Skip to main content

Derick Brassard est prêt à se mettre au boulot avec les Penguins

L'attaquant québécois attend son visa de travail et pourrait faire ses débuts avec Pittsburgh mardi

par LNH.com @LNH_FR

Derick Brassard ne sait pas quand il pourra disputer son premier match avec les Penguins de Pittsburgh, mais le joueur de centre québécois âgé de 30 ans sera prêt à jouer quand l'heure viendra.

« Je vais simplement y aller et jouer de mon style », a dit Brassard au site Web des Penguins samedi, une journée après avoir été acquis dans une transaction qui impliquait les Sénateurs d'Ottawa et les Golden Knights de Vegas. « Ils ont déjà un noyau très solide. Je vais tenter de les aider à remporter des matchs, de prendre les choses un match à la fois et de ne pas me mettre trop de pression.

« Cette équipe a remporté la Coupe Stanley lors des deux dernières années. Ils savent quoi faire pour gagner. »

Pittsburgh a acquis Brassard, qui avait passé les deux dernières saisons avec les Sénateurs, l'espoir des Sénateurs Vincent Dunn, l'espoir des Golden Knights Tobias Lindberg et un choix de troisième ronde appartenant à Ottawa lors du Repêchage 2018 de la LNH.

Ottawa a fait l'acquisition du défenseur des Penguins Ian Cole, l'espoir Filip Gustavsson, le choix de première ronde des Penguins au Repêchage 2018 et leur choix de troisième tour en 2019.

Vegas a fait l'acquisition de l'attaquant des Penguins Ryan Reaves et un choix de quatrième tour au Repêchage 2018, qui avait initialement appartenu aux Canucks de Vancouver. Les Golden Knights vont également retenir 40 pour cent du salaire de Brassard.

Brassard a mentionné que le directeur général des Sénateurs Pierre Dorion lui a fait savoir qu'il avait été échangé à 14 h (HE) vendredi, mais la transaction compliquée n'a pas été officiellement acceptée par la Ligue jusqu'à quelques heures plus tard.

Video: TBL@OTT: Brassard capitalise lors d'un A.N.

« Pendant toute la journée après [cet appel], j'étais vraiment incertain de mon avenir, a avoué Brassard. Même mon agent ne savait pas ce qui allait se passer.

« J'ai enfin reçu un appel de Jim [Rutherford, DG des Penguins] à environ 21 h 30 pour me confirmer que l'échange avait été finalisé. »

Brassard, qui doit s'occuper des affaires liées à son visa de travail avant de jouer pour Pittsburgh, a dit qu'il espère effectuer ses débuts avec les Penguins contre les Devils du New Jersey au PPG Paints Arena mardi (19h H.E.; TVAS, SN, ATTSN-PT, MSG+, NHL.TV).

« Je suis vraiment heureux de rejoindre l'équipe qui a remporté les deux dernières Coupes Stanley, a dit Brassard. Je crois que c'est une belle occasion pour moi à ce point dans ma carrière d'avoir une chance de gagner. J'ai tellement hâte de rejoindre l'équipe. »

Brassard, qui a joué pour les Rangers de New York entre 2013 et 2016 et pour les Sénateurs lors des deux dernières saisons, connait bien les champions en titre de la Coupe Stanley.

« J'ai affronté les Penguins quatre fois [en séries éliminatoires] lors des quatre dernières saisons, alors je les connais assez bien », a affirmé Brassard, qui a amassé 420 points (159 buts) en 702 matchs de saison régulière dans la LNH et 55 points (22 buts) en 78 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. « Je ne crois pas que ce sera gênant. J'ai tellement hâte. »

Brassard sait également ce que c'est de vivre de longs parcours dans les séries, ayant participé à la finale de l'Association de l'Est à trois reprises et une fois à la Finale de la Coupe Stanley (2014).

« Les séries représentent un autre niveau. Il faut savoir gérer la passion et l'émotion du jeu, a-t-il expliqué. Surtout à New York, je crois que ça m'a poussé à devenir le meilleur joueur possible. C'est le meilleur moment de la saison. Tu as une chance de remporter la Coupe Stanley. C'est le prix ultime. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.