Skip to main content

Datsyuk et Lidstrom frappent vite, les Wings battent les Flames 3-1

LNH.com @NHL

DETROIT (AP) - Mauvaise nouvelle pour les Flames de Calgary, les Red Wings de Detroit ont connu un meilleur début de match que lors de la première rencontre de la série.

Pavel Datsyuk et Nicklas Lidstrom ont tous deux trouvé le fond du filet dans les quatre premières minutes de jeu, dimanche, pour ainsi lancer les Red Wings vers une victoire de 3-1 contre les Flames et une avance de 2-0 dans la série du premier tour.

Les Flames ont largement contribué au succès de leurs opposants en écopant cinq pénalités lors des neuf premières minutes du match - dont deux dans les secondes précédant le filet de Lidstrom.

"Ces jeux de puissance tôt dans le match nous ont aidés à obtenir le momentum, a noté Lidstrom. C'a aidé énormément."

"Notre plan de match était d'être plus disciplinés, de foncer davantage sur la rondelle et de ne pas prendre des pénalités inutiles, a indiqué l'entraîneur des Flames Jim Playfair. C'est évident que ça n'a pas fonctionné."

Le troisième affrontement de la série quatre-de-sept aura lieu mardi à Calgary.

Les Flames espèrent que ce retour à la maison - ils ont signé 30 victoires à domicile en saison régulière, un sommet dans la ligue - leur permettra de freiner les premières têtes de série dans l'Association Ouest.

"Ils sont très bons dans leur aréna, a affirmé l'entraîneur des Wings Mike Babcock. Nous voulions vraiment éviter d'en échapper une chez nous."

Detroit avait également pris une avance rapide de 2-0 lors du premier match, marquant alors deux filets en huit minutes et demie, jeudi.

"Dans les deux matchs, dès le départ, nous leur avons donné deux buts parce que nous avons manqué de contrôle", a souligné le capitaine des Flames Jarome Iginla.

Dimanche, Dion Phaneuf a réduit l'écart à 2-1 en début de deuxième au moyen d'un tir dévié qui a semblé flotter au-delà du gant de Dominik Hasek.

Les Flames étaient encore dans le match au début de la troisième grâce aux 33 arrêts de Miikka Kiprusoff après 40 minutes de jeu.

La recrue des Wings Valtteri Filppula a toutefois redonné un coussin de deux buts aux siens à 6:05 de la troisième, quand il a récupéré le retour d'un tir.

Kiprusoff a réalisé 48 arrêts en tout, lui qui avait fait face à 46 tirs lors du premier affrontement. Hasek a quant à lui repoussé 14 tirs après avoir connu une soirée de 19 arrêts lors du match précédent.

"On joue simplement de façon stupide, a lancé l'attaquant des Flames Alex Tanguay. Il faut travailler de manière intelligente, surtout contre une équipe comme celle-là, qui compte tellement de joueurs habiles et talentueux.

"On accorde 50 tirs par match et on ne peut pas gagner en donnant 50 lancers."

En voir plus