Skip to main content

Dernières nouvelles de la Coupe du monde de hockey

Voici ce qui a retenu l'attention au cours du lundi 19 septembre

par LNH.com / LNH.com

Voici un résumé des principales activités qui ont entouré la Coupe du monde de hockey 2016, lundi :

 

En après-midi, Équipe Europe a conservé sa fiche parfaite en battant Équipe République tchèque en prolongation. C'est l'Allemand Leon Drasaitl qui a mis fin au match en touchant la cible en prolongation.

En soirée, Équipe Amérique du Nord a tout tenté en troisième période, mais elle s'est inclinée 4-3 contre Équipe Russie, qui avait bien besoin de cette victoire.

Malgré ce revers, Équipe Amérique du Nord est toujours bien placée pour la suite du tournoi, et l'expérience acquise au cours de cette défaite pourrait être précieuse.

Cette jeune formation était toutefois privée de son leader à la ligne bleue, puisque Aaron Ekblad était blessé au haut du corps.

Deux grandes rivalités seront ravivées mardi.

Tout d'abord, Équipe Finlande et Équipe Suède vont s'affronter dans un duel tout scandinave. Du côté de la Finlande, quelques changements pourraient être apportés à l'alignement, à commencer par la présence potentielle de Tuukka Rask devant le filet.

Équipe Suède a de son côté eu la bonne nouvelle de voir le gardienHenrik Lundqvist prendre part à l'entraînement matinal, et il se déclare prêt à jouer contre la Finlande.

Équipe États-Unis sait pertinemment qu'une défaite contre Équipe Canada mardi soir sonnerait pratiquement le glas de leurs espoirs dans ce tournoi. C'est pourquoi l'entraîneur John Tortorella a apporté plusieurs modifications à ses trios en plus d'affirmer qu'il n'hésiterait pas à réduire son banc en cas de besoin.

Du côté d'Équipe Canada, on sait que l'on va affronter une équipe désespérée, mais les joueurs préfèrent se concentrer sur leur propre rendement plutôt que se soucier de leurs adversaires.

 

En voir plus