Skip to main content

Daniel Brière s'est senti comme recrue au camp de Philadelphie

LNH.com @NHL

VOORHEES, New Jersey (AP) - Daniel Brière se sentait pratiquement comme une recrue, vendredi, à l'occasion du premier jour du camp d'entraînement des Flyers de Philadelphie. Il a commencé l'entraînement en patinant à toute vitesse, mais sans trop savoir où se diriger, puisqu'il devait apprendre à apprivoiser de nouveaux coéquipiers, de nouveaux jeux ainsi que les directives de l'entraîneur John Stevens.

Reste que l'ancien attaquant des Sabres a aimé sa première journée au boulot.

"Excitant", a-t-il réagi.

Stevens, quant à lui, sera satisfait à court terme si Brière continue d'être le même marqueur et fabricant de jeu qu'il a été à Buffalo.

"C'est un excellent joueur et nous nous attendons à de grandes choses de sa part", a déclaré Stevens.

Après ses 15 premières minutes sur la patinoire, Brière a toutefois commencé à montrer ses couleurs. Surtout lors du match intra-équipe, qu'il a disputé aux côtés de Simon Gagné. Les deux attaquants québécois ont effectué quelques beaux échanges.

"C'est un jumelage que nous allons examiner longuement, a indiqué Stevens. Il n'y a aucune raison qu'il ne connaissent pas du succès ensemble."

Même si les Flyers ont raté les séries l'an dernier et établi des records d'équipe pour le nombre de défaites et le plus petit nombre de points récoltés, ils aspireront à participer aux séries ce printemps.

"On a l'occasion de commencer quelque chose de bien, a noté Brière. Tout le monde veut connaître un meilleur départ. Il faut oublier ce qui s'est passé la saison dernière."

"L'été a été très long", a reconnu Gagné.

Reste que grâce aux acquisitions du directeur général Paul Holmgren - à commencer par celle de Brière - les Flyers peuvent espérer, effectivement, renverser la situation assez rapidement.

Jumelez les 95 points récoltés par Brière l'hiver dernier aux 68 points de Gagné et aux 54 points de Mike Knuble, et les Flyers pourraient se retrouver avec un des meilleurs trios de l'Association est.

Le noyau de l'équipe comprend aussi des joueurs comme Mike Richards, Jeff Carter et R.J. Umberger, au point où on réalisera peut-être, au courant de l'hiver, que les déboires de l'hiver dernier étaient une aberration et non le début d'un long déclin.

"On croit tous qu'on a une équipe qui peut devenir très bonne dans l'immédiat", a souligné Brière.

En voir plus