Skip to main content

David Perron, un habitué des déménagements

L'attaquant québécois finit de s'installer dans son condo et espère développer une chimie avec ses nouveaux coéquipiers

par Lisa Dillman @reallisa / Journaliste NHL.com

L'entraînement des Golden Knights de Vegas était terminé depuis longtemps tout comme la dernière rencontre de la journée, vendredi, mais David Perron et Jonathan Marchessault avaient encore du pain sur la planche.

Les attaquants des Golden Knights ont mis le cap vers le IKEA.

Perron, 29 ans, a changé d'équipe à cinq reprises depuis 2013, il commence donc à être habitué aux déménagements. Vendredi, il était en quête de quelques items pour décorer son condo.

« Mes meubles sont entreposés, a déclaré Perron. J'ai toujours eu une maison à trois ou quatre chambres. Mes meubles sont faits pour une maison plus grande. Je loue un condo cette année, donc c'est plus petit.

« Nous allons magasiner quelques petites affaires pour nos domiciles. Quand j'aurai fini de vous parler, nous allons faire le tour du magasin. »

Avec le début de la saison régulière, vendredi, face aux Stars de Dallas (20h30 HE; NHLN, SN360, TVA Sports, FS-SW, ATTSN-RM, NHL.TV), la quête de chimie se poursuit chez les Golden Knights. Perron a dit que les joueurs organisaient des repas de groupe et qu'ils partageaient quelques conseils sur leur nouveau domicile.

«C'est assurément un nouveau sentiment... Mes autres expériences m'ont aidé à m'habituer à un nouveau groupe, à une nouvelle vie, a ajouté Perron. Tout est nouveau.

« Le personnel s'assure que tout se fasse de la bonne manière, donc ça va rendre les choses plus faciles à long terme. »

La composition des trios a beaucoup changé au cours du calendrier préparatoire. Mais l'un d'entre eux est constamment revenu, celui de Marchessault, Vadim Shipachyov et Reilly Smith.

Perron, qui a amassé 46 points (18 buts, 28 aides) en 82 matchs avec les Blues la saison dernière, a souvent été jumelé à Cody Eakin, qui a enregistré 12 points (trois buts, neuf aides) en 60 matchs avec les Stars la saison dernière.

« C'est un joueur avec lequel il est facile de jouer, c'est un travaillant et il est bon au cercle de mise au jeu, a analysé Perron. Il fait tout de la bonne manière sur la patinoire et je pense que j'ai développé une bonne chimie avec lui.

« Il a fait de beaux jeux tout au long du calendrier préparatoire. Nous devons évidemment transposer cela en saison régulière. J'espère que ça se poursuivra parce que ça va bien depuis qu'on a commencé à jouer ensemble. »

Le troisième membre du trio en présaison a été l'attaquant William Karlsson, qui a amassé 25 points (six buts, 19 aides) en 81 matchs avec les Blue Jackets de Columbus, la saison dernière.

« Eakin peut s'adapter à l'aile plus facilement que William, qui est plus jeune et qui est habitué à jouer au centre, a dit Perron. Ce serait bien si nous pouvions développer une chimie. »

Perron a terminé au cinquième rang des marqueurs des Blues de St. Louis la saison dernière. Il a connu sa meilleure saison dans la LNH au chapitre des buts (28) et des points (57) avec les Oilers d'Edmonton en 2013-14

En voir plus