs après avoir quitté l'Université du Dakota du Nord, sont tous deux prêts à la grande éclosion. Sam Gagner, Loui Eriksson, Brandon Sutter et Sven Baertschi devraient fournir une bonne profondeur en attaque. Si une des options devant le filet, soit Jacob Markstrom, Anders Nilsson ou l'espoir prometteur Thatcher Demko, joue comme un numéro un, l'Association de l'Ouest pourrait être assez ouverte pour permettre à Vancouver de viser une place de quatrième as.

AVALANCHE DU COLORADO 

Saison dernière : 22-56-4, 48 points, à 46 points de la deuxième place de quatrième as.

Fin de saison : L'Avalanche montrait une fiche gagnante en octobre (4-3-0), mais n'a pas su maintenir le rythme. Elle a présenté un dossier de 8-20-1 lors de ses 29 prochaines sorties, et se retrouvait à 15 points d'une place de quatrième as après un revers de 6-2 face aux Rangers de New York, le 31 décembre. 

Changement principal pendant la saison morte : Le gardien Jonathan Bernier a signé un contrat d'un an pour épauler Semyon Varlamov, qui a subi une chirurgie à la hanche droite qui a mis fin à sa saison le 26 janvier, et une autre intervention à la hanche gauche, quatre semaines plus tard. L'Avalanche a besoin de revoir le Varlamov de la saison 2013-14, qui avait signé 41 gains en plus de terminer deuxième au scrutin du trophée Vézina. Lui offrir plus de repos, en raison de la confiance portée envers Bernier, devrait lui faire du bien. 

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si… Si l'Avalanche conserve les services de Matt Duchene, elle pourrait entreprendre la saison avec Duchene, Nathan MacKinnon et Tyson Jost, le 10e choix du repêchage 2016 de la LNH, au centre de ses trois premiers trios. Les ailiers auront aussi leur mot à dire, que ce soit Mikko Rantanen, un attaquant de puissance en devenir qui a mené l'Avalanche avec 20 buts la saison dernière, ou Gabriel Landeskog, qui a marqué au moins 20 buts à quatre reprises en six campagnes de la LNH. La défensive devrait être meilleure avec Erik Johnson en santé, Tyson Barrie et Nikita Zadorov, et les espoirs prometteurs Chris Bigras et Duncan Siemens. L'entraîneur Jared Bednar pourra profiter d'un camp d'entraînement complet pour établir ses systèmes, lui qui a été embauché le 25 août 2016, environ deux semaines avant le début du camp, après la démission soudaine de Patrick Roy. Avec une attaque puissante, un gardien en santé et un camp d'entraînement bien structuré, l'Avalanche pourrait s'accrocher à une place de quatrième as.

En voir plus