Skip to main content

Déçus du travail des officiels, les Predators sont prêts à aller de l'avant

LNH.com @NHL

NASHVILLE, Tennessee - Le décor et l'amphithéâtre ont changé. Mais l'opinion des joueurs des Predators de Nashville vis-à-vis le travail des officiels est restée la même, bien que l'entraîneur en chef Barry Trotz assure qu'ils n'ont pas perdu leur sang-froid face à des situations dont ils n'ont pas le contrôle.

Les Red Wings de Detroit ont profité de l'avantage de la glace pour s'emparer d'une avance de 2-0 dans leur série quarts de finale de l'Association de l'Ouest, laissant leurs rivaux mécontents de certaines décisions des arbitres. Ou, dans certains cas, de décisions qui n'ont pas été prises.

Le but gagnant lors du premier match? Les officiels ont raté un hors-jeu, selon les Predators. Ces derniers se sont aussi vu refuser un but tôt dans le match de samedi, que les Red Wings ont gagné 4-2. Enfin, les joueurs des Predators croyaient qu'une pénalité pour obstruction aurait dû être signalée lors du but qui a donné les devants aux Red Wings, samedi.

Vingt-quatre heures plus tard, Trotz continuait de dire que son équipe a été privée d'un but qu'elle avait marqué.

"Je suis surtout déçu du fait que la Ligue se soit trompée, a déclaré Trotz.

"La seule façon de renverser la décision était de dire que les arbitres avaient sifflé, a ajouté l'entraîneur en chef des Predators. Sur la bande audio, on entend le coup de sifflet au moment où le filet donne contre la bande derrière la ligne rouge. Mais c'est une décision qui est hors de notre contrôle et nous devons aller de l'avant."

Plus facile à dire qu'à faire pour une formation qui a besoin d'une victoire pour éviter de subir l'affront d'un balayage pour la première fois de son histoire. D'ailleurs, les Predators se sont déjà retrouvés devant pareille situation face aux Red Wings. En 2004, ils ont gagné deux matchs consécutifs devant leurs partisans avant de subir l'élimination.

Lundi soir, lors du troisième match, ils pourraient recevoir du renfort à l'attaque avec le retour possible de David Legwand. Le joueur de centre des Predators n'a pas joué depuis le 7 mars, en raison d'une blessure au pied gauche. Mais bien que ses joueurs aient été dominés 7-3 au chapitre des buts marqués depuis le début de la série, Trotz a indiqué que la décision de réinsérer Legwand au sein de la formation sera prise tout juste avant le match.

Par ailleurs, les joueurs des Predators sont bien heureux de renouer avec des supporters qui leur ont apporté un soutien de qualité tout au long de la saison. Shea Weber sait d'ailleurs très bien ce qui attend les Predators.

"Je dirais que nous avons le dos au mur, et nous abordons ce match comme s'il s'agissait d'une question de vie ou de mort, a admis le défenseur des Predators. Nous ne voulons pas nous retrouver face à un déficit de 0-3 contre pareille équipe."

Les Red Wings, qui ont profité d'une attaque équilibrée et d'un excellent rendement du gardien Dominik Hasek depuis le début de la série, se disent fin prêts.

"Ce sera, de loin, notre match le plus difficile", a confié l'entraîneur en chef Mike Babcock.

En voir plus