Skip to main content

Les Canadiens rappellent Daniel Carr des IceCaps

par LNH.com / LNH.com

BROSSARD - Les Canadiens de Montréal ont rappelé l'attaquant Daniel Carr des IceCaps de St.John's, jeudi.

Carr en sera à son deuxième séjour chez le CH, après avoir effectué un premier passage de 17 matchs, entre le début de décembre et la mi-janvier. Il s'était forgé une fiche de cinq buts et de deux passes. En trois matchs dans la Ligue américaine de hockey (LAH) depuis son renvoi, il a récolté quatre points (2-2). En 24 rencontres au total, il a 21 points, incluant 10 buts.

Le rappel de Carr a été rendu nécessaire en raison de la perte de Paul Byron (bas du corps) pour au minimum une semaine et du statut incertain du jeune Jacob De La Rose, affaibli par un virus.

À l'entraînement jeudi, les défenseurs Nathan Beaulieu, blessé au bas du corps, et Andrei Markov, qui a reçu une journée de congé, étaient également absents.

Avec comme résultat que l'entraîneur Michel Therrien n'avait que 11 attaquants et cinq défenseurs à sa disponibilité.

On verra vendredi si Beaulieu sera en mesure d'affronter les Maple Leafs de Toronto, samedi. S'il devait être incapable, l'équipe pourra insérer le défenseur Greg Pateryn. La nouvelle acquisition Victor Bartley, qu'on a retourné à l'équipe-école mercredi, n'a pas complété son premier match chez les IceCaps, jeudi, en raison d'une blessure.

Beaulieu et Byron sont tombés au combat au cours du match de mardi contre les Bruins de Boston, que le Tricolore a perdu 4-1.

On a permis au vétéran Markov de refaire le plein d'énergie après la soirée difficile qu'il a connue, mardi.

Le directeur général de l'équipe Marc Bergevin s'est dit confiant que Markov revienne plus fort.

« Je comprends qu'on remette en question l'utilisation d'Andrei. Nous voudrions restreindre son temps de jeu, mais c'est parfois plus facile à dire qu'à faire. Andrei n'est plus un jeune loup, mais il est dans une classe à part dans la ligue pour ce qui est de son intelligence au jeu. Ça, ça n'a pas changé », a-t-il dit en se pointant la tempe du doigt. « Nous avons besoin de lui et je suis confiant qu'il va se ressaisir. »

En voir plus