Skip to main content

Poolers : Des blessures qui bouleversent les plans

Certains joueurs auront la chance de s'imposer en début de saison en raison d'une blessure à un joueur vedette

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Les blessures font partie du hockey, et chaque fois qu'un joueur d'impact tombe au combat, cela donne l'occasion à un autre joueur de briller.

L'important pour les poolers est de bien lire la situation lorsqu'une blessure survient, et de bien identifier ceux qui ont le plus de chances d'en profiter.

Avant même le début de la saison, certains éléments importants manquent déjà à l'appel. Voici donc un aperçu de ceux qui sont les mieux placés pour les remplacer :

Erik Karlsson, Sénateurs d'Ottawa - Karlsson a indiqué récemment que les médecins lui avaient enlevé la moitié de l'os de la cheville au cours de son opération subie au cours de la saison morte. Il est maintenant de retour sur patins, mais la date exacte de son retour au jeu n'est pas encore connue. Son absence crée une ouverture sur la première paire de défenseurs, et surtout sur la première vague du jeu de puissance. Du côté des poolers, c'est du côté de Dion Phaneuf qu'il faudra se tourner. Il a été le deuxième défenseur le plus utilisé en avantage numérique chez les Sénateurs la saison dernière, et c'est lui qui sera appelé à pallier l'absence du capitaine des Sénateurs jusqu'à son retour. Comme Phaneuf représente également une très bonne option dans les pools multicatégories avec sa récolte de mises en échec, de tirs et de minutes de punition, il pourrait très bien être l'un des meilleurs arrières dans ces ligues au cours du premier mois de la saison si sa production offensive est stimulée par son utilisation accrue en avantage numérique.

Blues de St. Louis - Dire que les Blues n'ont pas été épargnés par les blessures au cours du camp d'entraînement relèverait de l'euphémisme. Les attaquants Alex Steen, Robby Fabbri, Zach Sanford et Patrik Berglund ainsi que le défenseur Jay Bouwmeester sont tombés au combat. C'est surtout les absences de Steen et Fabbri qui doit retenir l'attention des poolers. Steen évoluait à la pointe sur la première vague du jeu de puissance, et celui qui prendra sa place aura une grande chance de voir son rendement offensif augmenter. L'entraîneur Mike Yeo pourrait décider d'utiliser une formation à deux défenseurs et d'utiliser Colton Parayko, ou encore continuer avec sa formation à quatre attaquants. Fabbri était l'un des candidats principaux pour remplacer Steen, alors la porte s'ouvre pour un jeune joueur qui est parvenu à décrocher un poste pour le match d'ouverture, notamment Ivan Barbashev et Tage Thompson.

Ducks d'Anaheim - À l'instar des Blues, les Ducks verront plusieurs de leurs éléments importants amorcer la saison sur la liste des joueurs blessés. Le centre Ryan Kesler, ainsi que les défenseurs Hampus Lindholm et Sami Vatanen seront absents pour une longue période en début de campagne. Avec la perte de Shea Theodore et de Clayton Stoner aux Golden Knights de Vegas, la ligne bleue des Ducks se retrouve passablement dégarnie. Cam Fowler verra énormément d'action dans toutes les phases du jeu, mais les poolers devraient se tourner vers le jeune Brandon Montour. Ce dernier aura un grand rôle à jouer en avantage numérique, lui qui a récolté sept points en 17 matchs des séries éliminatoires la saison dernière. L'absence de Kesler à l'attaque aura un effet domino sur plusieurs joueurs. Ainsi, Rickard Rakell pourrait être muté de l'aile du premier trio au centre de la deuxième unité. Cette absence pourrait aussi ouvrir la porte à un joueur comme Patrick Eaves sur la première vague du jeu de puissance, lui qui avait récolté deux buts et deux passes en avantage numérique en 20 matchs après que les Ducks eurent fait son acquisition à la date limite des transactions. Jakob Silfverberg et Andrew Cogliano perdent leur centre des dernières saisons, et même si Rakell est un joueur très talentueux, il faudra peut-être quelques semaines à ces trois joueurs pour trouver leur rythme et établir une chimie.

Travis Zajac, Devils du New Jersey - Les Devils ont appris une bien mauvaise nouvelle juste avant le début du camp d'entraînement alors que Zajac sera absent au moins jusqu'à Noël en raison d'une déchirure à un muscle pectoral. La porte semblait être grande ouverte pour Adam Henrique, qui aurait pu obtenir la chance d'être réuni à son ancien compagnon de trio des Spitfires de Windsor dans la OHL, Taylor Hall, sur le premier trio. Ce sont plutôt les jeunes joueurs de l'équipe qui ont profité de l'absence de Zajac pour s'imposer. C'est Pavel Zacha, sixième choix au total au repêchage 2015 de la LNH, qui se retrouve entre Hall et Kyle Palmieri, alors que Nico Hischier, le tout premier choix du dernier encan, qui pivote le deuxième trio entre Marcus Johansson et Drew Stafford. Le pauvre Henrique se retrouve donc sur le troisième trio et devrait être totalement absent du jeu de puissance. Les Devils ont d'ailleurs expérimenté une première vague d'avantage numérique avec cinq attaquants cette semaine... reste à voir si cette expérience se transportera dans un match de saison régulière.

En voir plus