Skip to main content

Datsyuk : une décision après le Championnat du monde

L'attaquant de Detroit veut d'abord représenter la Russie dans le tournoi

par Paul Harris / Correspondant LNH.com

DETROIT - Le centre des Red Wings de Detroit Pavel Datsyuk ne va pas prendre de décision quant à son avenir dans la LNH avant la conclusion du Championnat du monde 2016 de la FIHG.

Datsyuk va représenter la Russie au Championnat du monde, qui aura lieu du 6 au 22 mai à Moscou et St Petersburg, en Russie.

 

 

« Je ne veux pas prendre une décision hâtive. Je veux prendre plus de temps, a mentionné Datsyuk lundi, alors que les joueurs des Red Wings ont vidé leur vestiaire au Joe Louis Arena. Je vais aller au Championnat du monde, jouer là-bas, et je vais évidemment y penser beaucoup quand je serai là-bas. »

Datsyuk, âgé de 37 ans, à qui il reste une saison à son contrat, a déclaré au cours de la dernière fin de semaine de la saison régulière qu'il pourrait quitter les Red Wings et retourner en Russie après les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016. Detroit a été éliminé en cinq matchs par le Lightning de Tampa Bay en première ronde de l'Association de l'Est la semaine dernière.

Cependant, avant le début des séries, Datsyuk a mentionné qu'il n'avait pas pris sa décision à 100 pour cent.

Datsyuk, qui a déjà parlé de retourner en Russie et de peut-être jouer dans la Ligue continentale de hockey au cours des dernières saisons, a une fille de 13 ans qui demeure en Russie.

« Je ne veux pas vraiment partager les facteurs, il y en a plusieurs, certains positifs, d'autres négatifs, a précisé Datsyuk. Je ne veux pas trop m'avancer, surtout quand autant de personnes se sont déjà fait une opinion de la situation et de ma décision. […] Je veux simplement être certain puisqu'il s'agit de ma décision, et non pas simplement entendre ce que les gens ont à dire à propos de tout cela. »

Le directeur général de Detroit Ken Holland ne sait pas si Datsyuk sera de retour l'an prochain.

« J'espère qu'il sera de retour, mais je serais plutôt naïf de m'asseoir et de penser que les choses vont se dérouler comme elles se déroulaient année après année, alors que je pensais que [Datsyuk] allait revenir », a indiqué Holland.

Le directeur général des Red Wings a mentionné qu'il allait parler à Datsyuk en juin et qu'il s'attendait à connaître sa décision à ce moment.

Si Datsyuk ne revient pas, les Red Wings verront son salaire de 7,5 millions $ être comptabilisé sur leur plafond salarial à moins qu'ils échangent ses droits.

« S'il n'est pas de retour, nous devrons certainement songer à libérer de l'espace sur la masse salariale, a admis Holland. Mais quel serait le prix si nous l'échangeons? Est-ce que ça vaut le coup d'échanger es espoirs et un choix au repêchage pour une année de masse salariale? Cela ne fait aucun sens. »

Datsyuk a déclaré au sujet de sa situation : « De toute évidence, je ressens de la pression. J'ai effectué une erreur avec ce contrat. Il s'agit d'une décision que je n'ai pas arrêtée à 100 pour cent encore et je n'ai donc pas les réponses exactes à vos questions. »

Choix de sixième ronde (171e au total) des Red Wings au repêchage 1998 de la LNH, Datsyuk a récolté 314 buts et 918 points en 953 parties de saison régulière réparties sur 14 saisons, et il est l'un des quatre membres des Red Wings avec au moins 300 buts, 600 passes et 900 points. Les autres sont les membres du Temple de la renommée Gordie Howe, Steve Yzerman et Alex Delvecchio.

Datsyuk a amassé 16 buts et 49 points en 66 matchs en saison régulière, avant d'être blanchi en cinq matchs des séries éliminatoires.

Il a remporté la Coupe Stanley à deux reprises (2002, 2008), le trophée Selke, remis au meilleur attaquant défensif de la ligue, trois fois et le trophée Lady Byng, remis au joueur le plus gentilhomme de la LNH, quatre fois.

 

En voir plus