Skip to main content

Daniel Sprong prêt pour sa deuxième chance dans la LNH

Le jeune attaquant a travaillé sur son jeu défensif après un bref séjour avec les Penguins il y a deux ans

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

CRANBERRY, Penn. -- La voie est ouverte pour l'espoir des Penguins de Pittsburgh Daniel Sprong. Il n'a plus qu'à la prendre.

On s'attend à ce que Sprong, un ailier droit âgé de 20 ans venant d'Amsterdam, suive le même chemin que les attaquants Jake Guentzel, Conor Sheary et Bryan Rust ont récemment pris vers la LNH. Sheary et Rust ont remporté la Coupe Stanley deux fois depuis leur rappel pendant la saison 2015-16, et Guentzel l'a remportée à sa saison recrue en 2017.

Après avoir marqué 59 points (32 buts) avec les Islanders de Charlottetown dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec la saison dernière, Sprong pourrait suivre leur exemple. Mais il préfère forger son propre destin.

« Tous ces gars ont connu de vraiment bons départs. Je suis heureux pour eux, a dit Sprong. Ils sont tous de bons gars, mais moi, je veux simplement arriver au camp et jouer de mon style. Je veux m'offrir une occasion et en tirer pleinement profit. »

Le directeur général des Penguins Jim Rutherford a mentionné qu'il s'attend à ce que Sprong et l'espoir Zach Aston-Reese jouent au moins une moitié de la saison avec Wilkes-Barre/Scranton dans la Ligue américaine de hockey.

« Aston-Reese et Sprong sont très prometteurs, a déclaré Rutherford. Je crois qu'ils vont connaître un excellent camp [d'entraînement] et se mettre dans une position pour déterminer leur poste au début de la saison. »

Sprong (6 pieds, 180 livres) a un peu d'expérience dans la LNH. Il a amorcé la saison 2015-16 avec Pittsburgh et a marqué deux buts en 18 matchs.

Ce petit échantillon de la LNH a aidé Sprong à se rendre compte des faiblesses dans son jeu, surtout à la défensive. Au cours des deux derniers ans, il a travaillé afin de devenir plus fiable dans son propre territoire.

« Je me rappelle mon séjour dans la LNH, j'ai regardé beaucoup de matchs chez moi pour voir ce que les gars faisaient en zone défensive et ce que je pouvais ajouter à mon jeu, a expliqué Sprong. Je sais maintenant quoi faire à ce bout de la patinoire. Mes aptitudes se manifesteront à l'autre bout. »

Son retour dans la LAH l'a rendu plus affamé.

« C'était un rêve devenu réalité de percer l'alignement â l'âge de 18 ans, a affirmé Sprong. Jouer 18 matchs et marquer deux buts, c'est une chose que je n'oublierai jamais. J'ai obtenu un petit goût de la LNH, puis j'ai été renvoyé dans la LAH. »

Sprong a profité de cette attitude en jouant son nouveau rôle de leader lors du camp de développement des Penguins en fin du mois de juin. Malgré le fait qu'il est de quelques ans plus jeune que plusieurs espoirs, Sprong a dit qu'il a accepté son rôle et qu'il était heureux de relever le défi.

Le directeur de développement des joueurs des Penguins Mark Recchi a été heureux de voir Sprong accepter le rôle de vétéran.

« C'est excellent pour lui, a dit Recchi. Il peut aider les gars. C'est que nous recherchons. J'ai dit à Daniel qu'il est maintenant un leader ici et que nous nous attendons à ce qu'il s'occupe de ses coéquipiers. C'est donc bon. »

Sprong a dû rater le camp de développement des Penguins l'année dernière après avoir subi une intervention chirurgicale à l'épaule en juin 2016. Pleinement remis de cette blessure, il comprend que l'expérience l'a appris à gérer l'adversité.

« C'était une période frustrante, a avoué Sprong. Tu veux jouer et voir si tu peux atteindre la LNH, mais j'ai dû vivre l'expérience. J'ai beaucoup appris et mûri pendant cette période. »

En voir plus