Skip to main content

De la Rose attristé par la décision de ses deux compatriotes

Le jeune attaquant des Canadiens a suivi assidûment le parcours des jumeaux Sedin

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Jacob de la Rose a été attristé d'apprendre que deux de ses illustres compatriotes vont accrocher leurs patins au clou de la retraite, à la conclusion de la saison régulière.

L'attaquant suédois des Canadiens de Montréal estime que les jumeaux Daniel et Henrik Sedin des Canucks de Vancouver auraient pu continuer pendant encore quelques saisons.

L'entraîneur du CH Claude Julien est d'accord avec lui.

« C'est dommage parce que personnellement je crois qu'il leur restait du bon hockey dans le corps, a soumis Julien, mardi midi. Mais je respecte leur décision. »

De la Rose respecte également le choix que les célèbres jumeaux hockeyeurs font de tirer leur révérence à l'âge de 37 ans.

« Ils sont encore deux des meilleurs joueurs de la Ligue nationale, mais je comprends leur décision. Ils en sont à leur 18e saison chez les Canucks, avec chacun plus de 1000 matchs joués.

« Je trouve très 'cool' qu'ils aient pu être repêchés ensemble (en 1999) et qu'ils aient pu jouer ensemble à toutes leurs présences sur la glace. »

Les jumeaux ont été des idoles de jeunesse pour lui dès leur arrivée dans la LNH, au début des années 2000.

« J'étais très jeune, mais ils étaient deux de mes joueurs préférés. Ils ont tellement réalisé de grandes choses pour l'équipe nationale de la Suède (médaillée d'or olympique en 2006). Ils peuvent être très fiers de la carrière qu'ils ont connue.

« Ils sont très populaires dans notre pays, au même rang que les Peter Forsberg et Mats Sundin », a résumé de la Rose, qui n'a jamais eu la chance de les croiser en personne.

Julien a souligné l'attitude exemplaire et la grande classe du célèbre duo.

« Je sais qu'ils ont été des modèles pour avoir discuté avec plusieurs anciens entraîneurs et joueurs qui les ont côtoyés. Pendant longtemps, ils ont été de loin les deux meilleurs joueurs des Canucks. La complicité qu'ils ont sur la glace est incroyable. Souvent, ils n'ont même pas besoin de se regarder pour se voir.

« Ils ont été de grands joueurs pour la LNH. »

Julien a en quelque sorte privé les jumeaux de la conquête de la Coupe Stanley qu'ils ont failli remporter en 2011.

Les Canucks ont mené la Finale de la Coupe Stanley 3-2 face aux Bruins de Boston, que Julien dirigeait, mais ils ont été incapables d'achever la tâche.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.